26
nove

Buvette Sint-Sebastiaan à Schaerbeek

MADAME

MONSIEUR

Mme décerne à Manu le titre de Roi de la frite. Manu est chef. On le rencontre le dimanche, dans un endroit insoupçonné de la capitale. Récit.

Depuis plus d’un an, Mme se refait une santé avec  une promenade au parc Josaphat et une frite chez Manu. Ce parc, posé au creux d’une vallée où s’accrochent rochers et rocailles, voit d'étranges statues toiser les cygnes sur l’étang, tandis que deux ânes emblématiques de Schaerbeek attendant le passant.

À la Buvette Sint-Sebastiaan, chaque dimanche, Emmanuel Dache prépare des frites dorées, croustillantes, dodues, gourmandes. Sa mayonnaise maison arrache un soupir profond (un zeste de citron, de bons œufs, beaucoup de vinaigre). L’été, on s’attable en terrasse ou on picore un paquet de frites sur les pelouses. L’hiver, on réserve sa table pour goûter le plat du dimanche. Manu fait par exemple une blanquette légère, avec cette viande fondant en bouche provenant de notre boucher préféré, Wesley's.

Le chef apporte le plat et on se lèche déjà les doigts. Il lance, goguenard, que les frites sont à volonté. Manu a le sourire, la belle énergie, l’envie de faire plaisir. La première fois qu’on lui a demandé d’où tu viens, il il a répondu des Brigittines, le restaurant de Dirk Miny. Respect.

Retour à l’ambiance à la buvette, le client est riant, chaleureux, francophone ou flamand, tout mélangé, les petits sirotent un verre de Simone a soif, les grands une bière belge. David, le serveur, fait goûter la bière d’hiver, dès la première gorgée remontent des souvenirs de Noël et de douceur au coin du feu. Il arrive que le patron de la buvette Sint-Sebastiaan y déjeune en famille. Bernard Leboucq fait partie de ces entrepreneurs bruxellois autodidactes, qui ont de l’idée et du talent à revendre: c’est lui qui a lancé la fameuse Brasserie de la Senne avec son associé, Yvan De Baets.  Leurs bières connaissent un beau succès : la Taras boulba, la Zinne bir, le Brusseleir, la Jambe-de-Bois ou leur nouveauté, la Bruxellensis refermentée en bouteilles pendant 4 mois, d’autres à l’ancienne, non filtrées, non pasteurisées, sans additif.

Fort de leur succès, ces brasseurs investissent aujourd’hui dans de nouveaux bâtiments à Tour et Taxi. En attendant, le dimanche, c’est frites et boulettes, ou frites et carbonnades à la Buvette Sint-Sebastiaan!

M. aime les buvettes. Surtout si elles sont logées dans un parc et qu'elles servent de repère à des sportifs interlopes ou putatifs amateurs de convivialité et de découvertes.

Ici on vante les mérites du tir à la perche, ce tir à l'arc vertical typique des Flandres, mais aussi des bières artisanales et de la gourmandise soignée.

Un excellent spot.

Depuis 2015, le fondateur de la Brasserie de la Senne a repris la gérance du lieu. On s'y initie au tir les mercredis pour les enfants et le jeudi pour les adultes du printemps à l'automne, en été on y mange des paellas etc. Et les vendredis soir c'est Fish Party et le dimanche midi c'est frietjesdag toute l'année.

Fish Party : Tous les vendredis plusieurs propositions autour du poisson et des crustacés. Tout frais, tout maison. Pour se faire une idée de la proposition de la semaine on file sur Facebook se pourlécher les babines d'avance.

Frietjesdag :  Aux commandes Manu. Le chef mitonne un plat mijoté et des frites maison qui, il faut l'avouer, sont les meilleures de ce côté-ci de la Senne. 15€ le plat, repasse de frites incluse et mayonnaise maison qui se mangerait toute seule.

Le rendez-vous des amateurs de boulettes sauce tomate, c'est tous les premiers dimanche du mois.

Comme tout est cuisiné dehors, soit on mange à l'extérieur, soit quand les frimas sont tenaces, on s'attable à l'intérieur dans un décor au charme incomparable. Derrière les pompes, David sert des bières selon vos goûts ou confectionne des Irish coffees qui ouvrent les portes de la perception et de la sieste dominicale...

