20
juin

Le Ghent Marriott Hotel et son Midtown grill

MADAME

MONSIEUR

Mme a fait bonne chère avec M. à Gand au Midtown Grill, le nouveau restaurant du Ghent Marriott Hôtel****. C’est un vrai steakhouse américain, à l’ambiance détendue et au décor années 30. Les viandes sont sublimes et elles ont un goût unique grâce au grill Montague broiler. Elles sont aussi affinées, maturées sur place: Black Angus (Prime USDA steaks de bovins du Kansas ), Holstein, Simmental. Madame a choisi une viande provenant de chez le fameux boucher Dierendonck, du picanha de Wagyu élevé en Wallonie, fondant en bouche et cuit saignant.

Dierendonck fournit aussi des Rib-Eye de Holstein, du filet pur de Simmental. Sinon, les Pork chops proviennent des porcs Brasvar de Nevele et sont géants.

Bravo aussi pour l’astucieuse présentation de la carte des vins, conçue selon les goûts (floral, fruité, minéral…) par la maison Lambrecht Wijnen de Sint-Martens-Latem. Une vraie bonne adresse pour les amateurs de viande ! Réservez une table près de la fenêtre ou en terrasse (40 couverts).

Enfin, de leur chambre au deuxième étage de l'hôtel Marriott, Mme et M. ont terminé la soirée en admirant l'agitation tout au long de la Korenlei, l'une des plus belles vues de Gand assurément!

PS : service voiturier gratuit à l'hôtel.

M. a du façadisme des cauchemars bruxellois, à Gand derrière des façades classiques se cachent des trésors de modernité et de confort, alliance réussie car discrète, insoupçonnable.

Sur les quais du Korenlei derrière 2 façades classiques se loge un gigantesque hall verrière, servant de salle de petit déjeuner et de lobby au Marriott de Gand.

A grande chaîne, grands volumes et grands espace, même au centre d'un cité ancienne, c'est un très beaux lieux aux standard internationaux, comme la clientèle qui afflue du monde entier.

C'est moderne, vaste, aéré et central, un spot idéal pour partir à la découverte du coeur historique de la cité.

Au rez un restaurant, le Midtown Grill, est un lieu dédié aux carnivores. Viandes aux origines choisies, maturées et cuites au grill.

La carte offre aussi des échappatoires à tous les appétits, mais il serait dommage de passer à côté des production de Dierendonck ou de viandes US.

Les portions sont parfois gargantuesques (les ribs !), il est préférable de partager une entrée pour ne pas caler.

Service charmant et souriant dans une salle avec vue sur les belles bâtisses du Korenlei.

 

Marriott Hotel Gent

Korenlei 10
B - 9000 Gand (Gent)
Tél. + 32 9 233 93 93

Photo : Vue de la chambre 229 du Ghent Marriott Hotel sur le korenlei  

grill, gand, hotel, bar, viande, dierencdonck, steakhouse, boeuf

grill, gand, htel, bar, viande, dierencdonck, steakhouse, boeuf

Photo : Monsieur dévorre la viande du Midtown grill

10
juin

Coup de coeur pour La Butte à Plouider - hôtel, spa et table gastro

 

bretagne, finistere, spa, week-end, gastro, chef, michelin, hotel

Vue de la piscine de la Butte sur la Côte des Légendes en Bretagne

Au bout de la terre, c'est le paradis!
Dans le Finistère à 950 km de Bruxelles, il est des endroits que l’on voudrait garder secret tant on les aime. Chez Solène et Nicolas Conraux, tout est pensé pour le bien-être des hôtes. Dans l’esprit de luxe et d’intimité, l’hôtel n’accueille que 33 chambres, qui sourient à la mer. Toutes bénéficient d’un confort 4 étoiles et d’une vue sur la côte des Légendes. La Butte regroupe une table gastronomique de haute volée (une étoile, lisez l’article de Mme sur Skynet: la Butte, restaurant gastro), un Comptoir gourmand, un grand jardin et un spa. La piscine intérieure à débordement donne sur la baie. Sauna, bain vapeur, cabines de soins et de massages, salle de détende avec chaises longues chauffantes… Madame aime les produits de soin Théia, à base de thé.

