08
févr

Le Cirio à Bruxelles depuis 1886

MADAME

MONSIEUR

Mme fréquente Le Cirio par moments, par vagues, depuis mille ans, quand la nostalgie d'un Vieux Bruxelles la prend, celle des brasseries hors du temps (feu le Falstaff en face a périclité, fermé, rouvert sans convaincre), elle y boit une flûte avec des amies, des touristes venus le week-end, avec Monsieur ou en famille. Le Cirio a gardé son charme d'antan : le chat du serveur, gros matou roux, dort sur une banquette et se laisse caresser, tandis que son maître goguenard verse un demi verre de mousseux et l'autre demi de vin blanc dans notre flûte; c'est la recette de l'apéro bruxellois par excellence, l'Half & half (3,75 euros).

Des bulles, de l'ambiance, quelques photos sépia, l'une avec Jacques Brel prise au Cirio, une autre avec Adamo. Les touristes affluent, mais les banquettes du fond accueille les amoureux, le badinage peut avoir lieu. Mme espère que jamais un décorateur tendance ne viendra revamper ce café étrangement désuet aux boiseries Art Nouveau. Impossible, ce monument est classé.

 

M. quand il donne rendez-vous au centre, quand il veut voir Annie Girardot et Brel, quand il se sent d'époque, pense au Cirio.

Taverne classique jouxtant la Bourse, les half-en-half, le service, le chat, le mobilier, les murs brunis participent à donner un cachet inimitable à l'endroit.

Une légère décrépitude guète, mais elle donne un lustre que d'autres ont perdu. Remis au goût du jour, d'autres flamboient d'une nouveauté suspecte que le Cirio ne prétend pas recouvrer.

Ici c'est d'époque, immuable...Et donc l'half est servi ras du bord, mêlant un blanc et un spumante faits pour la maison, aux murs des médailles de prix vantent les qualités d'un produit auprès de jurys belle époque... mais l'affluence de locaux et de touristes rassurent sur la valeur de trophées bien mérités.

 

Le Cirio

Rue de la Bourse, 18
B - 1000 Bruxelles
Tél. 02 512 13 95

bar, bruxelles, apéro, cocktail, sortir, coup de coeur

bar, bruxelles, apéro, cocktail, sortir, coup de coeur, chat

bar, bruxelles, apéro, cocktail, sortir, coup de coeur

bar, bruxelles, apéro, cocktail, sortir, coup de coeur

06
avri

Pisco Sour du Pérou, le cocktail de Monsieur



Qu'a rapporté Monsieur dans ses valises, au retour du Pérou ?


Du pisco ! En septembre, lors du Festival gastronomique Mistura à Lima, Madame & Monsieur ont goûté aux cocktails locaux, dont le Pisco Sour est l'un des plus fameux. Cet alcool national a tant d'importance qu'il existe un Conservatoire du Pisco. Lors d'un dîner mémorable au restaurant Mayta, le chef péruvien Jaime Pesaque nous a offert deux bouteilles Pisco 1615 provenant du domaine familial. L'occasion de concocter des recettes à base de cet alcool parfumé, provenant du raisin et distillé selon des méthodes traditionnelles.

La recette du Pisco Sour
Cette recette a été photographiée par Luc Viatour, lors d'une séance de pause pour le magazine L'événement. Nous les remercions pour le portrait qu'ils ont publié de nous dans le numéro de novembre 2013.

Ingrédients (par personne) :

  • Le jus d'un citron vert
  • 3 doses de pisco  
  • 1 dose de sucre liquide
  • 1 blanc d’œuf

Pour décorer

  • Quelques goutes d’Angostura
  • Une rondelle de citron

 
Frappez les ingrédients au shaker avec des glaçons. Versez en filtrant la glace.
Servir dans un verre de type "old fashioned".
Versez quelques gouttes d’angostura sur la mousse et décorez le verre d'une rondelle de citron vert.

C'est un cocktail acidulé, selon votre goût modulez l'ajout de sucre pour édulcorer l'ensemble. Plus vous agitez le shaker plus vous aurez une belle mousse blanche, donnez-vous à fond.

Vous rêvez du Pérou ? Nos adresses à Lima ici !

cocktail, fêtes, Pérou, Lima, oeuf, pisco, alcool, recette, apéro, portrait, L'événement, Luc Viatour

cocktail, fêtes, Pérou, Lima, oeuf, pisco, alcool, recette, apéro, portrait, L'événement

cocktail, fêtes, Pérou, Lima, oeuf, pisco, alcool, recette, apéro, portrait, L'événement

26
mars

Quel saucisson pour l'apéro ?


Dans notre panier Delhaize :


Saucisson collier d'Ardenne
Mini Perche d'Aveyron
Salame Abruzzese
Saucisson au marcassin
Saucisson Milanese
Saucisson aux noix
Chorizo Campesino
Une bouteille de vin chinois, Cabernet Gernischt Changyu
Une bouteille apportée par des amis

MADAME

MONSIEUR

Mme, ne riez pas, aime le gras. Les saucissons. Les gros, les gras et surtout les fins et longs. Ceux aux amandes, aux champignons, aux noix... même à l'ail !

Lors d’un apéro entre amis, Mme a fait une commande chez Delhaize, histoire d’élire le meilleur saucisson sec. Ambiance et jeux de mots assurés. Le débat s’est emporté lorsqu’il a fallu voter. Mme est porte-parole des dames qui ont tout testé.

Deux favoris :

Mini Perche d’Aveyron
Très fine et sèche, juste ce qu’il faut sous la dent, relevée en sel, elle fait l’unanimité. Quoi qu'un convive ait eu une boule de gras dure... Soit. Le goût est bien.

Sur l’étiquette :
Fabriquée manuellement selon des méthodes traditionnelles. Le produit est séché lentement sur une perche en bois afin de développer ses arômes et la richesse de ses saveurs : nobles, généreuses, gourmandes.

Salame Milanese
Apprécié pour son côté bon gras malgré qu'il fût sec, il est doux, fin, avec une pointe d’ail et du poivre.

Sur l’étiquette :
Pur produit d’une recette milanaise traditionnelle, ce salami très fin est préparé à base de viande de porc sélectionnée. L’ajout de poivre et d’ail lui procure un goût d’une rare finesse.

Et on boit quoi ?
Surtout pas le vin chinois, sans aucune âme (vendu dans la même enseigne, Mme tenait à le goûter).
Misez plutôt sur un Château Bellevue Lagravette, 2009.
Merci à Sophie et Thomas d'avoir amené du secours !

M. se fait le porte-parole des copains. 

Chez les hommes, on a aussi aimé :

Chorizo Campesino
« Un peu piquant un peu mouillé », à mettre à sécher ?

Sur l’étiquette
Ce chorizo traditionnel nous vient du Nord-ouest de l’Espagne. Fumé naturellement au bois de chêne, il ne contient aucun additif artificiel. son goût légèrement piquant le distingue des autres saucissons.

Saucisson de saison porc et marcassin
Equilibré en goûts, pas suintant, il plait à l’apéritif. « On a l’impression de ne pas manger de crasse » dit un ami en riant.

Sur l’étiquette
Ce saucisson de saison a été fabriqué au départ de morceaux nobles de porc et de marcassin. C’est d’ailleurs la rencontre des deux viandes ainsi qu’un affinage lent qui lui donnent ce goût unique. Qualité supérieure, sans colorants, sans phosphates.

Sur l'étiquette du vin chinois

Changyu est aujourd’hui le premier producteur de vin biologique de l’histoire de la Chine.  Le Cabernet Gernischt Changyu est un rouge épicé et aromatique, riche en arômes de fruits noirs (prune, cassis et myrtilles) qui accompagne parfaitement le gibier, l’agneau ou le porc.

NB : Le saucisson aux noix a filé tellement vite (Mme & M. affamés ?) que le panel entier n'a pas pu y goûter. Très bon aussi.

saucisson,delhaize,test,bon gras,goût,apéro,apéritif,italie,espagne,ardenne,aveyron,perche,chorizo,milanese,vin chinois,ail,poivre,marcassin

saucisson,delhaize,test,bon gras,goût,apéro,apéritif,italie,espagne,ardenne,aveyron,perche,chorizo,milanese,vin chinois,ail,poivre,marcassin

D’où viennent ces saucissons secs ?

Ces saucissons figurent dans la nouvelle gamme Delhaize, en provenance d’Espagne, France, Belgique, Italie. Pour en savoir plus sur l’origine et la qualité, nous avons posé des questions à Alison du service Communication.

Qui vous fournit. Les artisans ? Des intermédiaires ?

Chaque produit est fabriqué dans le pays d’origine : un salami italien en Italie, en français en France, etc. Les entreprises sont des PME artisans (sauf pour 1 en Italie qui fait partie d’un groupe)

Tous les ingrédients des produits sont le plus local possible : la viande de porc provient du pays de production, les noix viennent du Périgord, les myrtilles de Savoie, etc. Il n’ y a donc aucune pression au niveau de prix d’achat chez nos fournisseurs, la qualité et le goût étant les seuls  paramètres qui comptent, donc il n’y a aucune tentation ni intérêt chez nos producteurs d’agir de façon illégale…