Mars 2020. Nous sommes confinés à la maison. Pour vaincre l’épidémie de coronavirus. Alors, on a du temps pour rêver, lire, cuisiner… et regarder des séries télé. Une fois n’est pas coutume, Madame a rassemblé 12 séries qu’elle a particulièrement aimées ces derniers mois.

Au menu: The outsider, Messiah, Years and years, Chernobyl, Unbelievable, Fleabag, Sex Education, Les Sauvages, Hippocrate, Big Little Lies, Suburra, Succession.

séries à voir pendant le lockdown

Photos: The Outsider (HBO) & Messiah (Netflix)

The Outsider
La menace plane dans cette série mi-réaliste, mi-fantastique et hautement addictive. Plusieurs meurtres de garçons mutilés se succèdent et réunissent des enquêteurs autour d’une question : comment un tueur peut-il se retrouver à deux endroits en même temps ? Il y a les familles des victimes, un avocat, un procureur, et l’inspecteur Ralph Anderson (Ben Mendelsohn, parfait). Ils vont devoir ravaler leurs principes et suivre l’intuition d’une femme aux talents exceptionnels, Holly Gibney (Cynthia Erivo, bouleversante). Tout en pudeur et avec lenteur, cette série s’attache au développement des personnages et à la culpabilité qui les ronge. Chapeau bas à Richard Price (scénariste des magnifiques « The Wire » et « The Night of »), pour son adaptation du roman de Stephen King (« L’Outsider » publié chez Albin Michel)

Une série HBO.

Messiah
Au Moyen-Orient, un homme réunit les foules. La CIA s’inquiète : qui est cet agitateur qui se prend pour le Messie ? Un agent malfaisant ou un manipulateur de génie ? Interprété par l’acteur belge Mehdi Dehbi, ce Messie voyage d’un continent à l’autre et fait usage de son charisme pour bouleverser l’ordre du monde. A sa poursuite, une enquêtrice américaine (Michelle Monaghan) et un agent israélien (Tomer Sisley, « Balthazar »). Une série polémique qui remplit sa fonction : divertir.
Une série Netflix.

Hippocrate
La thématique de la pandémie est d’actualité. Des médecins titulaires d’un service d’hôpital est mise en quarantaine. Au pied levé, les jeunes internes vont devoir faire face aux situations d’urgence. Alyson, Hugo et Chloé (Louise Bourgoin) vont apprendre plus vite que les autres, soutenus par Arben Bascha, un médecin légiste. Écrite par Thomas Lilti, ancien médecin, « Hippocrate » frappe par l’authenticité de ses situations et évite les poncifs des séries du monde hospitalier.
Une Création Originale de Canal +.

Years and years
Une famille multiculturelle dans la tourmente de l’après Brexit. “Years and years” envisage comment la société britannique se délite après le divorce avec l’union européenne. Situations extrêmes, montée du populisme (sous l’égide d’une politicienne jouée par Emma Thompson), crash boursier : le futur inquiétant, vu par Russell T. Davies.
Une série BBC 4.

Fleabag
« Fleabag » met en scène les vicissitudes d’une quadra déjantée et colérique. Attirée par le sexe, drôle et désespérée, l’héroïne de Fleabag émeut dans les saisons 1 et 2 de la série créée et interprétée par Phoebe Waller-Bridge. Une ode à l’excentricité british.
La version française, « Mouche », plaira aux fans de l’actrice Camille Cottin.
Une série produite par BBC Three, disponible sur Amazon Prime.

Unbelievable
« Unbelievable » s’inscrit dans le mouvement #MeToo et la libération de la parole des femmes abusées. Inspiré d’une histoire vraie, « Unbelievable » retrace l’enfer vécu par Marie Adler, 18 ans. Après avoir été violée par un inconnu puis moquée par les flics, on l’accuse de faux témoignage. Un scénario impeccable et des interprètes inoubliables, dont Toni Collette et Merrit Wever, femmes flics qui s’allient pour faire entendre la douleur des victimes.
Produite par CBS et disponible sur Netflix.

Chernobyl
Le choc. A peine les premières images de cette série défilent, que vous avez déjà des frissons. Très vite, l’incendie du réacteur nucléaire de Tchernobyl s’annonce comme la plus grande catastrophe européenne. Elle a eu lieu en en 1986. Les scénaristes se sont décarcassés pour démonter les secrets d’état russes et rendre le quotidien des protagonistes attachant.
Une série HBO.

Sex Education
Les ados adorent cette série et leurs parents aussi. On y cause de sexe sans langue de bois et c’est revigorant. Utile ! Otis Milburn (Asa Butterfield), fils d’une sexologue (Gillian Anderson, toujours classe), gamin timide, arrondit ses fins de mois comme « Mister Sexe » au lycée. Son ami Eric (Ncuti Gatwa) est persécuté par le fils du proviseur. Les autres personnages, comme Maeve, sont tout aussi craquants et drôles. Impuissance, harcèlement, homosexualité, porno, avortement : tout ce que vous voulez savoir sur le sexe est abordé avec humour et justesse.
Une série originale Netflix made in England.

Big Little Lies
La saison 1 vous happe à Monterey, dans l’univers bourgeois de familles américaines où la violence sourd. La saison 2, toujours efficace dans ses dialogues et ses portraits de femmes blessées, reprend le rythme avec l’arrivée d’une belle-mère insupportable, interprétée par Meryl Streep. Intrigue, humour et solidarité féminines sont les maîtres mots de « Big Little Lies », qu’on aime décidément beaucoup.
Une série HBO.

Suburra
Une histoire de bad boys à Rome, ça vous dit ? “Suburra cerne les liaisons dangereuses entre l’Église, la mafia et l’État. Comment étendre son pouvoir, entre le légal et l’illicite ? Une bande de gamins d’origines différentes va s’unir pour tenir la banlieue d’Ostie. Mais leurs clans s’y oppose et les rivaux s’entretuent. Deux saisons.
La série « Suburra » fait suite au film éponyme de Stefano Sollima. Produite par Rai Fiction & Netflix.

Les Sauvages
« Les Sauvages » est l’adaptation de l’œuvre de Sabri Louatah. Portée par le formidable acteur Roschdy Zem, qui joue le président Idder Chaouch, cette série nous touche dans sa fresque de familles d’origine maghrébine. Un attentat plonge le président de la république française dans le coma. L’enquêtrice (Marina Foïs, au top), censée veiller sur le président, défaille. Elle va tenter de s’infiltrer au sein de deux familles qui se déchirent après le drame.
Une création originale de Canal+.

Succession
Ils sont riches et se poignardent le dos. Leur père manipulateur est un monstre d’égoïsme. A l’ère de Trump « Succession » raconte le déclin d’un magnat de la presse, Logan Roy, taraudé par sa succession dans l’entreprise familiale. Jusqu’où iront ses enfants pour prendre la place de l’affreux papa milliardaire ? Tout est permis ou presque.
Une série HBO.

Si vous aimez nos contenus, merci de les partager...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
5:25 , Publié par
Classés dans :
Tags : , , , , , , , ,

1 Commentaire

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *