14
juil

L'auberge du Moulin hideux à Bouillon

MADAME

MONSIEUR

Mme surprend M. en l’enlevant un vendredi après-midi d’été : direction Bouillon, 1h30 de route de Bruxelles ! Au cœur d’une forêt, c'est un hôtel restaurant au nom mythique, le Moulin Hideux. Son nom est dû à une transformation au fil des siècles: à Noirefontaine, il y avait deux moulins sur la rivière. Le site appelé « li deux molins » en patois est devenu le « moulin hideux ». Et il n’est pas vraiment laid : entourée d’un jardin fleuri, d’un étang et d’un potager, le Moulin hideux a de quoi attirer les amoureux de la nature. Et de la cuisine gastronomique.

Julien Lahire, 37 ans, succède à son père Charles Lahire, dont il parle tendrement. Passé par Michel Bras à Laguiole, Michel Troisgros à Roanne et chez Nadia Santini au Dal Pescatore, Julien dégage une forte personnalité et nous lance :"Je n’aime pas être enfermé dans des cases." Arpentant son jardin, il raconte : « J'ai créé un potager d'herbes et de fleurs. Je choisis des produits du terroir ardennais quand c'est possible, sauf si la qualité n'y est pas. Je travaille l'agneau de lait de la Bergerie d'Acremont, le suprême de canette des Dombes tabac de la Semois, la truite Fario du ruisseau du Saupont… » Ses recettes sont souvent demandées par ses clients fidèles aux goûts plutôt traditionnels. La déco aussi garde un parfum d'autrefois.

Mme a surtout apprécié l’entrée de saumons fumés au Moulin, avec divers condiments, et le dessert, un macaron à la vanille.  Enfin, le plateau de fromages exclusivement belges mérite à lui seul le voyage: on y fait des découvertes comme l'Acremont au lait de brebis et le fabuleux bleu affiné dans L'ardoisière à Bertrix ou le fromage Old Groendal affiné par Vantricht, une sorte de "parmesan belge" selon le serveur un peu guindé mais dévoué.

Pour le plaisir des yeux, l'amateur d'art wallon prendra le temps de contempler les toiles d'Albert Raty aux cimaises du moulin.

M. a des Ardennes le goût des vallées reculées où les GSM restent muets, le soleil filtre tout en étant tempéré par les hautes frondaisons qui flirtent avec le vents et les oiseaux, bref de ces lieux où le calme règne.

A ces égards le Moulin Hideux réussit un sans faute en se logeant depuis des décennies dans une vallée creusée par un des affluents de la Semois qui sinue à quelques centaines de mètres de l'Auberge. Il est vrai qu'un moulin ne bouge pas beaucoup.

La bâtisse est ancienne donc, schiste et bois, patine et lustre. Elle se prolonge avec un construction nouvelle, qui abrite une belle piscine rectangle où l'on peut prendre le frais et pratiquer la brasse avant d'aller lézarder sur une des chaises longues du jardin en attendant le dîner. 

La table propose dans un service classique une cuisine de produits de saison. Une entrée de coques & couteaux, pommade de concombre & sorbet fenouil a particulièrement rafraichit le palais de M.

Un dessert de cerises pochées au vin et poivre, avec divers chocolats et mousse a aussi beaucoup plu.

La nuit qui suit est d'un calme profond et le sommeil réparateur. Au matin, on a la chance de déjeuner dans la fraîcheur du jardin et de voir quelques joggeurs courir au loin derrière leurs illusions.

Le Moulin Hideux
Route du Moulin Hideux 1
B-6831 Noirefontaine (Bouillon)
Email : info@moulinhideux.be
Tél : +32 61 46 70 15

Le Moulin Hideux est étoilé au Guide Michelin et figure parmi Les Grandes Tables du Monde.

Prix spécial été: offre avantageuse, "Escapade d’été" (jusqu'au 21.09.2017) à 425 € pour 2 personnes. Elle comprend : la nuitée en chambre de luxe, les petits déjeuners Relais & Châteaux, l'accès à la piscine, sauna infrarouge et hammam, le menu Escapade (4 services), vins compris.

restaurant gastronomique,michelin,gault&millau,chef,bouillon,wallonie,hôtel,terrasse,jardin,piscine

restaurant gastronomique,michelin,gault&millau,chef,bouillon,wallonie,hôtel,terrasse,jardin,piscine

restaurant gastronomique,michelin,gault&millau,chef,bouillon,wallonie,hôtel,terrasse,jardin,piscine

restaurant gastronomique,michelin,gault&millau,chef,bouillon,wallonie,hôtel,terrasse,jardin,piscine

week-end, restaurant, michelin, etoile, hotel, auberge, charme, wallonie, bouillon, belgique, chef

Que visiter aux alentours du Moulin Hideux ?

- La vallée de la Semois, poétique et sinueuse, où l’on peut louer des kayaks et stand up paddles.

- L’Abbaye de Clairefontaine au bord de la Semois, est l’œuvre de l’architecte Henri Vaes (auteur de la partie moderne d’Orval) dans les années trente. L’ épicerie de l’abbaye vaut le détour, on adore leurs galettes au beurre ou aux noisettes, préparées par les Sœurs de l’Abbaye de Cordemois. Vous pouvez aussi y trouver d’étonnants élixirs et des produits naturels, savons, infusions, crèmes et les bières trappistes de Rochefort (qui se visite aussi, à quelques encablures). Allez-y vite, car le Vatican a ordonné la fermeture de cette abbaye pour des raisons obscures (des disputes internes)…

- Le château fort de Bouillon, un monument du 8e siècle, reconstruit par Vauban au 17e.

- La Bergerie d'Acremont, pour ses fromages au lait de brebis au goût unique, ses yaourts, ses glaces. Visite et dégustation 6 euros par personne.

 

19
avri

Le jardin de sculptures de la Fondation Pierre Gianadda

MADAME

MONSIEUR

Mme en rêvait, elle l’a fait : batifoler avec Monsieur dans les jardins de la Fondation Pierre Gianadda. En avril, elle s’est assise sur un banc, à côté de la dame de Segal en plâtre. Elle a dansé avec la Nana de Nikki de Saint-Phalle, embêtée par une araignée, et frissonné en voyant un chat Birman qui caressait de son pelage un sein de César. La méditation avec bras, 1885, de Rodin, lui a fait le plus grand bien, ainsi que le fameux baiser du couple enlacé. Il y a eu aussi le joyeux Miro, l’équilibriste Calder, Dubuffet… et cette découverte magistrale, Alicia Penalba et son Grand double (bronze, 1979) qui tenait tête à la  Reclining figure de Willem De Kooning,  1969-1983. Quel jardin merveilleux !

Mme a humé les parfums du printemps, croisé des canards multicolores, admiré les cimes enneigées du Valais. Une région qu’elle adore pour son vin et son fromage.


M. a beaucoup aimé voir posé au milieu de vestiges anciens et de sculptures modernes le vaisseau interstellaire, façon Valérian, qui sert d'écrin à la Fondation Pierre Gianadda.

Cette juxtaposition d'époques, de style au pied de versants escarpés dépayse, voire téléporte.

Est-ce parce que ces jardins présentent aussi des vestiges gallo-romains (thermes et mur du temenos, l'antique enclos sacré) qu'il émane une douce sérénité ?

La Fondation se trouve sur le parcours d'une promenade archéologique qui conduit les visiteurs à travers le site antique: Domus Minerva, amphithéâtre (5000 places), thermes, sanctuaires de Mithra. De quoi rassasier toutes les curiosités.

Fondation Pierre Gianadda
Rue du Forum 59
1920 Martigny (Suisse)
Tél +41 (0) 27 722 39 78 

 

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, rodin

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, nana

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, segal

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, cesar

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, miro

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art

 

 

27
octo

Le Chalet de la Forêt, son potager, son sommelier

 

MADAME

MONSIEUR

Mme aime à croire que la vie débute le jour où l’on commence un jardin (proverbe chinois).  Pascal Devalkeneer s’est offert ce plaisir, cultiver un jardin en lisière de la forêt de Soignes, dans son restaurant Le Chalet de la Forêt.

Avant qu’il ne cultive son potager, Pascal Devalkeneer était déjà éclairé en matière de botanique. Il avait lu, cherché, goûté. Lors de son apprentissage, chez Roger Souvereyns, il cueillait les bouquets d’herbes perlées de rosées et plongeait son nez dans un monde de senteurs inspirantes. L’année dernière, Mme l’avait suivi pour un reportage au Danemark et l’avait vu cueillir dans les bois de Knuthenlund, juste avant un festin champêtre. De la rencontre avec l’homme, elle avait retenu un certain humour, une belle humilité, la douceur dans un gant de velours.

Visite du potager
Avant de passer à table, le chef invite chacun à visiter les 1156 m2 de potager bio, conçu avec l’architecte paysagiste Erik Dhondt et Vert d'iris (coopérative à finalité sociale): une fontaine rythme l’écoulement du temps, des parterres de plantes herbacées chatoient par gamme de coloris, d’autres parcelles de variétés ont été sélectionnées pour créer une auto-régulation naturelle. Des arbres fruitiers aux essences rustiques, pruniers, mirabelliers, cognassiers et pommiers du biotope belge entourent les graphiques bacs en plastique recyclé et nourris par compost et fumier. On s’y sent bien, on a envie de tout goûter. Pascal est un perfectionniste, qui va toujours plus loin. Il vous parle de son prochain projet, installer des ruches au printemps. Mais voilà qu’il disparait, sa brigade l’attend.

L’essence du bon
De la cuisine, le chef veut extraire “la simplicité au service de la saveur la plus juste”. Et c’est ce qu’il réussit dans chaque plat, qui étonne, bouleverse, laisse une caresse sur la langue, un souvenir aigu, d’un filet de maquereau juste cuit qu’il marie avec des légumes acidulés et du raifort. De Saint Jacques tout feu tout flamme, avec des fèves, un candele et une vinaigrette aux truffes. De très simples ingrédients, il fait des chefs-d’œuvre, comme ces betteraves et poire black beans au petit-lait. Ce filet de biche fondant et roulé dans une croûte de champignon, avec légumes d’automne. L’air de rien, il vous fait livrer une cuillère de vacherin du Mont d’Or pour vous hisser  au septième ciel puis vous mettre à terre par une variation chocolat au poivre niora, un volcan puissant.

César Roman
Il ne manquait plus dans cette maison qu'un sommelier d'exception, engagé il y a quelques jours: César Roman, Meilleur Sommelier de l’année à Bruxelles en 2013 et Meilleur Sommelier Gault&Millau 2015. Il fait de vous un être choyé. Des cinq superbes flacons dégustés, Mme retiendra le summum, un Riesling 2011 Zellenberg de Marc Tempé. Et l’élégance d’une maison où chaque instant est une fête.

M. a musardé entre les choux raves, le kale, le cerfeuil, le shiso entre autres végétaux qui croissent dans le potager avant de passer à table.

Table d'exception qui fait la part belle aux produits rares comme aux légumes de saison.

Les mises en bouches à base de moules de bouchot ou un financier aux anchois, font mouche et donnent envie d'en manger plus. On a faim !

Suivent les charbons aux petits pois (une mystérieuse croquette parée de noir), une huître Cadoret grillée accompagnée d'une vinaigrette iodée, de sarrasin et de céleri. Un filet de jeune maquereau au raifort, juste saisi, et son jardin de légumes vinaigrés. 

Le sommelier ose des accords sur la salinité et l'oxydation, un savagnin de toute beauté (Côte du Jura, Domaine Berthet-Bondet), sert de faire valoir à l'huître et au maquereau.

Des salsifis sur un topinambour tamponné au fond de l'assiette pour figurer une feuille. Encore une assiette à l'apparence simple qui révèle des monceaux d'idées et de réflexion, sans toutefois prendre la tête du convive.

Des betteraves dont le sucre joue avec l'acidité fondue d'une kriek Cantillon vieillie 4 ans, opèrent un magnifique virage vers le plat. Un filet de biche qui clôture la farandole de surprises. 

En dessert une sphère au chocolat fond sous les assauts d'un cacao pimenté chaud et révèle un sorbet de cacao, une gelée de café, gourmand en diable.

Les mignardises (la crème brûlée on ne viendrait que pour ça !) finissent de convaincre que le Chalet est l'une des meilleures tables de Bruxelles et que la créativité que le potager offre au chef augure de moments fastes à venir.

Merci Pascal pour ces délices ! 

Chalet de la Forêt
Drève de Lorraine 43
1180 Bruxelles
T: 02/374 54 16
Fermeture : Samedi , Dimanche.

Photo : En octobre, Pascal Devalkeneer fait visiter son potager à Mme sous l’objectif de M.

Pbruxelles, restaurant, michelin, coup de coeur, chef, chalet de la forêt, jardin, gastronomie

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume


Au creux de la main, des câpres de capucines, au goût piquant, proche de celui de la moutarde.

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume

restaurant,michelin,coup de coeur,chef,chalet de la forêt,jardin,gastronomie,potager,bio,légume

04
octo

Un week-end à Giverny: la Fondation Monet et le Musée des Impressionnismes

Parmi les destinations romantiques à découvrir en couple, Giverny se niche près de la Seine à une heure de Paris. Le village de Claude Monet et des Impressionnistes renferme plusieurs trésors: des jardins luxuriants, des estaminets d'antan (l'ancien Hôtel Baudy, rendez-vous des peintres), un restaurant étoilé (Le Jardin des Plumes d'Eric Guérin), un Musée des Impressionnistes et surtout, la Fondation Monet avec la maison du peintre, qui se visite entièrement meublée et ses fabuleux jardins aux multiples essences et aux nymphéas.

Avant de vous détailler leur week-end en amoureux dans le prochain billet, Madame et Monsieur vous offrent quelques instantanés de ces moments glanés à Giverny à la fin de l'été.

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

Crédits photos : madamemonsieur