Chambre à partir de 110 €. Séjour Pause Bien-être - 1 nuit (chambre avec vue mer, gargantuesque petit-déjeuner du terroir, dîner au restaurant gastronomique, coupe de champagne modelage Oriental et spa. 214€ / personne)

La Butte
12 Rue de la Mer, 29260 Plouider
France
Tél. +33 2 98 25 40 54
www.labutte.fr

Et quoi d’autre?  
Une balade à vélo électrique (loué à l’hôtel) dans le village des pêcheurs et goémoniers, à Meneham, au pays des Abers, sans oublier une halte au bar à huitres de la famille Legris, fournisseur du chef étoilé Nicolas Conraux.

Comment y arriver ? En train Bruxelles - Paris puis en avion vers Brest, par Air France (1h de vol).

bretagne,finistere,hotel,spa,gastro,resto,restaurant,michelin,étoilé

Vue d'une chambre de la Butte sur la Côte des Légendes

bretagne,finistere,hotel,spa,gastro,resto,restaurant,michelin,étoilé
Une entrée au caviar, croquante et légère

nicolas conraux, chef, homard, bretagne,finistere,hotel,spa,gastro,resto,restaurant,michelin,étoilé

Le fameux ragoût de homard bleu, une recette de la grand-mère de Solène
Rbretagne, finistere, spa, week-end, gastro, chef, michelin, hotel

Solène et Nicolas Conraux, le chef talentueux de la Butte

ormeaux, nicolas conraux, bretagne,finistere,hotel,spa,gastro,resto,restaurant,michelin,étoilé

Une délicatesse du Finistère : l'ormeau, élévé par Sylvain Huchette à quelques km de La Butte

bretagne, finistere, spa, week-end, gastro, chef, michelin, hotel

Le phare de l'Ile vierge

bretagne, finistere, spa, week-end, gastro, chef, michelin, hotel, huitre

Chez Legris, ces huîtres gratinées au beurre, thym et chapelure : un régal

bretagne,finistere,hotel,spa,gastro,resto,restaurant,michelin,étoilé

 Photo supra : le hameau de Meneham en Finistère.

26
avri

Maxime Colin à Kraainem

MADAME

MONSIEUR

Attirée par les destinations bucoliques à un jet de pierre de Bruxelles et par la réputation de la famille Colin, Mme avait réservé un soir d’été chez Maxime, le benjamin.

Le portail franchi, elle s’était émue de trouver là un parc, un château et sa jolie chaumière où Maxime Colin a posé ses fourneaux. Associé à son frère Gaëtan (ancien Jaloa, chef dans sa maison d'hôtes Le Richmond) propriétaire du bâtiment de l'ancien D’Oude Pastorie, il peut s’exprimer en liberté.

Sur la terrasse au soleil couchant, elle a trinqué avec M. et s’est sentie happée par la magie des lieux. Le chef, formé à bonne école au Chalet de la Forêt et à la Villa Lorraine et nommé Jeune Chef de l’année au Gault & Millau 2016, aurait de quoi voir son cou enfler. Mais il n’en est rien. Son sourire, sa jeunesse, ses passages entre les tables pour saluer les convives, verser une sauce, recommander un plat, accentuent l’esprit généreux de sa cuisine. Il crée des mises en bouche appétissantes, un flan de foie gras, espuma de Granny Smith, puis un plat léger et frais, un thon cru aux fèves des marais, caviar et coulis vert. Son plat principal, un omble chevalier du lac Léman, parfaitement cuit, a emballé Madame.

Un œuf à la neige, mangue, coco et citronnelle clôt le dîner en beauté, alors qu’arrivent une ribambelle de mignardises, dont un adorable marshmallow à la chartreuse, fondant et aérien avec notes herbacées en finale.

M. n'a pas l'expérience de Mme quant il s'agit de faire l'historique entrepreneurial et gastronomique de la famille Colin.

M. avait envie de se mettre au vert. De manger chaud, bon et de boire frais.

Pour la mise au vert, direction Kraainem, le Château Jourdain : derrière ce bâtiment imposant se cache  le restaurant de Maxime Colin, un ancien presbytère du 17e siècle, qui étend sa terrasse le long d'un étang.  

La cuisine est excellente, proposée en différents menus (de 3 à 6 services) piochés dans 8 suggestions qui évoluent au gré des idées, succès et saisons. Des produits de qualité toujours.

On regrette un peu la présence sonore du Ring, mais à Bruxelles et en périphérie les belles terrasses sont rarement exemptes de brouhaha, alors on parle et on palabre pour avoir mieux à entendre.

Pour un menu gastronomique 3 services à 52 € (sélection de vins à 25 € recommandée, dont un Costières de Nîmes, Domaine des Perrières, 2014 ou un Limoux, "Chardonnay", Terroir Haute vallée, 2012), c’est justifié.  

Lunch gastronomique à 27 et 32 € (2 ou 3 services).

Maxime Colin
1-4, Pastoorkesweg
B - 1950 Kraainem
Tél. 02 720 63 46

Fermé samedi midi, dimanche soir, lundi.

Mise à jour du 26 avril 2017 : Madame y est retournée et a été encore plus impressionnée par la maitrise du chef. Pourquoi n'a-t-il pas encore d'étoile ? Mystère.
Lisez aussi le Portrait gourmand de Maxime Colin par Madame sur Skynet.be

moins de 100 euros,moins de 120 euros,moins de 150 euros,resto,bruxelles,gastronomie,gault et millau,kraainem,coup de coeur

moins de 100 euros,moins de 120 euros,moins de 150 euros,resto,bruxelles,gastronomie,gault et millau,kraainem

bruxelles,moins de 100 euros,moins de 120 euros,moins de 150 euros,resto,gastronomie,gault et millau,kraainem,coup de coeur

bruxelles,moins de 100 euros,moins de 120 euros,moins de 150 euros,resto,gastronomie,gault et millau,kraainem,coup de coeur

 

13
avri

La péniche à Wavre

MADAME

MONSIEUR

Mme adore les plateaux de fruits de mer, le homard, les huitres en particulier. Parmi les meilleurs écaillers qu’elle a découverts récemment, La péniche est le plus original. Sur la chaussée de huy, à Wavre, cette péniche attire le regard. Elle n’est pas sur l’eau, mais son décor est authentique ! Et dans l’assiette, tous les plaisirs des Belges s’y retrouvent, moules parquées, croquettes de crevette, sole meunière… Mme a commandé un plateau d’écailler pour une personne, car M. avait d’autres envies ce soir-là. Mais c’était si copieux que Monsieur l’a aidée  à finir. Et elle a goûté la crème brûlée, irrésistible. Enfin, surprise, le repas s'est terminé sur des mignardises.

Une soirée en beauté, dans un endroit original, jovial.

M. aime les écaillers. M affectionne aussi les lieux étranges, comme ces hôtels-restaurants en forme de bateaux qui émaillent  le littoral de ses souvenirs enfantins.

Quelle joie donc d'aller manger à la Péniche, écailler établi dans une vraie péniche à Wavre.

Si le cadre suffit à réveiller la curiosité enfantine de M. la table apporte aussi son lot de surprises agréables. Du poisson bien sûr, à la mode du moment (sauces épicées, en cassolette,...) ou selon les grands classiques (soles, raies,...), le tout parfaitement frais. M. a aussi succombé aux fruits de mer excellents et surtout aux bigorneaux dont la chaleur du poivre oscille entre caresse passionnée et brûlure avec une maîtrise de funambule... délicieux.

 

La Péniche
4 chaussée de Huy
1300 Wavre.

T. : 010 22 88 18
Ouvert tous les jours.


resto,restaurant,péniche,wavre,ecailler,crustaces,coup de coeur

resto,restaurant,péniche,wavre,ecailler,crustaces,coup de coeur