08
sept

Peck 20, le brunch café qui revisite les œufs Bénédicte

MADAME

MONSIEUR

Mme  brunche le week-end, pour prolonger le plaisir de la grasse matinée et de mélanger sucré-salé, en lisant Le Monde au café.
Cappuccino, jus frais (épinards, pomme et fenouil), smoothies, salades… Chez Peck20, elle a succombé au concept all day brunch et à ses imparables eggs Benedict.

A la base, il s’agit d’un œuf poché, servi sur deux moitiés de muffin, recouvert d'une tranche de jambon, bacon ou de saumon et nappé de sauce hollandaise.
Mais qu’est-ce que Bénédicte vient faire là ? Si le Larousse gastronomique n’en parle pas, c’est de l’autre côté de l’Atlantique qu’il faut chercher : les œufs Benedict auraient été créés au 19e siècle à New York, soit au Delmonico's dans les années 30, soit au Waldorf Hotel en 1892. On hésite sur l’inventeur de l’œuf benedict : M. et Mme LeGrand Benedict l'auraient commandé en premier. Ou alors le fantasque Lemuel Benedict aurait demandé “des toasts beurrés, du bacon, deux œufs pochés et une sauce hollandaise pour soigner son hang over.

Peu importe, le plat est devenu emblématique du new-york chic, tout autant que le brunch. En 1895, l’écrivain Guy Beringer publie une ode à l’art du brunch, "gai et sociable, parfait remède contre la gueule de bois". Voilà qui est dit.

Alors, chez Peck 20, comment sont-ils ? Magnifiques ! Deux eggs benedict servis avec du bacon (ou du saumon fumé) sur une fine gaufre et avec une sauce piquante, du chorizo maison et du fromage de chèvre crémeux. Onctueux et légèrement relevé, cette tuerie se nomme Peck' s spécial (12€).

Enfin, le sandwich Cubano (11€), tout aussi  copieux est composé de porc mariné aux agrumes sous vide à 90 degrés. Bien aussi, le smoothie  Bowl Brazilian blasé (8€): baies d’açai,  orange, banane et granola maison.

Peck 20 c'est un chouette spot pour les longues "aventures" shopping dans le haut de la ville. On peut y manger des oeufs, des tartines, et y boire des limonades et des jus de fruit frais après l'heure habituelle des petits-déjeuners. C'est brunch à toutes heures en somme.

Des vins et des bières choisies, des gâteaux roboratifs, une déco récup' graphique. Le resto dispose d'une terrasse les beaux jours, sur l'avenue piétonnière.

Pour le tête-à-tête romantique on a tout intérêt à se lover au fond de la salle à droite, près du bar, la devanture et la terrasse étant plus propices à du posage qu'aux confidences.

Pour l'assiette M. a succombé aux œufs Bénédicte, deux muffins, deux oeufs mollets, de la sauce mousseuse (un brin relevée miam miam) et du bacon grillé. Une salade, une bière de la brasserie de la Senne, Merci, bonsoir on peut aller se promener dans le goulet, M. est d'attaque.

 

 

Peck20
Rue Jourdan 20
B - 1060 Saint-Gilles
Ouvert de 7h30 à 22h, pas de réservation.

peck20-brunch-bruxelles.jpg

resto, moins de 20 euros, moins de 50 euros, moins de 15 euros, brunch, petit dejeuner, bruxelles, coup de coeur

resto, moins de 20 euros, moins de 50 euros, moins de 15 euros, brunch, petit dejeuner, bruxelles, coup de coeur

 

 

 

29
sept

Brunch Couture au W Opéra Garnier à Paris

MADAME

MONSIEUR

Mme a le don de trainer le dimanche en pyjama. Sinon elle se lève pour les brunches, surtout s'ils ont l'âme catalane. Celui du chef Sergi Arola en est. Brunch Couture à l’hôtel W, s’il-vous-plait !

Dans un décor mis en scène par un créateur de mode qui s’invite chaque mois à l’étage de ce bâtiment haussmannien, le menu collection vous fait de l’œil. Ici, pas besoin de faire la queue au buffet, on vous sert à table.

Ce dimanche  midi, Mme  est séduite par la cuisine du second, un grand jeune homme bouclé, Omar Mosquera. Le Catalan sait accommoder les œufs et les sublimer : mollet, sauce mousseline, avec fèves des marais asperges vertes, bénédicte, avec du chorizo ibérique… Suit le plat péruvien par excellence, le ceviche de Saint-Jacques au citron vert, piment rouge, et la touche d’Omar : l’infusion de coriandre. Un sorbet à la pêche pour rester légère.

Le brunch assure aussi par ses menus détails qui font la différence, ses viennoiseries, ses boissons chaudes et ses bulles.

Mme est ravie. Avec le ceviche, elle a eu un avant-goût d'un voyage gastronomique dont elle vous parlera bientôt au Pérou, à Lima.

 

M. aime logiquement les brunches. Car M. aime se lever tard le dimanche et donc ne rien manger avant minimum 11h. Il a donc tendance à prendre un copieux déjeuner dominical, parfois il prémédite ce penchant et envisage de prendre sa collation à l'extérieur. Quand le brunch se sert dans le restaurant de l'hôtel W Opéra, on entre dans la catégorie deluxe. 

Le chef Sergi Arola propose depuis le début de l'année un brunch coordonné mensuellement avec les créations d'un créateur de mode. Quelques pièces sont présentées sur des mannequins et le style du créateur inspire les mets du cuisinier. Classicisme par-là, couleurs par-ci, les lignes créatrices sont évoquées, on est dans l'image couture de Paris, tout le monde semble bien content, le soupeur aussi.

Car on est quand même soigné aux petits oignons par la brigade d'un des chefs les plus médiatisés d'Espagne et les produits ibériques - même si on les travaille couture - ça reste très bon. Ici le chorizo vient titiller des oeufs bénédictes par trop sages, là le porc ibérique laqué fouette une soupe chinoise aux vermicelles un peu diaphanes et au bouillon étrangement corsé-sucré.

En cuisine le sous-chef Omar Mosquera, féru d'osmose, applique celle-ci aux pêches pour composer un dessert alliant sorbet, crème, agrumes, chocolat et herbes aromatiques. Une tuerie.

Brunch menu collection
42€ les 4 services (carpaccio, œuf, soupe, dessert) viennoiseries, jus et boissons chaudes comprises.

W Hotel Opéra Garnier
4 rue Meyerbeer
F - Paris· 75009
+800 325 25 252
www.wparisopera.fr

Découvrez ici toutes les adresses de Mme et M. à Paris

brunch,couture,paris,oeuf,ceviche,chef catalan,moins de 150 euros,moins de 120 euros,moins de 100€,moins de 50 euros

brunch,couture,paris,oeuf,ceviche,chef catalan,moins de 150 euros,moins de 120 euros,moins de 100€,moins de 50 euros

17
sept

Crystal Lounge, restaurant du Sofitel Louise

MADAME

MONSIEUR

A l’occasion, Mme avoue un penchant pour les grands hôtels. Une impression de voyager rien qu’en poussant la porte ; la faune internationale, sapée et chuchotant, le maître d’hôtel à l’accent français, prévenant, et dans le meilleur des cas… un décor d'Antoine Pinto et un vrai bar à cocktail pour prolonger les meilleures soirées.

Pour l’heure, Mme trinque avec M. autour d’un cocktail nommé Bora Bora, accompagné d’un bonbon moléculaire qui fond en bouche, brrr ! Spectaculaire !
Qui est le nouveau Chef ? Adwin Fonteyn, un Néerlandais (25 ans de métier dont 5 à Paris, débarqué à Bruxelles au printemps).

Afin d'offrir un panorama de son talent, il a rassemblé ses spécialités de poisson en une seule assiette. Bar tomate et vinaigre, classique et méditerranéen, très bien. Sandre fumé et ses asperges fines, dément ! Croquette de risotto fourrée au Roquefort et sauce soja… Mme succombe.

Reste encore une aumônière de parmesan, gambas et légumes croquants.  Pour le dessert, une soupe de fraises et glace vanille relevée au Loupiac. Soupirs de plaisir. On continue au bar à cigares ? Mme est partie pour une soirée d’enfer au Sofitel Brussels !

La suite au prochain épisode : comment Mme a goûté les meilleurs cocktails du Crystal bar.

M. aime aussi le dessus du panier. Les lieux où il convient de se couler dans l'atmosphère, succomber au chic, mener grand train.

Le Crystal Lounge est un spot de cette trempe là. Espace lounge, restaurant d'hôtel, bar à cocktails, fumoir à cigare, brunch d'anthologie tout concourre à laisser de bons souvenirs des moments passés ici.

L'équipe est charpentée autour de deux piliers, un chef expérimenté qui connaît bien la gastronomie du Nord, particulièrement le travail du poisson et le barman qui invente et innove.

On peut sans risque de déception faire confiance au chef pour les poissons à la cuisson parfaite, ainsi que pour son travail des légumes qui gardent un croquant et une couleur appétissante, malgré une cuisson maîtrisée.

La carte des vins surprend parfois par sa cherté.

Toutefois de bonnes surprises à des prix abordables peuvent y être dénichées. Dont ce Rouchefer 2010, domaine Mosse, un vin blanc d’Anjou surprenant.

 

Crystal Lounge
Sofitel Le Louise Brussels,
Av. de la Toison d'Or 40
1050 Ixelles
http://crystallounge.be/

Mme & M. aiment aussi
Le brunch familial du dimance reprend dès le 9 septembre. Notre avis sur le brunch en famille ici. resto, gastronomie, chef, hotel, terrasse, design, bar, cocktails poisson, lounge

resto, gastronomie, chef, hotel, terrasse, design, bar, cocktails poisson, loungeresto, gastronomie, chef, hotel, terrasse, design, bar, cocktails, poisson, lounge
chef, restaurant,bruxelles, gastronomie, chef, cuisine, terrasse, bar, cocktails, poisson