 

Buvette Sint-Sebastiaan
Parc Josaphat
Avenue Ambassadeur Van Vollenhoven
1030 Schaerbeek

Lu-Ma-Me : 15-20h / Je-Ve : 15-22h / Sa : 14-20h / Di : 12h-20h

Prix : 15€/adulte et 9€/enfant. Réservations possibles via buvettesintsebastiaan@gmail.com.

buvette, parc, frites, dimanche, coup de coeur, moins de 25 euros, moins de 50 euros, moins de 75 euros, schaerbeek, bruxelles, resto

Voici Manu, le Roi de la frite. Et depuis qu'on a goûté son veau, on dit juste chapeau !

buvette, resto, dimanche, parc, bruxelles, moins de 50 euros, moins de 25 euros, moins de 75 euros, coup de coeur, frites, bière, brasserie

A côté de la buvette, les membres de la Gilde de St Sebastiaan tirent parfois à l'arc

buvette, resto, dimanche, parc, bruxelles, moins de 50 euros, moins de 25 euros, moins de 75 euros, coup de coeur, frites

Le parc Josaphat, l'un des plus charmants de Bruxelles

 

11
janv

Le Damoiselle, artisan culinaire

MADAME

MONSIEUR

Mme n'est pas difficile. Elle aime faire confiance au plat du jour, au vin du patron. Aux gens généreux. A Monsieur et à ses habitudes du midi.

Comme il traine souvent dans le quartier de la maison communale à Saint-Gilles, il a invité Madame au Damoiselle. Joli nom, belle ambiance: chaleureuse, simple, conviviale. On prend le menu du jour les yeux fermés : huîtres de Cancale, un morceau de pain du vénérable Saint Aulaye. Puis un poisson et un stoemp aux légumes. Revigorant. Pas cher. Sympathique.

Entrées 5,50 € Plat 13€, dessert 5€. Lunch 2 services : 14€.

 PS : Le Damoiselle a pris place là où naguère Il Monticelli faisait aussi merveille...

M. passe au Damoiselle comme il va manger chez un ami.

Bien sûr, un ami qui aurait un terminal de paiement par carte, des saucissons à emporter et une proposition de menu du midi sur des combinaisons de 5 entrées, 5 plats et quasi autant de desserts. Mais un ami quand même, qui accueille le visiteur avec un sourire large, propose de se poser et de profiter d'un moment de bien manger et qui s'enquiert des envies et des questions.

Outre ces attentions, tout est judicieusement choisi. Les vins, les fines, les mets, les fromages, les oeuvres d'art qui ornent les murs et servent d'exposition temporaire des talents d'autres amis.

Comme c'est situé à Saint-Gilles, ce 21e arrondissement de Paris, la radio diffuse FIP en streaming et on se rêve un instant à Montmartre jusqu'à ce que les vibrations bruxelloises du tram 81 ne vous extraient d'une douce rêverie.

Pour le goût ça change si souvent que vous allécher avec des précisions serait risquer de décevoir vos attentes, une page Facebook permet de se faire une idée du moment. 

Le Damoiselle

Rue de Lombardie 28
B - 1060 Saint-Gilles
Tél: 02 539 20 04

Ouvert le midi et le soir, du mardi au samedi.
Belle carte de vin, dépôt de pain Le Saint Aulaye, vente de produits régionaux.

resto,bruxelles,pas cher,moins de 25 euros,moins de 30 euros,moins de 50 euros,cuisine française,saint-gilles

resto,bruxelles,pas cher,moins de 25 euros,moins de 30 euros,moins de 50 euros,cuisine française,saint-gilles

resto, pas cher, lunch, bruxelles, restaurant, moins de 50 euros, moins de 40 euros, moins de 75 euros, cantine

 

resto-le-damoiselle.jpg

11
octo

Amen restaurant

MADAME

MONSIEUR

Mme suivrait Pascal Devalkeneer les yeux bandés. Cependant elle garde les yeux ouverts pour ne pas faillir à son devoir critique. Beaucoup de monde déjà se presse à Ixelles, pour pénétrer dans le nouveau temple du chef et de sa complice, Pili Collado, (dont Mme aime beaucoup les bijoux des Précieuses). Pili a veillé à l'atmosphère: monacale, brute (la paille des chaises), polie (le bar en travertin), le bois des tables claires.

On se croirait dans une église protestante, s’il n'y avait ces grains de folie de Pili, comme les bustes de taureau qui versent de l’eau filtrée ou un trou de serrure espiègle sur la cuisine.

