06
octo

Le Jardin des Plumes, hôtel, restaurant à Giverny

MADAME

MONSIEUR

Mme voit en l’amour un jardin aux milles essences qu’il faut cultiver avec patience. Des jardins de son enfance à Bruxelles restent des réminiscences d’instants lumineux, de douce solitude, de rêveries, de silence. De ceux de son adolescence, au Musée van Buuren (où sa mère était Conservateur) la roseraie, le jardin du cœur, le labyrinthe fondateurs d’autres récits, d’autres grilles de lectures, et l’image puissante d’un couple (les van Buuren) qui a bâti son univers autour de l’art et de la nature.

L’amour se nourrit d’expériences du quotidien, mais aussi de voyages, d’explorations des sens, seul ou à deux. Pour fêter un anniversaire important, Mme cherchait avant tout la lumière, le vert, l’eau, les couleurs vibrantes, un tourbillon de sensations, de senteurs prolongées d’émotions gustatives. Mme a donc emmené M. au pays de Monet, le visionnaire. 

Giverny
Au village de Giverny, ils ont parcouru les somptueux jardins du peintre, la luxuriante roseraie, le pont japonais, se sont mirés dans l’étang aux nymphéas, symboles du temps et de l’espace infinis. Qui mieux que Claude Monet a su rompre avec la peinture de chevalet, briser le cadre, les limites de l’impressionnisme pour ouvrir d’autres champs de narration, d’autres mondes à l’art contemporain ? C'est aussi une métaphore digne d'un couple heureux.

Diner étoilé
Le soir, ils ont dîné dans la demeure Belle Époque d’Eric Guérin, Le jardin des plumes*. Un chef à l’univers poétique, riche de sens, à l’affût des correspondances entre l’art, la nature et la cuisine. Fine, légère, sa cuisine s’anime de résonances entre végétaux, mer et terre, explore le croquant, le moelleux, le juteux, le cru, la fraîcheur. D’une assiette, un tableau, naît aussi le jeu de Colin-maillard en dégustant des vins à l’aveugle, serait-ce un vin de Loire, un Roussillon, un Jura ? M. en connait un brin et discute allégrement avec le sommelier avisé.

La nuit, main dans la main, ils ont traversé le jardin, sobre et beau, encore un cadeau. Ils ont dormi dans un lit tendu de soie brodée d’oiseaux, aux boiseries art déco, une chambre dans le jardin, à Giverny, dans le village des Impressionnistes. Un monde dans un monde, à l’épreuve du temps.


M. avait laissé faire Mme. Un samedi de célébration du couple, de la longévité de la relation se dessinait.

Un instant de grâce où regarder devant, derrière, à l'entour de soi, de nous ne donne ni le tournis ni le vertige. Constater sa satiété et jouir d'être partie prenante d'un duo épanoui, complice, heureux.

Mme a porté son choix sur une adresse romantique, gourmande, au calme à Giverny.

Mme aime l'impressionnisme et Claude Monet. M. n'a jamais visité le Vexin ni porté attention à l'influence du village sur l'art moderne. 

Nous avons posé nos valises au Jardin des Plumes, l'adresse normande du chef étoilé Eric Guerin à quelques pas des jardins de Claude Monet. 

Superbe maison typiquement normande, accueillant des suites et le restaurant. Plus récent, un pavillon à l'écart offre des chambres modernes sur deux niveaux avec une spacieuse salle de bain.

Au restaurant une cuisine inventive, audacieuse. M. a particulièrement goûté l'entrée mêlant artichauts, coques et melon épicé sur un lit de yaourt. 

La sélection des vins a beaucoup plu à M. et Franceso Occulto le sommelier est disert sur tous les sujets, avec un talent et un humour délicats. Y passent la botanique de Goethe, la biodynamie, les vins naturels, le sommelier se joue à vous perdre dans les méandres des bouteilles étranges qu'il distille au cours du repas.

