Son nom latin est brassica ruvo. Connaissez-vous le brocoli-rave ?

Le cima di rapa (ou rapini ou broccoletto), c’est en Italie que nous l’avons croqué pour la première fois, avant de le retrouver dans certains marchés bio ou sur la table de Nicolas Decloedt, le chef végétarien de Bruxelles. Grâce à son initiative de proposer des paniers de légumes bio cultivés par son maraîcher, nous avons pu nous en procurer dès le 10 avril. Les fleurs jaunes du brocoli-rave étaient tout aussi délicieuses que ses tiges et boutons. On notera aussi que ce crucifère de la famille des choux est pauvre en calories et riche en fibres et en vitamines C, A et K, en potassium, en fer et en calcium. Tout bon !

Son goût amer et légèrement piquant en fait un légume intéressant pour rehausser des plats de pâtes ou de riz.
On peut le consommer cru ou cuit. Nous le préférons cuit, par exemple saisi à la poêle pendant dix minutes, avec de l’huile d’olive, de l’ail et du vin blanc.
A déguster par exemple avec une assiette de pâtes au pesto.

Photo : pâtes au pesto de pourpier et noisettes, servies avec une poêlée de brocoli-rave.

Si vous aimez nos contenus, merci de les partager...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
12:05 , Publié par
Classés dans :,
Tags : , , , , , ,

Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *