20
mai

Comptoir des Galeries, resto, bar à vin et plancha

MADAME

MONSIEUR

Mme fréquente les restaurants lumineux, où l'on a le secret de la cuisine lisible, brute. Le chef Benjamin Lagarde réussit chaque plat comme elle l’attend, à l’aide de beaux produits. Au Petit Comptoir, on peut déguster des plancha de charcuteries à tomber (un bœuf Holstein mâturé, une burrata, et ce pâté en croûte fourni par le chef Julien Burlat…) avec un verre de vin au bar (entrée côté Galerie du Roi).

Et de l’autre côté, (entrée rue des Bouchers), on s’attable au restaurant ou en terrasse, à l’abri du bruit. Mme aime se laisser surprendre par un sommelier singulier. Elle a retrouvé avec bonheur l’ancienne de Bouchéry, Laëtitia Bogais, qui lui a fait aimer ses vins nature, dont ce rouge du Var, L’Antidote, du Domaine Les Terres Promises, 100% Carignan d'altitude, aux notes de fruits noirs et aux nuances poivrées. Le Kalkspitz, ce blanc pétillant et naturel, provenant d'Autriche. Sans oublier le Mas Las Cabes, ce vin blanc des Côtes catalanes (muscat, macabeu et grenache) bien minéral, aux notes d’agrumes, parfait pour l'apéritif.


De l’inventivité, de la délicatesse, du costaud, la carte fait plaisir à tous les appétits : il y a ce poulpe de Galice à la plancha, tomates, bergamote et oseille, et le toast salade de crabe, citron et herbes. Puis, le lieu jaune sauvage, ratatouille, jus de bœuf corsé. Et la pluma de porc ibérique (un muscle enveloppé d’une fine graisse savoureuse), mousseline de petits pois au lard Colonata, carottes glacées au cumin et sirop de Liège.La tarte au chocolat est dingue.

C’est un resto à recommander à ceux qui hésitent encore à sortir au centre de la capitale, malmenée après les terribles attentats. A l’étage, l’hôtel des Galeries se niche dans le secret des Galeries Saint-Hubert.

M. aime les Galeries royales Saint-Hubert, un joyau de la capitale. Ces trois passages commerciaux abritent quelques perles : Tropismes, une librairie mythique, Marcolini, un chocolatier réputé, Meert, le Mokafé, des bijouteries et le cinéma des Galeries. Le Vaudeville, aussi, premier lieu de projection cinématographique à Bruxelles. Et un Hotel avec restaurant : le Comptoir des Galeries.

Ici on a le choix : Soit on s'accoude pour un canon et une tartine. On craque pour les planches de cochonnailles : rillettes, boudin noir fumé, jambon contrebalancés par des pickles de chou-fleur. Canaille, vite fait bien fait.

Soit on s'attable et on fond pour un gigot d'agneau confit plusieurs heures, pappardelle, sauce tomate au four, olive Tagliache. Ca fond, mais ça fond si bien que seule la cuillère suffit pour venir à bout de la viande.

En dessert la tarte au citron et zeste de citron vert est un monticule de crème citron juché sur un biscuit sablé. La crème est ferme, acide sans excès, on y plonge une cuillère gourmande qui se désole au 13e passage d'en venir à bout. M. n'étant que modérément sucré, il se surprend à vouloir en commander une deuxième pour palier cette irrépressible envie d'en reprendre. 

Le conseil des vins est élégant et fin comme la silhouette et le caractère de la sommelière dont le charme ne trahit en rien celui des lieux, que du contraire.

Et quand on est repu de tant de délicatesses il reste à s'émerveiller de sortir dans les Galeries et de remarquer dans les vitrines du soir tel ou tel trésor que l'on n'avait pas vu avant d'aller s'attabler.

Et si l'on est encore en soif ou à vouloir discuter, les Galeries sont un carrefour entre la Grand-Place, la rue des Bouchers et la Mort-Subite qui offre les rares terrasses couvertes de la Capitale, par temps chaud et pluvieux c'est un avantage certain.

