02
juil

Un week-end à Gand: que faire, que voir ?

 


Gand, c’est la ville flamande favorite de Madame et Monsieur.
Une ville médiévale, contemporaine, piétonnière, estudiantine, créative, gourmande, pleine de promesses. On s’y sent bien, on a envie de s’y promener, de s’asseoir à l’une de ses tables réputées, de flâner dans ses fameux musées, de tremper les pieds dans l’eau au bord de ses canaux, de faire la fête dans ses bars et d’y goûter bières et genièvres locaux. Gand, c’est une ville ouverte sur le monde, avec une histoire de mille ans, des gens à fort caractère (koppig ou têtus) si attachants.

Gand, c’est la ville de Jan Hoet (le conservateur du SMAK, qui créa en 1986 "Chambres d’amis ", un parcours où l’art contemporain s’invitait chez les habitants) c’est aussi la ville de l’empereur Charles Quint (1500-1558). Et du chef Kobe Desramault (il vient d’y ouvrir son resto Chambre Séparée, tiens, encore une chambre) et d'une pléiade de Flemish Foodies.

Gand, C’est une ville à haute résonance artistique, chaque ruelle en témoigne ou presque. Cité des écrivains Caroline De Mulder, Suzanne Lilar, Maurice Maeterlinck et Jean Ray, du chorégraphe Alain Platel, des peintres Frits van den Berghe et Gustave van de Woestijne, des sculpteurs George Minne et Georges Van der Straeten (arrière grand-oncle de Madame)… Gand est surtout la ville de "L’Agneau mystique", chef d’œuvre des frères van Eyck et de la peinture primitive qu'il faut voir dans la cathédrale Saint-Bavon.  Gand c’est un esprit, une attitude, une déclaration de liberté face à la monotonie.

chateau, moyen-age, gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Le château des Comtes de Gand (Gravensteen) se visite

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Farniente au bord de la ville d'eau...



Que voir à Gand lors d’un week-end ?

- Le Coup de cœur de Monsieur : foncez au Musée du design de Gand !
Dans une rue pittoresque (Jan Breydelstraat 5) ce bâtiment classique avec cour intérieure a été rénové. Il renferme une collection de design et une partie consacrée aux expos contemporaines. Ne manquez pas l’extraordinaire expo "Envers/Endroit" sur les frontières de l’art et du design textile. Jusqu’au 11 octobre 2017. On peut toucher des œuvres.

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique
Rideau en toile de Jouy et vue sur la rue Jan Breydel et son canal. Partie ancienne du Design Museum.

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique


- Le Coup de cœur de Madame : Le Musée du Docteur Guislain.
Un peu excentré, cet ancien hôpital psychiatrique (18e) vaut déjà la peine de s’y promener pour son architecture remarquable. Transformé en musée, ce cloitre renferme une effrayante collection d’archives sur l’histoire de la psychiatrie et de machines qui "soignaient" les fous. Belle collection d’art brut. Magnifiques expos sur la création et la folie.

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Saisissants, ces instruments de torture, non?


Les marchés
Place du Kouter : chaque matin, marché aux fleurs.
Place Sint-Jacobs, le marché aux puces chaque vendredi, samedi et dimanche matin

Food markets
Le nouveau Holy Food Market : sur la Beverhoutplein, dans une ancienne chapelle du 16e siècle, plusieurs échoppes mélangent la luxury food (huîtres, tapas, chocolats Darcis) et la food populaire (glaces Magnum, pasta). On n'est pas convaincus par le choix des aliments.

Het Hinkelspel : une fromagerie artisanale. On y trouve aussi du pain, des produits laitier, des quiches, des confitures, des vins bio(dynamiques) … Lousbergkaai 33

Be O-Markt : un marché de producteurs bio (vente directe), où l'on peut aussi déjeuner vegan et boire un café.
  

food market, gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Le Holy Food Market a élu domicile dans une ancienne chapelle

Les festivals de Gand
Gent smaakt : en mai, sous les halles, un food market sympa avec de bons produits.
Les Gentse feesten : toute la ville festoie et danse sur la musique en plein air. Du 21 juillet au 30 juillet 2017.

cafe, gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Le café Gitane, l'un des plus anciens de Gand (à gauche)

Où manger ?
JEF restaurant : cuisine d'auteur, produits locaux, décontracté.
Roots : du même style, tendance végétale en prime
Midtown Grill: les meilleures viandes, y compris celle de Dierendonck
Volta : bel endroit, bonne cuisine mais service nonchalant


Où boire un verre?
't Dreupelkot
: un bar sans âge, une collection de genièvres à boire d'un coup (shots).
Café Gitane : un très vieux café dans son jus, années '30, sur Meerseniersstraat 9. Bières artisanales.
The Drifter : un tikki bar à cocktails, ambiance Hawaï bon enfant. Oudburg 47
Jigger's : l'un des meilleurs barman du pays, Oudburg 16


Où loger à Gand?
Gent Marriott Hotel : Chic. Hôtel**** avec vue imprenable sur les canaux.

La péniche B3 (Bed and breakfas Boat) : 110 euros la nuit dans la chambre du capitaine. Petit déj sur la terrasse du bateau. Pour Bobos-romantiques.

peniche, bed and breakfast, gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

La terrasse du B3 (Bed and breakfas Boat) sur un canal calme, à 10 minutes à pied du Gravensteen

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

06
octo

Le Jardin des Plumes, hôtel, restaurant à Giverny

MADAME

MONSIEUR

Mme voit en l’amour un jardin aux milles essences qu’il faut cultiver avec patience. Des jardins de son enfance à Bruxelles restent des réminiscences d’instants lumineux, de douce solitude, de rêveries, de silence. De ceux de son adolescence, au Musée van Buuren (où sa mère était Conservateur) la roseraie, le jardin du cœur, le labyrinthe fondateurs d’autres récits, d’autres grilles de lectures, et l’image puissante d’un couple (les van Buuren) qui a bâti son univers autour de l’art et de la nature.

L’amour se nourrit d’expériences du quotidien, mais aussi de voyages, d’explorations des sens, seul ou à deux. Pour fêter un anniversaire important, Mme cherchait avant tout la lumière, le vert, l’eau, les couleurs vibrantes, un tourbillon de sensations, de senteurs prolongées d’émotions gustatives. Mme a donc emmené M. au pays de Monet, le visionnaire. 

Giverny
Au village de Giverny, ils ont parcouru les somptueux jardins du peintre, la luxuriante roseraie, le pont japonais, se sont mirés dans l’étang aux nymphéas, symboles du temps et de l’espace infinis. Qui mieux que Claude Monet a su rompre avec la peinture de chevalet, briser le cadre, les limites de l’impressionnisme pour ouvrir d’autres champs de narration, d’autres mondes à l’art contemporain ? C'est aussi une métaphore digne d'un couple heureux.

Diner étoilé
Le soir, ils ont dîné dans la demeure Belle Époque d’Eric Guérin, Le jardin des plumes*. Un chef à l’univers poétique, riche de sens, à l’affût des correspondances entre l’art, la nature et la cuisine. Fine, légère, sa cuisine s’anime de résonances entre végétaux, mer et terre, explore le croquant, le moelleux, le juteux, le cru, la fraîcheur. D’une assiette, un tableau, naît aussi le jeu de Colin-maillard en dégustant des vins à l’aveugle, serait-ce un vin de Loire, un Roussillon, un Jura ? M. en connait un brin et discute allégrement avec le sommelier avisé.

La nuit, main dans la main, ils ont traversé le jardin, sobre et beau, encore un cadeau. Ils ont dormi dans un lit tendu de soie brodée d’oiseaux, aux boiseries art déco, une chambre dans le jardin, à Giverny, dans le village des Impressionnistes. Un monde dans un monde, à l’épreuve du temps.


M. avait laissé faire Mme. Un samedi de célébration du couple, de la longévité de la relation se dessinait.

Un instant de grâce où regarder devant, derrière, à l'entour de soi, de nous ne donne ni le tournis ni le vertige. Constater sa satiété et jouir d'être partie prenante d'un duo épanoui, complice, heureux.

Mme a porté son choix sur une adresse romantique, gourmande, au calme à Giverny.

Mme aime l'impressionnisme et Claude Monet. M. n'a jamais visité le Vexin ni porté attention à l'influence du village sur l'art moderne. 

Nous avons posé nos valises au Jardin des Plumes, l'adresse normande du chef étoilé Eric Guerin à quelques pas des jardins de Claude Monet. 

Superbe maison typiquement normande, accueillant des suites et le restaurant. Plus récent, un pavillon à l'écart offre des chambres modernes sur deux niveaux avec une spacieuse salle de bain.

Au restaurant une cuisine inventive, audacieuse. M. a particulièrement goûté l'entrée mêlant artichauts, coques et melon épicé sur un lit de yaourt. 

La sélection des vins a beaucoup plu à M. et Franceso Occulto le sommelier est disert sur tous les sujets, avec un talent et un humour délicats. Y passent la botanique de Goethe, la biodynamie, les vins naturels, le sommelier se joue à vous perdre dans les méandres des bouteilles étranges qu'il distille au cours du repas.

Une belle adresse pour un moment hors du temps.

 

 

 

 

 


* Le Jardin des plumes est doté d'une étoile Michelin, comme la maison mère d’Eric Guérin, La Mare aux oiseaux à Saint-Joaquim en Loire atlantique.

Le Jardin des Plumes
1 Rue du Milieu
27620 Giverny
France
Tél. +33 2 32 54 26 35

Restaurant fermé le lundi et le mardi.
Services : de 12h15 à 13h45 et de 19H15 à 21h00
Menus : 32 € (au déjeuner en semaine), 45 €, 60 € et 75 €
Carte : entrée + plat + dessert environ 67 €

Découvrez le Département de l'Eure sur http://www.eure-tourisme.fr.

 

restaurant,michelin,coup de coeur,giverny,peinture,étoilé,luxe

restaurant,michelin,coup de coeur,giverny,peinture,étoilé,luxe, week-end, romantique, gastronomique

restaurant,michelin,coup de coeur,giverny,peinture,étoilé,luxe