22
janv

Ô Bánh mì, le sandwich vietnamien à Bruxelles

MADAME

MONSIEUR

Mme aime varier les plaisirs et les sandwiches. Monsieur lui avait caché qu'il déjeunait parfois avec les mômes chez Ô Bánh mì. Elle a voulu goûter les sandwiches vietnamiens. Les fils Huynh ont ouvert ce snack avec leur maman, Madame Le. Une cantine lumineuse et sympathique, située sur un coin de la rue Baucq à Etterbeek. L'été, le soleil caresse les tables sur le coin de rue.

Pour le lunch, elle a choisi le sandwich (Banh Mi) Lady Ga : poulet à l'échalote, carottes, navets, concombres, coriandre et mayo maison. Très bon. Une autre fois, un bol de nouilles au bœuf et à la citronnelle (Mi), pas mal du tout.

Encore une bonne adresse dans la tendance.
Un lunch pas cher.

M. aime le sandwich exotique, surprenant, chaud idéalement bon marché.

Le bánh mì remplit 100% de ces objectifs. Sandwich mêlant "pain de mie" français  et garnitures chaudes vietnamiennes (rôti de porc et pâté / poulet à l'échalote / bœuf à la citronnelle / porc 5 parfums), il est passé à la salamandre pour raviver son croquant et est tarifé 4.5€.

Le snack Ô Bánh mì a fait du bánh mì son produit phare. L'établissement propose aussi des bols de riz / nouilles / vermicelles avec les mêmes garnitures. 

Le tout servi avec le sourire dans une ambiance musicale contemporaine.


Ô Banh Mi
Rue Philippe Baucq 140
1040 Etterbeek
Téléphone : 02 649 59 27

Page Facebook O Banh Mi

sandwiche,fst food,fast good,vietnamien,bruxelles,cantine,resto

sandwiche,fst food,fast good,vietnamien,bruxelles,cantine,resto

 

01
juin

The place to eat cet été: Rooftop58, terrasse gastronomique

 

 

Malgré la pluie, le vent, les grèves, les tunnels fermés et l’accès difficile à cause du piétonnier à Bruxelles… Madame voulait grimper (sans Monsieur, très occupé) au 10e étage du fameux Parking 58, à l’architecture remarquable datant de 1955 (peu avant l’Exposition Universelle) avant qu’il ne soit détruit.

Que s’y passe-t-il ?
Le chef préféré de Madame y propose de déguster délicieux bols remplis de ses secrets gastronomiques : San Degeimbre (de l’Air du Temps à Liernu et San à Bruxelles, Sacré Chef de l’Année 2016 par Gault&Millau et 2 étoiles Michelin) est le créateur du menu à déguster sur ce toit Roof58.
Si le temps est maussade, on se réfugie sous la serre. Sinon, on s’assoit au jardin, et l’on contemple la vue époustouflante à à 360°sur les tours et les toits de Bruxelles.

rooftop58, bruxelles, panorama, resto, popup, sandegeimbre, bols, terrasse, placetobe

Sprouttobebrussels !
Car oui, Bruxelles sait vivre, on-ne-va-pas-tuer-notre-joie-de-vivre et nous sommes #sprouttobebrussels ;-)

Menu : 49,5 € pour 4 bols :
Tartare de veau au couteau - coques – galanga
Asperges vertes  - œuf- tapioca - pousses de printemps
Lieu jaune – petit pois – curcuma
Crème de fromage frais et fraises - sorbet céleri – chocolat (le bol préféré de Madame, voir photo infra)

Infos
L’orangerie du ROOFTOP58 est ouverte au public du lundi au vendredi MIDI – les soirs étant réservés aux évènements corporate. Du 1er juin au 30 septembre sur le toit du Parking 58, 1 rue de l’évêque à 1000 Bruxelles. Parking payant sur place Tel : 0479 / 511. 765
www.rooftop58.be

rooftop58, bruxelles, panorama, resto, popup, sandegeimbre, bols, terrasse, placetobe

rooftop58, bruxelles, panorama, resto, popup, sandegeimbre, bols, terrasse, placetobe

