29
octo

Voyage à Kusadasi et Ephèse en Turquie

 

Madame voyage parfois seule. Elle aime les grands espaces, les mélanges de culture, de croyances, de traditions, les vieux villages en montagne, les sites antiques, les sourires autour d’un plat partagé, les criques de la mer Egée. De la Turquie, elle ne se lasse jamais, que ce soit Istanbul, la mégalopole aux confins du monde occidental et oriental, ou des merveilles de l’Anatolie (elle a déjà réalisé deux reportages comme journalistes, l’un portait sur Divrigi, les monuments seldjoukides et les madrasa du XIIIe siècle, classés UNESCO).

Alors que les terribles drames provoquant les migrations en Turquie font fuir les touristes, Mme insiste, creuse, persévère. Ce pays, ces gens, leur richesse, méritent mieux qu’un jugement à l’emporte-pièce. Plongée dans la fête de Bayram (ou fête du sacrifice chez les musulmans), elle a partagé la table de villageois autour du mouton. Le lendemain, elle a pénétré dans la Maison de la Vierge Marie morte à Ephèse, puis elle a visité les temples romains et la majestueuse Bibliothèque Celsus, pleuré en songeant à Palmyre, à la Syrie voisine, et à l'éradication des sites archéologiques par Daech. Elle a pénétré dans une église mi-orthodoxe, mi-mosquée, écouté les légendes millénaristes de villages préservés, d'autres détruits par les secousses sismiques, rencontré un scientifique ému par la disparition de la panthère d'Anatolie, un guide bon-vivant qui lui a fait découvrir les ruines de Priene...

Fin septembre, elle a farfouillé l’ouest de l’Anatolie dans les villages en altitude et le parc national de Dilek, elle a regardé le soleil se coucher sur la péninsule en dégustant les pieds dans l'eau une purée de fèves, un saganaki, un bar grillé et chaque fois, s'est exclamée : c'est Byzance ! Car le vrai luxe réside dans les détails.

Cap sur la Turquie bucolique, sa gastronomie, avec quelques bonnes adresses pour se loger et se restaurer en Anatolie et sur la mer Egée.

turquie,voyage,culture,cuisine,itinéraire,anatolie,kusadasi, itineraire

turquie,voyage,culture,cuisine,itinéraire,anatolie,kusadasi; kotumar, mediterrannee, coup de coeur

turquie,voyage,culture,cuisine,itinéraire,anatolie,kusadasi

turquie,voyage,culture,cuisine,itinéraire,anatolie,kusadasi

turquie,voyage,culture,cuisine,itinéraire,anatolie,kusadasi, cafe, turc

turquie,voyage,culture,cuisine,itinéraire,anatolie,kusadasi, ephese

turquie,voyage,culture,cuisine,itinéraire,anatolie,kusadasi


Reportage à Kusadasi par V. Nimal.
Merci à Monsieur Murat Alicigüzel, Conseiller de la Culture et de l'Information Ambassade de Turquie et à Monsieur Özden Tacettin, General manager Korumar Hotel.

21
octo

Le partage et l’hospitalité turque pendant Bayram (fête du sacrifice)

Durant son périple en Turquie avec quatre journalistes, Madame a rencontré un bonhomme sympathique, Seydi Kaya, le muhtar (ou maire) du village Kirazli, dans l’ouest de l’Anatolie, près de la station balnéaire de Kusadasi. Kirazli est connu comme le village de la cerise, au goût acidulé. Fier de nous faire visiter son village dédié à l’agriculture biologique, le muhtar nous a également emmenés sur ses vignes.

Photo : vue de la vallée de Kusadasi, en approchant du village de Kirazli.

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

Photo : Au café, sur la place du village, Mme a siroté un thé noir (tçai) en profitant de la tonnelle. On papotait des coutumes locales, de la façon de lire dans le marc de café. C’était la fin septembre, il faisait encore chaud.tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

Bayram
Par chance, Mme a pu assister à différentes étapes de  la fête Bayram (grande fête de l’Aïd ou du sacrifice, la plus importante fête chez les musulmans) et pénétrer dans de modestes maisons villageoises, où chaque famille préparait l’agneau. Cette fête commémore la soumission d'Ibrahim à Dieu. Dans le Coran, il accepte d'égorger, sur l'ordre de Dieu, son unique fils Ismaël. Après l’acceptation, Dieu envoie l'archange Gabriel (Jibrīl) qui substitue au dernier moment l'enfant par un mouton qui servira d'offrande sacrificielle. En souvenir de cette soumission d'Ibrahim à Dieu, les familles musulmanes sacrifient un animal (un mouton, une chèvre, un bovin) selon les règles en vigueur.

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume


Sous le regard d'Atatürk

Dans chaque foyer, la photo de Kemal Atatürk (le père de la Turquie moderne et occidentalisée) veillait sur ses habitants. Les sourires, les gestes de la main, accueillants, la gentillesse dans le regard, tous ces moments s’égrènent comme des souvenirs intenses. Aucune animosité, aucun stress chez les paysans. Chaque geste, pendant le sacrifice et le nettoyage de l’animal, était posé en fonction de traditions ancestrales. Le plus important durant Bayram, c’est que l’on partage l'agneau en trois : une partie pour la famille, une pour les voisins et une pour les  pauvres.

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume


Partager le Kavurma yufka
Avec la famille du muhtar de Kirazli, Madame a dégusté un plat typique de la fête Bayram, de l’agneau rôti et du pain.

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

Photo : un villageois de Kirazli accepte de poser pour Madame.

Où manger dans la région de Kusadasi ?

Degirmen Restaurant, Ataturk Cad. Davutlar Yolu 4. Km. Kusadasi Merkez, Kusadasi.

Promenez-vous dans le parc privé (entrée 2 TL/pers.) pour admirer le moulin à vent, la végétation luxuriante, le lac et les animaux. Degirmen est un restaurant, un café et un magasin bio. Une grande  terrasse ombragée accueille les visiteurs et propose des spécialités turques. Tous les produits sont cultivés en bio et proviennent du domaine.

tradition,turquie,islam,musulmans,bayram,mouton,agneau,partage,culture,coutume

 Lire aussi : voyage à Kusadasi et Ephèse.