24
févr

Salon du chocolat à Bruxelles - Benoit Nihant séduit Japonais et Coréens

MADAME

MONSIEUR

Mme est accro au chocolat, à la cuisine coréenne et japonaise. Le rapport ? Vous allez voir.
Si, au détour d’un chemin, un gourmet asiatique vous demande "quel est votre chocolatier préféré ?" Mme répond Benoit Nihant. Plus discret que Pierre Marcolini, tout aussi épatant.

Salon du chocolat
Mme s'est rendue en février au Salon du chocolat à Bruxelles, pour féliciter la famille Nihant d’avoir relevé un nouveau pari : ouvrir une boutique au Japon et en Corée.

Un Belge en Asie
Contrairement à ce que l’on peut croire, le chocolat belge n’est pas la star en Asie. Seuls quelques noms parviennent à pénétrer le marché. A Tokyo, il a fallu plusieurs années de tractations pour que Nihant puisse ouvrir boutique. Désormais, raconte Anne Nihant, les amoureux font la file pour acheter une praline Nihant dans une jolie boite, comme on s’offre un bijou ! Même engouement à Séoul, précise Benoit, où il a pu s'installer plus rapidement, avec l’aide d’investisseurs locaux. Une réussite !

Un vrai cacao-févier
Cet artisan peut se targuer d’être l’un des seuls cacao-féviers en Belgique. Traduction ? Il produit du chocolat, de la fève à la tablette (from bean to bar). Contrairement à la majorité des confrères (les chocolatiers d’assemblage) il n’utilise pas le chocolat des usines Belcolade et Callebaut.

Benoit Nihant sélectionne les meilleures origines, tisse des liens avec les producteurs de cacao sur leurs plantations et développe un commerce basé sur des rapports équitables. Le plus important ? Il marie des saveurs subtiles, personnelles. La maison mise sur l’élégance de son packaging et crée l’engouement autour de la collection Haute couture (irrésistibles ganaches fruitées et florales).

Chaque plantation de cacao renferme un éventail de possibilités gustatives typiques de la terre, selon l’ensoleillement, l’humidité, le temps de fermentation… Le bon chocolat, c’est comme le bon vin, une histoire de terroir et de cru. Mme a pu le constater lors d’un reportage sur une plantation bio en République dominicaine en 2013.

Mme préfère :
Les Céleste (coquilles colorées renfermant Yuzu, citron vert ou griotte) mais aussi les Grands crus comme le Venezuela Cuyagua, un criollo voluptueux, légèrement acidulé ou, pour les amateurs de lait, le Madagascar au lait bio à la fleur de sel.

M. n'a aucune fierté nationale pour le chocolat. Il a parfois du mal à comprendre l'engouement qui l'entoure. Dans la majeure partie des cas c'est industriel, gras, sucré, acide et sans grand intérêt.

A Bruxelles se tenait le salon du chocolat. Sans appétit M. y a suivi Mme.

Un hall de foire, des stands avec des macarons, des douceurs, des chocolatiers et un podium pour voir se pavaner de jolies filles couvertes de robes en chocolat, au son des mariachi. M. trouve cela aussi stimulant que d'associer le travail des bouchers Dierendonck et Desnoyer à la robe de viande de Lady Gaga. Kitsch, pour rester agréable.


M. a pourtant de la sympathie pour quelques artisans, dans de rares cas, le chocolatier belge est aussi cacaofévier. Nihant, Marcolini.

Vu les terroirs où le cacao pousse, il est rare que le cacaofévier européen soit cacaoculteur. Mais bon, trop de purisme ne fait pas voyager le cacao, produit de mondialisation comparable au café.

Payer pour entrer dans un lieu concentrant des boutiques de chocolat, il y a comme un paradoxe. Voilà qu'il faut payer pour commencer à consommer... 

Non décidément M. n'est pas prêt pour le salon du chocolat.

Benoit Nihant
Liège, Maastricht, Embourg et aussi chez Rob Bruxelles.
http://shop.benoitnihant.be

 

chocolat,belgique,chocolat belge,cacao-févier,artisan chocolatier,coup de coeur,salon du chocolat,japon,corée,tokyo,séoul

chocolat,belgique,chocolat belge,cacao-févier,artisan chocolatier,coup de coeur,salon du chocolat,japon,corée,tokyo,séoul

chocolat,belgique,chocolat belge,cacao-févier,artisan chocolatier,coup de coeur,salon du chocolat,japon,corée,tokyo,séoul

 

29
sept

20 mots-clés pour frimer dans les dîners de foodies

MADAME

MONSIEUR

Mme joue la maline dans les dîners. Vous avez envie de vous lancer ? Retenez quelques belles paroles utilisées par les critiques, blogueurs gastronomiques et agences de tendances. Dix expressions clefs que Mme a glanées.

1. Smoky : Fumé. Tout ce qui est fumé est trendy.
La petite phrase de Mme :
J’ai acheté un Egg comme chez Redzepi, pour fumer mon wagyu.
Ou à une de ses amies fashion : Il n'y a pas que l’oeil smoky dans la vie.

2. Wagyu. Boeuf de race japonaise, l’un des meilleurs.
La petite phrase de Mme :
Depuis qu’on l’élève en Hollande, le boeuf japonais est presque populaire.

3. Mélasse. Sirop épais. Expression appréciée par elle : être dans la mélasse.
La petite phrase de Mme :
Tu me prépares un cocktail à la mélasse de betterave ?

4. Escabèche. Sauce espagnole, à base d'ail et de vinaigre. Proche de l'escabeau, sorte de marchepied vers un envol gustatif.
La petite phrase de Mme :
Hum, serais-tu d’humeur escabèche ?

5. Sriracha. Sauce piquante thaïlandaise.
La petite phrase de Mme (sur un ton grivois) :
Tu me fais une sriracha ? Je te ferai ma gochuang ! Non, ce soir, je veux une chimichurri.

6. Moutarde master. Qui maîtrise l’art de la moutarde maison, à base de grains. Voir aussi Moutardier. Métier en voie de disparition. Mme rêve d'en croiser un sur sa route de vacances.
La petite phrase de Mme :
Monsieur est un moutarde master. Et moi, une mayonnaise queen !

7. Porte-jarretelles. Rien avoir avec l'appétit ? Si si, à lâcher aux Sieurs repus par trop d'agapes, pour réveiller leur curiosité.
La petite phrase de Mme :
Porte-jarretelles et vieilles dentelles font parfois bon ménage.
 
8. Chocolats Haute Couture
La petite phrase de Mme :
On apporte quoi ce soir (genre, au dîner de l’Ambassadeur) ? Une boîte de Benoît Nihant Haute Couture !

9. Comfort food. Nourriture rassurante, parfois liée aux plaisirs d’enfance.
La petite phrase de Mme :
Ce que j’avale en pyjama devant Mad Men, quand M. ronfle ? Je ne vous le dirai pas !

10. Mixologie. L’art de mélanger les substances en cocktails explosifs, les mots en potions magiques, mix and match c'est logique.
La petite phrase de Mme :
Depuis que M. m’emmène dans les bars, il potasse sa mixologie à ses heures perdues.


PS - Chassé-croisé : en lisant le 6. Croquette de M., Mme boude oui.

Et vous, quelles sont vos expressions phare ?

M. a ses marottes. Ses antiennes. En cuisine et en 10 mots il étale ses envies et ses préoccupations, comme d'autres tartinent de confiture des petits beurres.

1. Meringue : Française, suisse, italienne. Sucrée, salée la meringue est nécessairement plurielle. En bouchée, légère, aérienne elle souligne un dessert, sublime un apéritif. Elles se conservent au sec un bon moment et colorées amusent les enfants.
La petite phrase de M. :
On se ferait des pâtes carbonara ? J'ai envie de meringues !

2. Bitter. Potion amère, servant à structurer les cocktails.
La petite phrase de M. :
On peut faire ses bitters à la maison, les livres ne manquent pas !

3. Biscuit Joconde. Tant pour tant, blanc en neige, le biscuit Joconde est léger, aérien, goûtu. Base des bûches, renfort des Bavarois, socle de l'omelette norvégienne, structure du Javanais... la Joconde est partout.
La petite phrase de M. :
De la Joconde ce que je préfère c'est son biscuit.

4. Soufflé. Enième variation sur la Béchamel, une entrée chaude qui émerveille les tablées les plus blasées. Découverte heureuse pour certains, madeleine proustienne pour d'autres, il a eu tellement mauvaise presse qu'il avait un peu déserté les fourneaux. Il faut en faire pour voir pétiller les yeux, se taire les bouches et recevoir des assiettes vides en retour. Effet boeuf pour le prix d'un oeuf.
La petite phrase de M. :
Attention j'ouvre le four !

5. Circuit court. Si c'est pour manger bio des légumes d'outre-monde, la conscience de M. préfère les 1000 variations du choux et de la carotte aux joies de l'été permanent. C'est le crédo d'un réseau de distribution des productions locales : Topino
La petite phrase de M. :
Ta fraise de Noël elle goûte pas un peu le kérosène ?

6. Croquette. Cromesqui, quand il fait son snob, M. aime rouler dans la chapelure tous les restes nobles de ses fourneaux. Biche, crevette-gingembre... Toujours utiles, les croquettes viennent à point pour une entrée travaillée au pied levé.
La petite phrase de M. :
Elle est assez croquette la serveuse !... Tu boudes ?

7. Ravioles. M. aime faire la pâte (500g de farine, 16 jaunes (et des tonnes de meringue!!)), la farce et patiemment assembler 40 ravioles/gyoza/mandu qui se font cuire, servir et  gober en 8 minutes. Les ravioles c'est du zen. Et le zen c'est bon pour tout le monde.
La petite phrase de M. :
Ooooooooooooooooooooooooooooo
ooooommmmmmmmmmm...

8. Fermentation. Quelle lève le pain, transforme l'alcool en vinaigre, les choux, la fermentation est un mystère vivant qui fascine M.  
La petite phrase de M. :
Et si je faisais de la bière ?

9. Soupe. Ce morceau de pain qui baigne dans le potage. La métonymie nous le fait trop souvent perdre de vue, mais ce noble croûton, que l'on couvre d'ail, de fromage frais ou d'autres condiments complétant le goût du consommé, potage brûlant qui le trempe, est un vrai plaisir d'esthète. 
La petite phrase de M. :
A la soupe !

10. Liqueur. Alcool, fruits et sucre. Un bocal que l'on range à l'abri de la lumière. Agitez, oubliez, agitez, oubliez, agitez, oubliez... Après quelques semaines proposez une goutte aux amis.
La petite phrase de M. :
Qui veut une goutte d'abricots et baies roses ? Sinon j'ai du gingembre cardamone.

dîners,malin,frimer,mots-clés,tendances,2013,foodies,madame je-sais-tout

07
juil

Menu Food collection chez Illy à Paris

MADAME

MONSIEUR

Mme a déjeuné au nouvel Illy Espressamento Louvre - Opéra à Paris. Dans ce bar à café, le menu Food collection varie tous les trimestres.

Cet été, Mme a goûté :
La salade croquante de Bresaola, pommes vertes, parmesan et vinaigrette de cidre, délicieuse, fraîche et acidulée. La lasagne au bleu de bufflone, tomates cerises et pistache Bronte de Sicile, un régal. Enfin, la pâtisserie Setteveli® de Luigi Biasetto (primée au concours de pâtisserie à Lyon) ainsi que ses adorables petits gateaux I colori (pâte sablée, crème vanille, rose, pistache, chocolat, citron ou noisette...).

Et qui est Luigi Biasetto ? Un chef belgo-italien, élu Meilleur pâtissier du monde en 1997. Avec son frère, Alessandro, ils ont deux enseignes à Bruxelles et une à Padoue.

Pour terminer, Mme a apprécié un Monoarabica Ethiopien, au caractère doux et délicat. Notes fleuries de jasmin, de melon et d’agrumes. Amertume, acidité et douceur s’équilibrent. Parfait.

M. n'était pas convié.


Illy espressamente
3 bars à Paris
Ouverts 7/7
Lunch : 15€ et 30€

café, espresso, Paris, illy, pâtisserie, pâtissier italien

café, espresso, Paris, illy, pâtisserie, pâtissier italien

26
nove

Benoît Nihant, les chocolats Haute Couture

MADAME

MONSIEUR

Mme suit le maître chocolatier Nihant depuis ses débuts, en 2005. Belge, artisan, visionnaire. Comme les grands chocolatiers, il va chercher ses fèves chez les producteurs et sélectionne le bon grain de l'ivraie, voire le nec plus ultra. Nihant se lance aussi dans le bio. Il a sa boutique à Tokyo. On le trouve dans les épiceries fines, les restaurants étoilés, chez ROB et dans les boutiques à son nom.

A l’approche des fêtes, Mme se réjouit de pouvoir offrir une boite de chocolats Haute couture à ses proches.

La collection Haute Couture de Benoît Nihant ? Des palets de chocolats aux parfums classiques, pour les amateurs d’authenticité, et épicés pour les friands d’originalité. Les puristes aimeront les Grands Crus nature, provenant des quatre coins du globe.

Mme voue un culte aux pralinés maison. Coup de cœur du moment ? Le Praliné d’amandes de Provence. Puissant ? Le Santo Antonio aux arômes d’herbes et de fleurs. Etonnant ? Le Madong à la texture de cuir, presque grasse, et sa saveur d’herbe coupée si chère au palais de la dégustatrice. Exotique ? Le Cannelle de Ceylan, au lait de Java et à la cannelle de Ceylan; sa texture crémeuse et son délicat gout de cannelle font bon ménage et ne laisse aucune amertume. Parfumé ? Rose, parfumé, cette ganache de chocolat noir est infusée de pétales de roses. Féminin ? Violette ; une ganache de chocolat noir de Madagascar et de violette. Parfaitement équilibrée. Fruité ? Figue et Framboise, les fruits explosent en bouche ! Légèrement poivré ? Fraise & Poivre de Sechuan : une pâte de fruit de fraise, sur une ganache noire. Un soupçon de poivre rehausse le fruit.

M. n'a goûté qu'une bouchée. Très bonne au demeurant.

Il mange rarement du chocolat. Avec un carré il fait un mois, une plaque un an. Et que du noir. Parfois avec des fruits secs. Rien de plus excentrique.

Souvent les chocolats classiques développent une acidité désagréable, conchage baclé ?

Chez Nihant rien de tout cela. On sent un amour du travail bien fait, sous son nom, avec un contrôle de toute la chaîne de production.

Soit. Le chocolat ne fait pas partie des assuétudes de M.

Les enfants de M. et Mme, eux, ne se sont pas laissé prier. Le palet préféré du fils ? Le Sésame de Benoît Nihant (infusé de sésame grillé).


Chocolatier Nihant
Boutique d'Embourg:
Voie de l'Ardenne 45 - 4053 Embourg
+32 496 10 54 39

Boutique de Maastricht:
Havenstraat 8 - 6211 GJ Maastricht

Boutique de Liège:
Passage Lemonnier 30 - 4000 Liège
+32 4 222 16 72

Boutique en ligne : http://shop.benoitnihant.be

chocolat,belge,chocolatier,artisan,liège,embourg,coup de coeur,ganache,praline,rose,violette,praliné,grand cru,nutella