21
juin

Best of des restos avec terrasse à Bruxelles

MADAME

MONSIEUR

Mme refile ses meilleures adresses de restos avec terrasse, idéales pour embrasser une vue, une atmosphère estivale, siroter un cocktail à l’ombre de grands arbres, se rafraîchir en dînant au jardin. Ses adresses (mises à jour en juin 2015) :

Brugmann à Ixelles
Ouvert depuis mai 2015, une adresse pour impressionner son amoureux-se, dans cet ancien hôtel de maître élégant. Cuisine classique (rien d'exceptionnel) une dame blanche impressionnante, 12€) et bar à champagne. Lunch 24 €. La terrasse plein sud est prolongée par le parc de L’Abbé Froidure, avenue Franz Merjay. Av. Brugmann 52-54 - 1190 Bruxelles.

Noï à Linkebeek
Cela fait 20 ans que le Noï tient le haut de l’affiche. sa cuisine thaïlandaise est l’une des meilleures de Bruxelles, légère, parfumée, fraîche… Ce restaurant établi à Linkebeek, dans une ancienne menuiserie, jouit d’une large terrasse ombragée. Menu à partir de 35€. Place Communale, 6, 1630 Linkebeek. Aussi une succursale à Saint-Gilles.

Pin Pon - Bruxelles centre
Super, cette ancienne caserne rénovée donnant sur la place du marché aux puces de Bruxelles ! Ambiance décontractée, bobo, arty. On y boit une bière ou un verre de vin en dégustant des assiettes goûtues.
Notre article détaillé ici. Pin Pon 68 Place du Jeu de Balle, 1000 Bruxelles.

Babdar à St-Gilles
Les petits plats de la cuisinière, qui a travaillé pour le roi du Maroc, font vibrer les sens ! Un grand jardin, des salons intimes dignes des 1001 nuits. L'accueil de Jihad et Maria est adorable. Fermé dimanche et sam. midi.
Babdar, 85 chaussée de Charleroi, 1060 Bruxelles.

Bouchéry à Uccle
Un petit jardin devant la maison, des assiettes fleuries, botaniques. On y dîne divinement bien. Menu gastronomique du chef créatif et en vue. Chaussée d'Alsemberg, 812 A, 1180 Bruxelles. Lire notre article ici.

 

 M. pense que la terrasse est un art de vivre. Certaines, exceptionnelles, méritent que l’on s’y attarde à l’occasion d’un repas gastronomique. D’autres, le temps d’un apéritif, ou d’une tasse de thé, vous donnent la chair de poule, l’envie de marquer un moment clef.

Rouge tomate à Ixelles
On dîne au jardin ou dans la maison de maître majestueuse. Frais et léger, diététique et inspiré. Notre avis sur ce restaurant ici. Av. Louise, 190, 1050 Ixelles.

La Rose blanche - Grand Place
Manger sur la plus belle place du monde ? Comment choisir parmi les restos ? Celui-ci met en avant les traditions bruxelloises : croquettes aux crevettes grises, terrine à la Gueuze, stoemp saucisse, chicons au gratin... Pas un attrape-touriste, mais une maison de qualité. Moins de 15€ le plat. http://www.restaurant-rose-blanche.be/


Resto MIM à Bruxelles
Tombez sous le charme de cet immeuble Art nouveau, les anciens magasins Old England devenus Musée des Instruments. Au sommet, la terrasse du MIM offre un panorama à tomber sur la place Royale, le parc et le Mont des Arts. Ouvert tous les midis sauf lundi. On y va pour le brunch & champagne, 28 €. MIM. Rue Montagne de la Cour 2, 1000 Bruxelles.

Le chalet Robinson à Uccle
Pour y passer l'après-midi sur l'île, au Bois de la Cambre, dépaysant ! Cuisine honnête, cadre superbe.  On prend le bateau pour y accéder. www.chaletrobinson.be

Kameleon Sky - Viage à Bruxelles
La plus vaste terrasse panoramique du bas de Bruxelles se cache au 7e étage du Viage (un casino dans les anciennes Galeries Anspach). Vue plongeante sur les rues du centre et l’hôtel de Ville. Jeux de lumière et effet surprise. Pour siroter un gin tonic entre amis. Kameleon Sky, Anspach Boulevard 30, 1000 Bruxelles.

Le chalet de la Forêt à Uccle
C’est l’un des meilleurs restaurants de Bruxelles, deux étoiles Michelin. Pascal Devalkeneer a créé son univers au milieu du Bois de la Cambre, luxe et volupté, exigence et gastronomie. Lunch 49,50€. Menus 119€, 145€.

 

terrasse,restaurant,resto,bar,jardin, bruxelles,best of,top 10,coup de coeur

terrasse,restaurant,resto,bar,jardin,brabant wallon,bruxelles,best of,top 10,coup de coeur

terrasse,restaurant,resto,bar,jardin, maroc,bruxelles,best of,top 10,coup de coeur

 

19
sept

Carcassonne et son Jardin de l'Evèque

MADAME

MONSIEUR

Mme est fâchée. Très fâchée avec Carcassonne. L'été, c'est l'enfer. Trop de touristes, trop de boutiques à souvenirs made in China, trop de touffeur.

Alors trouver un restaurant dans cette cité médiévale relève carrément du défi ! Malgré la mise en garde de notre hôte Bernard, qui tient l'agréable Demeure Saint Louis, un Bed & Breakfast parfait, Madame a voulu faire sa maligne.

Suivant les conseils du Guide vert Michelin, elle s'est dit que dîner au Jardin de l'Evèque serait bien agréable. Erreur! Madame a commandé des Côtes d’agneau des Pyrénées grillées, gnocchi de polenta aux olives et parmesan (20€). La polenta ressemblait à un carré de chewing gum ! Sans parler du dessert sorti du congélateur (Abricot du Roussillon poché au romarin, crème fouettée au lait d’amande et pain de Gênes (9€) sans intérêt. Le menu truffé de fautes n'était pas clair; le résultat dans l'assiette rebutant.

Irritée mais téméraire, Madame a fait un saut en cuisine pour rencontrer le responsable de ce gâchis, un chef d'une vingtaine d'année, sans doute en stage d'été. Qu'importe, c'est une soirée ratée.

C'est sûr, Madame ne suivra plus aveuglément les petites adresses du Michelin.

Une note positive ?
Mme a aimé les olives Lucques à l'apéro et le pousse-café fluo au joli nom de Micheline. Si ça lui prend, M. vous en parlera.

La ville touristique est un exercice de style. Faire vivre sur une saison les marchands du temple, les opérateurs touristiques, les restaurateurs et hoteliers; et contenter les touristes venus découvrir un lieu mythique à la va vite. Il est clair qu'à Carcassone l'équilibre est précaire.

Le visiteur moyen y passe 4 heures, cherche principalement une expérience médiévale et dans la région le cassoulet est roi. Si ce paradigme vous parle la Cité de Carcassone saura vous séduire, si vous cherchez à creuser, si vous voulez manger autre chose vous risquez d'être déçu. Personne ne se donne la peine de faire plus que ce qui est attendu, un bien triste strict minimum. 

Ville ravalée au 19e s. selon le point de vue d'un architecte qui se faisait son idée de la ville médiévale; on ne sort pas de ce schéma directeur 150 ans plus tard. 

Et la table ? Mme & M. ont opté pour le jardin de l'Evèque, une terrasse ombragée où s'affairent des apprentis serveurs sous l'oeil austère d'un maître d'hôtel expérimenté. Affublée d'un Bib gourmand, au grand air, elle semblait convenir à un dîner d'après canicule. Funeste erreur d'apréciation.

M. n'a pas trop envie de décrire l'enchaînement de mauvaises surprises, mais au final à force de renvoyer les entrées ("Grosse brochette de gambas, taboulé maison à la menthe fraîche, tomates cerise en salade" (16€).) et d'argumenter le pourquoi ce qui est dans l'assiette est une insulte aux descriptions de la carte, le maître d'hôtel a consenti à passer au bleu une partie de l'addition. 

90€ pour mal manger, se prendre la tête avec le personnel, il est des meilleurs souvenirs de vacances.

Restaurant Le jardin de l'Evèque
Rue Saint-Louis
Carcassonne, France
Tél. 04 68 71 98 71

moins de 50 euros,resto,colère,fâchés,jarsin,terrasse,bib gourmand,michelin,sud,midi

moins de 50 euros,resto,colère,fâchés,jardin,terrasse,bib gourmand,michelin,sud,midi