28
mars

Indigena, cépages indigènes et vins du Piémont

MADAME

MONSIEUR

Le vin est un paysage, une terre, un voyage en soi. Le vin enchante le cœur de Madame, nourrit son imagination et ses souvenirs. De chaque vin remarquable, Mme tient un carnet des sensations liées à ses dégustations. Certains vins rares lui ont laissé d'inoubliables émois.

D’un vin surgit une sensation, un parfum, une association d’images. Pour découvrir les vins de la région piémontaise, Mme a suivi un atelier donné par Ian D’Agata. Cet ancien médecin reconverti dans l’art de raconter le vin est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Native Wine Grapes Italy. Il a dirigé de nombreux ateliers pour faire connaitre les spécificités du vin italien de l'Aglianico au Zibibbo.En mars, dans un hôtel de maître à Bruxelles, il organisait une masterclass.

510 cépages italiens
Parler de cépages rares contribue à les faire connaitre et à préserver la biodiversité. En effet, l’Italie peut s’enorgueillir de regrouper 510 cépages connus, mais leur nombre peut s’accroitre, puisque les études permettent de découvrir chaque année 10 nouveaux cépages. Certains sont très connus, comme le Nebbiolo, le Sangiovese, le Montepulciano ou encore le prosecco. Si ces rois des tables font de l’ombre à d’autres raisins, plus rares, ces derniers n’en sont pas moins dignes d’attention.

Indigena
Indigena, c’est le nom du projet pédagogique créé par Ian D’Agata pour préserver et étudier les cépages indigènes (ou autochtones) propres à un pays. Ce festival aura lieu en mai. Ian D’Agatha est aussi responsable de la section vin au festival Collisioni à Barolo, fin juin.

Barbera d’Asti
Au cours de la journée, Mme a pu déguster une sélection de Barbera d'Asti de Monferrato. Un vin qui trauit bien la variété de terroirs et de domaines. Les collines du Monferrato sont douces, bien exposées et bénéficient d’un bon drainage. On y a décelé la présence de coquillages dans les sols sablonneux, ce qui témoigne de la présence de la mer naguère.

Nizza Docg
Parmi les vins proposés, Mme a retenu les puissants vins rouges de l’appellation nizza. Un grand cru de Barbera superiore d'Asti, cultivé dans la meilleure partie de la région du Barbera, au sud-est, par une cinquantaine de producteurs des communes qui entourent le cours du Rio Nizza. Vieilli en fût de chêne au minimum 6 mois, il peut y rester 18 mois. En 2014, le nizza est devenu une Docg (denominazione di origine controllata e garantita). Les nizza ont une belle robe rouge rubis, aux reflets violets. Ils fleurent bon la fraise, la violette, la vanille, l’amande. Ce vin à la belle acidité est aussi capable de soutenir des plats de viande en sauce.

A déguster : le Barbera d'Asti Superiore Nizza La Court. Un vin velouté, frais, structuré, long en bouche. A déguster avec un rôti de veau ou du fromage.

Le Ruché
Tout aussi attachant, le Ruché di Castagnole Monferrato (DOCG), un cépage indigène du Piémont qui fait de la résistance culturelle, à quelques kilomètres au nord d'Asti, le royaume du Moscato, du Barolo et de la Barbera. A l'origine, le Ruché (ou Rouquet) proviendrait de Bourgogne. Au nez, Mme y décèle des arômes de violette, rose, réglisse, lavande. Certains sentent l'abricot, la coriandre, le poivre blanc. Ce vin rouge épicé, aromatique, frais, est structuré et floral.

À déguster : Poggio Ridente, Ruché 2016 (bio). Cantine Bava, Ruché 2016. Et les vins de jeunes producteurs, comme Luca Ferraris, Ruché 2016 Clasic ou, du même viticulteur, le Vigna del Parroco.

Le Freisa
Coup de foudre pour Le Freisa d'Asti, un vin rouge tannique et pétillant, qui sent bon la fraise, la groseille ou la violette. Ce cépage rustique est très résistant mais en voie d’extinction. Parfait avec un cheesecake ou un gâteau à l’amaretto.