 

Comptoir des Galeries

Galerie du Roi, 6
B - 1000 Bruxelles
T. +32 2 213 74 74

resto,restaurant,bruxelles,coup de coeur,comptoir,vin,vin nature,biodynamie

 

resto,restaurant,bruxelles,coup de coeur,comptoir,vin,vin nature,biodynamie

resto,restaurant,bruxelles,coup de coeur,comptoir,vin,vin nature,biodynamie

resto,restaurant,bruxelles,coup de coeur,comptoir,vin,vin nature,biodynamie

 

19
avri

Le jardin de sculptures de la Fondation Pierre Gianadda

MADAME

MONSIEUR

Mme en rêvait, elle l’a fait : batifoler avec Monsieur dans les jardins de la Fondation Pierre Gianadda. En avril, elle s’est assise sur un banc, à côté de la dame de Segal en plâtre. Elle a dansé avec la Nana de Nikki de Saint-Phalle, embêtée par une araignée, et frissonné en voyant un chat Birman qui caressait de son pelage un sein de César. La méditation avec bras, 1885, de Rodin, lui a fait le plus grand bien, ainsi que le fameux baiser du couple enlacé. Il y a eu aussi le joyeux Miro, l’équilibriste Calder, Dubuffet… et cette découverte magistrale, Alicia Penalba et son Grand double (bronze, 1979) qui tenait tête à la  Reclining figure de Willem De Kooning,  1969-1983. Quel jardin merveilleux !

Mme a humé les parfums du printemps, croisé des canards multicolores, admiré les cimes enneigées du Valais. Une région qu’elle adore pour son vin et son fromage.


M. a beaucoup aimé voir posé au milieu de vestiges anciens et de sculptures modernes le vaisseau interstellaire, façon Valérian, qui sert d'écrin à la Fondation Pierre Gianadda.

Cette juxtaposition d'époques, de style au pied de versants escarpés dépayse, voire téléporte.

Est-ce parce que ces jardins présentent aussi des vestiges gallo-romains (thermes et mur du temenos, l'antique enclos sacré) qu'il émane une douce sérénité ?

La Fondation se trouve sur le parcours d'une promenade archéologique qui conduit les visiteurs à travers le site antique: Domus Minerva, amphithéâtre (5000 places), thermes, sanctuaires de Mithra. De quoi rassasier toutes les curiosités.

Fondation Pierre Gianadda
Rue du Forum 59
1920 Martigny (Suisse)
Tél +41 (0) 27 722 39 78 

 

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, rodin

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, nana

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, segal

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, cesar

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, miro

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art

 

 

18
avri

Zao Wou-Ki, le taureau tricorne et l'Apollon de la Fondation Pierre Gianadda

MADAME

MONSIEUR

Mme a papillonné dans l’exposition permanente de la collection Pierre Gianadda. Bâtie autour des vestiges d'un temple celte, découvert en 1976, ce musée présente les principales trouvailles faites à Martigny (Octodurus gaulois, puis Forum Claudii Vallensium romain): offrandes, monnaies en or, stèles, poteries, bijoux, fibules, armes… Parmi les sculptures magnifiques,  la tête de taureau tricorne (en bronze), un corps d’Apollon, une déesse gallo-romaine… des pièces du Trésor de la Délèze, une réplique de la Vénus de Cnide de Praxitèle, un Apollon…

Ce Monsieur Gianadda avait du cœur : il a tout légué à la Fondation pour que chacun en profite. Merci.

L’expo temporaire (jusqu’au 12 juin 2016) retrace le parcours du Chinois émigré en France, Zao Wou-Ki, avec une cinquantaine de toiles et une trentaine d’œuvres sur papier. La préférée de Mme ? Hommage à Françoise, une vision écarlate (photo infra). Les œuvres du début (1948) figuratives, rappellent celles de Paul Klee et contrastent avec celles, abstraites, des années 1960-2000 aux impressionnants espaces lyriques.

