Le printemps annonce la saison des fèves des marais. Une légumineuse à la fraîcheur séduisante et au goût subtil. C’est une vraie gourmandise, cultivée dans nos contrées. La fève d’Aguadulce, L’Ite Beryl, La précoce d’Aquitaine… Vive les fèves !  

C’est un aliment à consommer sans modération : sa richesse en protéines permet de réduire, dans un même repas, la quantité de viande consommée et d’absorber moins de graisses saturées.

Préhistorique
Saviez-vous qu’on l’appelle aussi gourgane ? Joli nom pour cette fève vert tendre, de la famille botanique des fabacées (légumineuses). Sa culture ancestrale remonte à la préhistoire. Pour l’Epiphanie, on cachait une fève séchée dans la galette des Rois.

Vitamines & minéraux
Que de vitamines dans la fève des marais ! Elle contient des vitamines C, B1, B3 et B9.
De plus, elle offre une source de potassium, de calcium, de magnésium et de fer. Aussi, 125 g de fèves couvrent 100 % des besoins quotidiens chez l’homme et 50 % de ceux de la femme. Or on sait que le fer est un minéral indispensable aux globules rouges pour transporter l’oxygène dans le corps, et que beaucoup de femmes en manquent.

Fibres
En matière de fibres, la fève est un must : on compte 6,50 g par 100 g, soit un taux nettement supérieur à l’apport moyen des légumes frais (entre 2 et 3 grammes pour 100 g).

Comment la cuisiner ?
Pour 1 kg de fèves des marais fraîches, vous obtiendrez 250 g une fois écossées.
Si vous la récoltez jeune et petite, croquez-la crue à l’apéritif avec un peu de sel : c’est un délice.

Sinon, la fève des marais nécessite un peu de patience. D’abord on cuit les fèves fraîches à l’eau bouillante. Temps de cuisson : 10 min. environ. Goûtez-en une pendant la cuisson pour vérifier votre préférence, si vous les aimez croquantes ou pas. Ensuite, on les rince à l’eau glacée pour que la peau blanchâtre (la cosse) se retire facilement. Pas besoin d’ôter les germes.

Salade ou purée ?
Arrosez le plat de fèves froides d’huile d’olive, salez et poivrez. Quelques feuilles de menthe ou de sarriette et le tour est joué ! Si vos fèves sont trop cuites, passez les en purée…

En résumé
On a parfois quelques peines à trouver des fèves des marais sur les étals des épiceries ou des marchés. Mais elles sont disponibles en paquets surgelés.

Les fèves des marais fournissent de l’énergie (protéines), des fibres, des minéraux, des vitamines et leur goût est parfumé. Qui dit mieux ?

Si vous aimez nos contenus, merci de les partager...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
6:07 , Publié par
Classés dans :
Tags : , , , , , , , , ,

Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *