02
juil

Un week-end à Gand: que faire, que voir ?

 


Gand, c’est la ville flamande favorite de Madame et Monsieur.
Une ville médiévale, contemporaine, piétonnière, estudiantine, créative, gourmande, pleine de promesses. On s’y sent bien, on a envie de s’y promener, de s’asseoir à l’une de ses tables réputées, de flâner dans ses fameux musées, de tremper les pieds dans l’eau au bord de ses canaux, de faire la fête dans ses bars et d’y goûter bières et genièvres locaux. Gand, c’est une ville ouverte sur le monde, avec une histoire de mille ans, des gens à fort caractère (koppig ou têtus) si attachants.

Gand, c’est la ville de Jan Hoet (le conservateur du SMAK, qui créa en 1986 "Chambres d’amis ", un parcours où l’art contemporain s’invitait chez les habitants) c’est aussi la ville de l’empereur Charles Quint (1500-1558). Et du chef Kobe Desramault (il vient d’y ouvrir son resto Chambre Séparée, tiens, encore une chambre) et d'une pléiade de Flemish Foodies.

Gand, C’est une ville à haute résonance artistique, chaque ruelle en témoigne ou presque. Cité des écrivains Caroline De Mulder, Suzanne Lilar, Maurice Maeterlinck et Jean Ray, du chorégraphe Alain Platel, des peintres Frits van den Berghe et Gustave van de Woestijne, des sculpteurs George Minne et Georges Van der Straeten (arrière grand-oncle de Madame)… Gand est surtout la ville de "L’Agneau mystique", chef d’œuvre des frères van Eyck et de la peinture primitive qu'il faut voir dans la cathédrale Saint-Bavon.  Gand c’est un esprit, une attitude, une déclaration de liberté face à la monotonie.

chateau, moyen-age, gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Le château des Comtes de Gand (Gravensteen) se visite

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Farniente au bord de la ville d'eau...



Que voir à Gand lors d’un week-end ?

- Le Coup de cœur de Monsieur : foncez au Musée du design de Gand !
Dans une rue pittoresque (Jan Breydelstraat 5) ce bâtiment classique avec cour intérieure a été rénové. Il renferme une collection de design et une partie consacrée aux expos contemporaines. Ne manquez pas l’extraordinaire expo "Envers/Endroit" sur les frontières de l’art et du design textile. Jusqu’au 11 octobre 2017. On peut toucher des œuvres.

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique
Rideau en toile de Jouy et vue sur la rue Jan Breydel et son canal. Partie ancienne du Design Museum.

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique


- Le Coup de cœur de Madame : Le Musée du Docteur Guislain.
Un peu excentré, cet ancien hôpital psychiatrique (18e) vaut déjà la peine de s’y promener pour son architecture remarquable. Transformé en musée, ce cloitre renferme une effrayante collection d’archives sur l’histoire de la psychiatrie et de machines qui "soignaient" les fous. Belle collection d’art brut. Magnifiques expos sur la création et la folie.

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Saisissants, ces instruments de torture, non?


Les marchés
Place du Kouter : chaque matin, marché aux fleurs.
Place Sint-Jacobs, le marché aux puces chaque vendredi, samedi et dimanche matin

Food markets
Le nouveau Holy Food Market : sur la Beverhoutplein, dans une ancienne chapelle du 16e siècle, plusieurs échoppes mélangent la luxury food (huîtres, tapas, chocolats Darcis) et la food populaire (glaces Magnum, pasta). On n'est pas convaincus par le choix des aliments.

Het Hinkelspel : une fromagerie artisanale. On y trouve aussi du pain, des produits laitier, des quiches, des confitures, des vins bio(dynamiques) … Lousbergkaai 33

Be O-Markt : un marché de producteurs bio (vente directe), où l'on peut aussi déjeuner vegan et boire un café.
  

food market, gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Le Holy Food Market a élu domicile dans une ancienne chapelle

Les festivals de Gand
Gent smaakt : en mai, sous les halles, un food market sympa avec de bons produits.
Les Gentse feesten : toute la ville festoie et danse sur la musique en plein air. Du 21 juillet au 30 juillet 2017.

cafe, gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

Le café Gitane, l'un des plus anciens de Gand (à gauche)

Où manger ?
JEF restaurant : cuisine d'auteur, produits locaux, décontracté.
Roots : du même style, tendance végétale en prime
Midtown Grill: les meilleures viandes, y compris celle de Dierendonck
Volta : bel endroit, bonne cuisine mais service nonchalant


Où boire un verre?
't Dreupelkot
: un bar sans âge, une collection de genièvres à boire d'un coup (shots).
Café Gitane : un très vieux café dans son jus, années '30, sur Meerseniersstraat 9. Bières artisanales.
The Drifter : un tikki bar à cocktails, ambiance Hawaï bon enfant. Oudburg 47
Jigger's : l'un des meilleurs barman du pays, Oudburg 16


Où loger à Gand?
Gent Marriott Hotel : Chic. Hôtel**** avec vue imprenable sur les canaux.

La péniche B3 (Bed and breakfas Boat) : 110 euros la nuit dans la chambre du capitaine. Petit déj sur la terrasse du bateau. Pour Bobos-romantiques.

peniche, bed and breakfast, gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

La terrasse du B3 (Bed and breakfas Boat) sur un canal calme, à 10 minutes à pied du Gravensteen

gand,gent,flandre,design,musee,weekend,coup de coeur,canaux,peinture,art,bars,belgique

19
avri

Le jardin de sculptures de la Fondation Pierre Gianadda

MADAME

MONSIEUR

Mme en rêvait, elle l’a fait : batifoler avec Monsieur dans les jardins de la Fondation Pierre Gianadda. En avril, elle s’est assise sur un banc, à côté de la dame de Segal en plâtre. Elle a dansé avec la Nana de Nikki de Saint-Phalle, embêtée par une araignée, et frissonné en voyant un chat Birman qui caressait de son pelage un sein de César. La méditation avec bras, 1885, de Rodin, lui a fait le plus grand bien, ainsi que le fameux baiser du couple enlacé. Il y a eu aussi le joyeux Miro, l’équilibriste Calder, Dubuffet… et cette découverte magistrale, Alicia Penalba et son Grand double (bronze, 1979) qui tenait tête à la  Reclining figure de Willem De Kooning,  1969-1983. Quel jardin merveilleux !

Mme a humé les parfums du printemps, croisé des canards multicolores, admiré les cimes enneigées du Valais. Une région qu’elle adore pour son vin et son fromage.


M. a beaucoup aimé voir posé au milieu de vestiges anciens et de sculptures modernes le vaisseau interstellaire, façon Valérian, qui sert d'écrin à la Fondation Pierre Gianadda.

Cette juxtaposition d'époques, de style au pied de versants escarpés dépayse, voire téléporte.

Est-ce parce que ces jardins présentent aussi des vestiges gallo-romains (thermes et mur du temenos, l'antique enclos sacré) qu'il émane une douce sérénité ?

La Fondation se trouve sur le parcours d'une promenade archéologique qui conduit les visiteurs à travers le site antique: Domus Minerva, amphithéâtre (5000 places), thermes, sanctuaires de Mithra. De quoi rassasier toutes les curiosités.

Fondation Pierre Gianadda
Rue du Forum 59
1920 Martigny (Suisse)
Tél +41 (0) 27 722 39 78 

 

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, rodin

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, nana

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, segal

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, cesar

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art, miro

voyage,jardin,musée,sculpture,gianadda,suisse,art

 

 

26
juin

Concours : gagnez une nuit pour 2 à l'hôtel Bloom Brussels !

concours,anniversaire,cadeaux,gratuit, hôtel, Bloom, Bruxelles, nuit, week-end

A gagner :
Une nuitée pour 2 personnes à l’hôtel BLOOM Brussels !

Voucher offert : 1 chambre en week-end, au mois de juillet ou août 2013,  pour 2 personnes, petit-déjeuner inclus. Wi fi gratuit.

Hôtel BLOOM - Rue Royale 250  - B-1210 Bruxelles

Un hôtel qu'on adore !
Nous vous offrons la possibilité de loger en duo dans ce splendide hôtel au coeur de Bruxelles. On aime son côté contemporain, jeune et branché. C'est le spot idéal pour découvrir la capitale ! Ambiance cool et arty. Chaque chambre lumineuse est décorée par une fresque unique peinte par un artiste européen. Du sobre à l’extravagant tout est possible ! Découvrez les 287 fresques sur le site ! En prime, un petit déjeuner délicieux vous est offert.

Infos pratiques
L’hôtel est situé à deux pas du restaurant Senza Nome (une étoile*) et Les Dames Tartines, que nous aimons beaucoup. Près de lieux culturels comme le Botanique, le Musée Magritte et le Sablon (antiquaires) et du Wy. Très bien desservi par le métro et le tram.

Pour gagner, répondez à deux questions faciles, sur notre page Facebook !

Bonne chance !

Concours du 19 juin au 29 juin 2013 à minuit.

12
octo

Ouverture de la Maison Cornette de Saint Cyr à Bruxelles

MADAME

MONSIEUR

Mme a mangé des frites chez Cornette ! Monsieur de Saint Cyr a eu la brillante idée d'investir la capitale belge et de convier le gratin bruxellois dans son nouveau temple, sis chaussée de Charleroi à St Gilles.  Hasard ou pas, l'étude française de commissaire-priseur Cornette de Saint Cyr ouvre quelques temps après la fermeture de Pierre Bergé au Sablon.

Ravie de retrouver un lieu symbolique des années estudiantines, l’ancien "Salons de l’Atalaïde", à présent réconverti en salle de vente, Mme se souvient du monde de l'art et de ses esbrouffes.

À l’ouverture, collectionneurs, journalistes, artistes contemporains, curieux et étudiants de Saint-Luc se pressent au portillon. Sur les plafonds du hall, une nuée de petits êtres accueille les visiteurs. Ils ont été peints il y a deux jours par Charley Case, un artiste que Mme suit avec intérêt. Belle entrée en matière.

D’une salle à l’autre, Mme papillonne avec M., une flûte à la main, devant l’accrochage qui mise sur un Karel Appel des débuts, un Basquiat sombre et dramatique, un ou deux  Delvaux, Dubuffet, une aquarelle de Nolde et une sublime encre de Kandinsky. Trop pour sa bourse, mais quelques pépites pour les yeux. Les dames admirent  des spécimens de sacs Delvaux vintage, les sieurs grisonnants s’étonnent de trouver des fauves empaillés entre le mobilier rare.

Si elle devait emporter quelque chose ? La chaise de Hans J. Wegner (1952), un designer danois dont elle raffole. Ces œuvres sont vendues à Paris du 19 au 23 octobre 2012.

Dans le bourdonnement d’accents français d'Ixelles (évadés près des étangs)… Mme croise d’anciennes copines d’histoire de l’art, collègues galeristes (Mme a eu plusieurs vies avant le journalisme) et embrasse la fabuleuse Caroline Gentsch, en charge du Contemporary Art Department et de la Strategic Communication de Cornette de Saint Cyr à Bruxelles. Félicitations, effusions, bavardages.

Puis, à la faveur d’une douce soirée d’automne, Mme et son amie se glissent parmi la faune et font la file au comptoir du Fritkot loué pour l’occasion. C’est canaille ! C'est Bruxelles. C’est chaleureux, c’est chic, c’est bon !

M. est un amateur. Dans sa collection d'affections il aime particulièrement les salles de vente. Pour les affaires, pour la compétition, pour l'opportunité donnée de voir circuler des oeuvres.

Qu'il s'agisse de spéculation, d'une succession (ici celle de Kimiyo Foujita), de revers de fortune, une collection que l'on disperse, des oeuvres qui se vendent c'est toujours une transmission, une envie qui s'étiole et se transmute en une nouvelle volonté d'acquérir. Sauf quand l'oeuvre ne trouve pas preneur et que dans un silence gêné le comissaire-priseur la retire. 

Le marché belge compte quelques poids lourds locaux, une gamme de salles variant du miteux au splendide, avec des prix et des propositions à la hauteur de leur standing.

Cornette de Saint Cyr entre dans le bal et par un joyeux assemblage, un accrochage étudié (il faut traverser toutes les salles pour aller voir le Basquiat à 1.2 millions d'euros), propose des raretés (photos de Pierre Molinier) et des pièces hétéroclytes (le tigre empaillé à 25.000€) aux bourses les plus fournies du Royaume.

Les oeuvres de cette vente parisienne du 19 au 23/10 sont visibles jusq'au 14/10 à Bruxelles.

M. attend avec impatience décembre et les premières ventes locales.


Maison de vente Cornette de Saint Cyr
Chaussée de Charleroi, 89
1060 Bruxelles

La maison se consacrera dans un premier temps au 20e siècle, l’art moderne, l’art contemporain et le design. L'art belge y occupera également une place de choix.

art, art contemporain, design, frites, belgitude, Bruxelles, enchères, priseur, France