Une limousine jaune italienne ou une Rolls qui rutilent sous les spots du sous-sol et M. se remémore qu'il n'est pas très vieilles voitures.

Les stats, l'histoire des véhicules ce n'est pas sa tasse de thé. Pourtant ces objets ont du charme, un design suranné. Certaines voitures ont même une histoire voire une âme. Par exemple cette voiture commandée par un tsar qu'une révolution bolchévique empêchera d'utiliser et qui véhiculera une ambassadrice russe de l'ère Poutine...

Les véhicules d'avant 1900 restent les plus intéressants, avec leur mécanique simple, ces attelages sans chevaux juchés sur un moteur rudimentaire, une fracture dans le temps, une incongruité géniale.

Et M. se laisse amadouer par les courbes d'un coupé Benz, ou d'un "cigare" Bugatti. Et ces voitures suisses dont il ne connaît rien...

Les à côtés sont aussi intéressants, pompes à essence, brevet d'invention de moteurs... Le charme opère.

Il est dès lors un peu pénible de reprendre sa familiale et d'enclencher le cruise control pour regagner ses pénates. L'aventure est restée derrière nous.

 

Fondation Pierre Gianadda
Rue du Forum 59
1920 Martigny (Suisse)
Tél +41 (0) 27 722 39 78 

suisse, musee, sculpture, archeologie, gianadda, expo

suisse, musee, sculpture, archeologie, gianadda, expo, peinture

suisse, musee, sculpture, archeologie, gianadda, expo, voiture

suisse, musee, sculpture, archeologie, gianadda, expo

 

 

 

15
avri

Le Moulin de Vencimont, une boulangerie artisanale

MADAME

MONSIEUR

Mme aime pardessus tout l'odeur du pain au four, la croûte dorée et croustillante voire recuite, la mie dense, peu aérée, le pain artisanal, au levain, fait avec amour et patience. A Bruxelles, elle se rend chez Yves Guns. Quand elle séjourne en Ardenne, plus précisément en Famenne, elle va désormais au Moulin de Vencimont (Gedinne). Un domaine datant de 1729.

La boulangerie du Moulin de Vencimont a ouvert en septembre 2015. Sa boulangère, la jeune Chloé, prépare trois sortes de pain, dont un épeautre et  froment au levain, parfait. il est fait à base de farine maison sans additifs ni gluten industriel. C'est important de le souligner, car les farines artisanales de cette qualité sont encore rares dans nos contrées.

Deux grands gites au Moulin sont disponibles à la location.

 

M.aime le lieu, la rénovation est belle, respectueuse des matériaux, les gîtes semblent exceptionnels. L'eau guidée par un bief alimente des turbines qui produisent l'énergie du lieux. Houille, source d'énergie propre, si l'on veut faire des slogans. Mais aussi lieu de loisir pour les kayakistes de haut vol.

Le moulin produit une farine qui est transformée sur place sans adjonction d'additifs. La boulangère en fait des pains dont la conservation est meilleure que celle des pains à base de farines industrielles.

Un pain au levain a fait la joie des enfants, M. lui trouvait un moelleux de gâteau et une croûte sans trop de croquant. M. voudrait essayer d'autres produits, il y retournera.

PS : Le Moulin de Vencimont fournit son pain artisanal à L'Agathopède (à Namur) et Au Pont des Anges (à Beauraing) deux restaurants que nous aimons beaucoup.

 

Moulin de Vencimont

Rue Grande, n°95
5575 Vencimont (Gedinne)
Belgique 

Horaires d’ouverture de la boulangerie:
Jeudi de 14h à 18h
Vendredi de 8h à 18h
Samedi de 8h à 18h
Dimanche de 8h30 à 12h
contact@moulindevencimont.be
+32 (0) 471 02 32 22

pain,artisan,wallonie,ardenne,famenne,boulanger,boulangerie 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pain,artisan,wallonie,ardenne,famenne,boulanger,boulangeriepain,artisan,wallonie,ardenne,famenne,boulanger,boulangerie