Des plats gourmands, comme ce savoureux Cèpes, polenta roquette et bœuf séché, simplissime suffiraient au bonheur d'un midi. D’autres légers, comme le Lieu jaune (servi tiède, peu salé) avec fenouil croquant, olives, pâtes rondes, séduiront ceux qui désirent garder la ligne. Des desserts saisonniers, comme cette Pêche au four, huile d'olive, glace basilic et croquant sésame, un régal. Le tout accompagné d'un verre de blanc, le Vendangeur Masqué.

L'adresse que tout le monde chuchote en ce moment.
PS : Pour les fauchés, le lunch à 18 euros est un bon plan.

M. a dans sa trousse à outils quelques adresses pour des fonctions bien précises. Amen pourrait rejoindre le trousseau lunch chic pour en imposer sans trop casser la tirelire.

A un jet de pierre du quartier Lepoutre-Brugmann dans la longuissime rue Merjay, là où Ixelles roule des pelles à Forest, un voiturier simplifie le délestage de son véhicule et la compréhension des différentes zones de parking (payant Ixelles ou disque bleu Ixelles ou payant Forest).

Si le quartier manque de simplicité, Amen lui est une épure. Tout est minimal dans la déco. Quelques détails apportent une touche décalée. Un bar brutaliste en marbre, des pichets d'eau taurins.

Dans l'assiette un plat du jour sous les 20€ une entrée sous les 10€, une bonne combinaison pour se laisser le temps de parler, séduire, convaincre sans compromettre son après-midi.

Si on se sent plus en appétit ou si on veut de plus grosses pièces, la carte recèle des propositions de ris de veau qui faisaient le plaisir d'une émérite attachée de presse. On y voit et on y est vu par du beau monde, définitivement chic.

Amen
Rue Franz Merjay 165
B - 1050 Bruxelles
Tél. 02 217 10 19
info@amen.restaurant
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30

bruxelles, resto, coup de coeur, restaurant, gastronomie, moins de 50 euros, moins de 100 euros, chic

resto, restaurant, coup de coeur, ixelles, bruxelles, brasserie, bistronomie, moins de 75 euros, moins de 120 euros

bruxelles, resto, coup de coeur, restaurant, gastronomie, moins de 50 euros, moins de 100 euros, chic

bruxelles, resto, coup de coeur, restaurant, gastronomie, moins de 50 euros, moins de 100 euros, chic

 

12
octo

Beaucoup fish à Bruxelles

MADAME

MONSIEUR

Mme en quête de lunch léger et protéiné,  a fait confiance à Monsieur, qui était déjà allé chez Beaucoup Fish.

Elle a succombé à la simplicité du lieu, étroit, lumineux, dépouillé d'artifice, au service carré, à l'assiette de poisson du jour parfaite.

Vingt euros le lunch entrée et plat, que demander de mieux ?

Une assiette de maatjes ou de sardines fraîches pour se mettre en appétit, puis un filet de bar doré sur peau, épatant avec sa sauce tomate et quelques farfalle. Pour les portions de légumes, dommage que ce soit en supplément.

Belle sélection de petits producteurs en Chardonnay et Sauvignon, vin au verre. Si tous les déjeuners étaient de cette qualité...

 

M. slalome fréquemment dans les eaux troubles de la rue de Laeken et du quartier des quais pour aller assister aux spectacles du KVS.

Passée une haie de péripatéticiennes stationnées quai aux foins (le Hoerkaai) au coin de la rue Van Gaver se trouve un des temples du poisson bruxellois : Beaucoup fish.

La carte décline le poisson en fonction des saisons et des espèces disponibles. La plupart vient des régions maritimes proches, des gambas bio traversent le globe, le caviar est belge.

Le lunch est à 20€, une affaire pour une entrée et un plat de poisson.

Le soir la carte s'étoffe, les cuissons sont parfaites, les accompagnements et sauces goûteuses.

Seul tristesse on ne mange ici qu'en semaine et plutôt tôt, la cuisine ferme à 21h30.

 

Beaucoup Fish
Rue Van Gaver 2
B - 1000 Bruxelles
Tél. 02 218 64 20

Ouvert du lundi au vendredi. Réservation conseillée. Le restaurant ouvre à 18h afin d'accueillir les clients du KVS (Théâtre flamand juste à côté) avant le spectacle. Il propose un "menu théatre", simple et rapide.

beaucoup-fish-resto-bruxelles.jpg