À découvrir : le Malvasia di Castelnuovo Don Bosco (DOC) 2017 Gilli. La Montagnetta, Freisa d’Asti Superiore 2014 Bugianen.

Quand on propose à M. de passer 4 fois une heure et demi à boire des vins italiens du Piémont, en compagnie de producteurs et guidé par un expert ès cépages indigènes et de leur vinification, il ne peut refuser.

Et il fait bien. L'aspect pédagogique permet de se plonger dans la richesse des cépages indigènes et de baigner ses papilles de goûts nouveaux, rares du fait de leur faible diffusion dans nos contrées, pris par la main et les explications d'un spécialiste.

Le public : des pros, des sommeliers, qui vont selon les espoirs des organisateurs "pousser" des vins dont le rapport plaisir/prix est intéressant, des amateurs divers et variés, un public studieux.

Dans les 27 vins dégustés autant se concentrer sur ceux dont l'accès est facilité par une distribution en Belgique et qui ont retenus notre attention... mais c'est une gageure!

Malgré une recherche minutieuse, seul le Barbera d'Asti, 16 Mesi, de chez Michele Chiarlo est disponible chez Colruyt pour moins de 9€. C'est un vin aux tanins boisés et à l'acidité vivifiante qui lui confère une richesse de goût sans lourdeur, un vin bien agréable à boire.

Il y a bien entendu la possibilité de trouver d'autres producteurs, de Barbera, Nebbiolo mais bien malin celui qui mettra la main sur un Ruché ou un Fresia.

C'est donc une belle et intéressante initiative de promouvoir ces vins auprès des acteurs de l'importation et de la diffusion des vins du Piémont.

Pour se consoler M. a bien envie de faire un petit détour estival par les cantine suivantes : 

Reste à faire la route et à profiter des autres plaisirs de la région, dont les noisettes ne sont pas des moindres.

 

 

Indigena
En mai 2018, INDIGENA aura pour cadre prestigieux le village réputé de Barolo, où, pendant toute une semaine, différents ateliers, dégustations et visites de producteurs mettront en valeur les cépages locaux.



Découvrez le site du Consorzio Barbera d’Asti.

indigena.jpg

vin, italie, piémont, barbera, grand cru, nizza, atelier, oenologie, vigneron, vigne

vin, italie, freisa d'asti, freisa, vigne, asti, indigena, oenologievin,italie,piémont,cépages,indigena,oenoculture,oenophile

vin,italie,piémont,cépages,indigena,oenoculture,oenophile

18
août

Nuits voluptueuses en Sicile: Verdura Hotel & Resort

MADAME

MONSIEUR

Mme et la Sicile, ce fut le coup de foudre. Parmi les hôtels où elle a logé avec M., il y en a un qu'elle ne pourra oublier : le Verdura. Une architecture minimaliste aux parois ocres s'étale sur une plage sauvage. A l'arrière, des jardins et un golf entourent les pavillons. Chaque chambre embrasse la mer, chaque terrasse accueille le panorama. On s'y promène, on s'y prélasse au bord de la sublime piscine ou au spa. Les vélos permettent de batifoler loin des regards, de se rendre à l'un des quatre restaurants selon ses envies.

Le petit déjeuner est comme Mme l'attendait : majestueux et truffé de produits frais.

Un paradis pour amoureux, situé non loin d'Agrigente et de Selinunte, deux sites archéologiques remarquables.

M. est d'accord. Et vive la bicyclette ! Pour abonder dans le sens de Mme le lieu est uniquement accessible via une entrée gardée, éloignée de plus d'un kilomètre des pavillons que l'on rejoint en voiturette électrique. Calme, sérénité, sécurité.

Des hôtes de marque, figures publiques, amateurs de golf y trouvent un havre de paix pour y pratiquer leur passion, s'extraire du tumulte et lézarder face à la mer.

Un vallon de 240 hectares, bordé de 2 kilomètres de front de mer privatisé sert d'écrin à un luxe qui, s'il n'est pas tapageur, est très raffiné.

Verdura Resort & Golf
S.S. 115 Km 131, Sicily, 92019
Tél. +39 0925 998180

Nous avons découvert cet Hôtel lors de l'événement de l'Association Assovini, Sicilia En Primeur 2016 #siciliaep2016

Tarif de base : Chambre double à partir de 220 euros hors saison.

sicile,hotel,spa,resort,luxe,italie,romantique,golf, coup de coeur

sicile,hotel,spa,resort,luxe,italie,romantique,golf, plage, voyage

sicile,hotel,spa,resort,luxe,italie,romantique,golf, coup de coeur

sicile,hotel,spa,resort,luxe,italie,romantique,golf, coup de coeur, voyage

18
juil

Sicile : mille vins à découvrir

MADAME

MONSIEUR

Mme ne connaissait pas le vin sicilien. Elle savait qu'on en faisait sur cette île depuis l'Antiquité, les rois Mycéniens, puis les Grecs. Le savoir s’est perpétué au fil des génération et bénéficie d’innovations techniques et d’investissements importants. Il y a mille vins siciliens, mais ce sont surtout les cépages indigènes que Mme a appris à aimer.

Le plus ancien, Le Nero d'Avola, provient des Grecs et donne des vins rouges superbes, gorgés de fruit.

Le Cataratto, a de merveilleux arômes de fruits blancs, d’agrumes. 

Dans les blancs, Mme a aussi découvert le Zibibbo, le Grillo, l'Inzolia (lire aussi notre article sur le Domaine Tasca d'Almerita)…

Chez l'un de ses vignerons préférés, Baglio Cristo di Campobello, elle a adoré le Rosato di Nero d’Avola, un rosé perlé, à la robe rose (grâce à une macération rapide), au nez de groseille. Une merveille ! Frais et aromatique, il laisse un subtil goût d’agrumes. Son élégante étiquette rappelle la dentelle de la grand-mère de la famille. Quant à leur blanc Laluci, un Grillo 2015, il est peu chargé en alcool et possède une belle acidité et un équilibre parfait.

Enfin, le rêve pour ceux qui aiment l'oenotourisme est de combiner visite de vignoble et de temples grecs: ne manquez pas de goûter aux vins du domaine Canicatti, dont certains rendent hommage à l’héritage culturel grec local, comme le Diodoros, « le vin de la vallée », 90% Nero d’Avola et 10% Nerello Cappuccio et Nerello Mascalese ou le Centuno, 100 % Nero d'Avola.

Leurs vignes poussent aux pieds des temples grecs, dans une zone classée patrimoine UNESCO. Incroyable !

M. aime les vins. Qu'ils soient le fruit d'un assemblage ou faits d'un seul tenant. La Sicile offre une variété de cépages autochtones et internationaux particulièrement riches. 

Une deuxième diversité multiplie les possibles et la créativité oenologique, les terroirs. La Sicile pour le vin ce n'est pas une île, c'est un continent, aride, venteux, verdoyant, d'altitude, ou côtier. Les blancs, rosés, rouges, sec, frais, liquoreux tout s'y trouve, s'y côtoie. Les appellations d'origine (DOC) sont donc nombreuses et parfois confidentielles.

Que ce soit sur les îles où l'on creuse le sol pour protéger chaque cep au fond d'une alcôve, sur les versants du volcan à la minéralité bouillonnante, dans les zones centrales chaque terroir a poussé les hommes à mettre en œuvre des techniques spécifiques pour tirer le meilleur parti de la nature et exprimer au mieux les possibilités offertes par les raisins.

Goûter en primeur plusieurs centaines de flacons reste une expérience assez extrêmes et si les papilles exultent, les gencives souffrent... 

Les rouges sont très "parkerisés", M. m'aimant pas suçoter du chêne il n'y a pas trop trouvé son plaisir... sauf rares exceptions (des Anglais qui vinifient du pinot noir). C'est donc vers les vins blancs que ses coups de cœur ont porté.

Arriver à maintenir de la fraîcheur dans des terroirs si ensoleillés procure de la surprise et du plaisir. 

Les vins bio (du vignoble à la cave) ont aussi leur place et le climat permet d'élever et vinifier sans chimie. Un exemple ? Le vin blanc du domaine Canicatti, È l’Aquilae Grillo Bio 2015, a reçu la Médaille d'or et le titre “Vino Bianco Rivelazione” du Concours Mondial de Bruxelles en 2016.

Où acheter du vin sicilien en Belgique?
Vous trouverez les vins siciliens Canicatti chez terredesicile.be
Un site belge qui vend les vins du domaine Baglio Cristo di Campobello:  Leirovins à Wetteren.

 Assovini, le site des viticulteurs de Sicile et l'événement Sicilia En Primeur 2016 #siciliaep2016

oenotourisme, voyage, vin, oenologie, viticulture, vigneron, sicile, coup de coeur

oenotourisme, voyage, vin, oenologie, viticulture, vigneron, sicile, coup de coeur

oenotourisme, voyage, vin, oenologie, viticulture, vigneron, sicile, coup de coeur

Lire aussi notre avis sur les vins siciliens Tasca (en vente chez Colruyt)

15
juil

Sicile : Finger food et autres délices

sicile,cuisine,voyage,coup de coeur,italie,gastronomie, granite, glace, sorbet

MADAME

MONSIEUR


A Sciacca, près du petit port de pêche, Mme a embrassé l’Oncle Aurelio, il maestro della granita ! Il est l’illustre propriétaire du bar où l’on déguste un granité (sorbet) avec une brioche. Sa femme veille au comptoir.  

Au cœur de la Sicile, chez les vignerons, elle a goûté aux spécialités préparées par les nona: arancini (boulettes de riz farcies et frites), la caponata, une préparation de tomates et aubergines, et aussi les aubergines à la parmigiana de Catane.Les polpete di sarde, fritata di finocchietto, sfincette  (beignet aux graines de fenouil ) et pane fritto con le uova.

Le traditionnel sfincione de Palerme, a été créé par des nonnes au 18e siècle : au départ c’étaient  des petits pains sucrés, fourrés de noix et fruits. Par la suite, ils sont devenus une sorte de petite pizza spongieuse, à la tomate, que l’on consomme souvent en rue. Une variation : les cudduruni originaires de Trapani.

Mme aime les fameux cannoli à la ricotta et de mini boules frites nommées pignolata au miel (ou Pignocata, selon le dialecte local), ainsi que les oranges fourrées de crème aux agrumes et elle a découvert un fruit au goût délicat, la nèfle du Japon, qui pousse aussi en Sicile.

A Palerme ils sont partout les pane é panelle, petits pains garnis de tranches frites d'une pâte de farine de pois chiches et de persil. Chaud, simple et délicieux, on les sert salés et parfois accompagné d'une croquette.

Le panelle se différencie du panisse méridonnal par sa forme plus étale et large, c'est plus un carré fin qu'une frite.

M. s'est tellement entiché des panelle que dès son retour au bercail il a foncé acheter de la farine de pois chiches pour en confectionner pour les brunchs dominicaux et il faut dire que les gourmands qui passent adorent...

 
Pour le reste, saviez-vous que les vignerons siciliens sèment des graines de fèves entre les vignes pour les fertiliser ? Et avec les fèves fraiches, ils concoctent un plat délicieux, l’herba selvatica, des pâtes cavatello aux fèves, pois frais et ricotta sèche (parfois avec des artichauts).

Chaque village a ses recettes et ses particularités culinaires, à découvrir tout comme le vin.

 

sicile,cuisine,voyage,coup de coeur,italie,gastronomie

sicile,cuisine,voyage,coup de coeur,italie,gastronomie

sicile,cuisine,voyage,coup de coeur,italie,gastronomie

La nèfle du Japon pousse partout en Sicile...

sicile,cuisine,voyage,coup de coeur,italie,gastronomie, nefle du japon

Festin à la sicilienne!

sicile,cuisine,voyage,coup de coeur,italie,gastronomie

Les céramiques de Sicile ont une tendance baroque, voire kitsch !

sicile,cuisine,voyage,coup de coeur,italie,gastronomie