Une belle adresse pour un moment hors du temps.

 

 

 

 

 


* Le Jardin des plumes est doté d'une étoile Michelin, comme la maison mère d’Eric Guérin, La Mare aux oiseaux à Saint-Joaquim en Loire atlantique.

Le Jardin des Plumes
1 Rue du Milieu
27620 Giverny
France
Tél. +33 2 32 54 26 35

Restaurant fermé le lundi et le mardi.
Services : de 12h15 à 13h45 et de 19H15 à 21h00
Menus : 32 € (au déjeuner en semaine), 45 €, 60 € et 75 €
Carte : entrée + plat + dessert environ 67 €

Découvrez le Département de l'Eure sur http://www.eure-tourisme.fr.

 

restaurant,michelin,coup de coeur,giverny,peinture,étoilé,luxe

restaurant,michelin,coup de coeur,giverny,peinture,étoilé,luxe, week-end, romantique, gastronomique

restaurant,michelin,coup de coeur,giverny,peinture,étoilé,luxe

04
octo

Un week-end à Giverny: la Fondation Monet et le Musée des Impressionnismes

Parmi les destinations romantiques à découvrir en couple, Giverny se niche près de la Seine à une heure de Paris. Le village de Claude Monet et des Impressionnistes renferme plusieurs trésors: des jardins luxuriants, des estaminets d'antan (l'ancien Hôtel Baudy, rendez-vous des peintres), un restaurant étoilé (Le Jardin des Plumes d'Eric Guérin), un Musée des Impressionnistes et surtout, la Fondation Monet avec la maison du peintre, qui se visite entièrement meublée et ses fabuleux jardins aux multiples essences et aux nymphéas.

Avant de vous détailler leur week-end en amoureux dans le prochain billet, Madame et Monsieur vous offrent quelques instantanés de ces moments glanés à Giverny à la fin de l'été.

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

monet,voyage,week-end,coup de coeur,romantique,impressionnisme,giverny,jardin,musée

Crédits photos : madamemonsieur

09
sept

Le chalet du Paccaly en Savoie

MADAME

MONSIEUR

Mme croque les fleurs, le fromage d'alpages, la viande de grisons avec bonheur. Tout cela après une promenade au cœur des Aravis pas trop loin du Grand Bornand, une station qu'elle adore.

Le genre d'endroit éphémère dont on aimerait que les propriétaires réitèrent l'expérience au printemps prochain...

 

 

Au pied des combes des Aravis, aux confins de la Clusaz, des chemins de randonnée permettent de découvrir des paysages vierges et vertigineux.

M. avait été titillé par l'annonce d'un chalet proposant des casse-croûtes pour les marcheurs à base de plantes et fleurs.

Du fromage, des charcuteries, des omelettes, des fleurs comestibles, une limonade maison à la menthe sauvage et la nature alentour.

Une belle halte pour les marcheurs en quête d'une alternative au sandwich.

 

savoie,montagne,resto,nature,cueillette,alpes,aravis

resto, chalet, alpes, saovie, pas cher, nature, montagne, cueillette, restaurant

resto, chalet, alpes, saovie, pas cher, nature, montagne, cueillette, restaurant

resto, chalet, alpes, saovie, pas cher, nature, montagne, cueillette, restaurant

05
sept

Civico 25, une bonne table à Pérouse

MADAME

MONSIEUR

Mme a retrouvé Pérouse la médiévale, son acropole, ses vieilles pierres, les ruelles animées, les palais, les places de cette ville au cœur battant. Elle en garde de merveilleux souvenirs d'enfants et ne désire qu'une chose : y revenir. Un petit resto et wine bar où l'on se fait plaisir, à conseiller à ceux qui craignent les attrapes-touristes : Civico 25, c'est une jeune équipe, un chef doué, une cave à vin dotée de bouteilles magiques, d'Ombrie, de Toscane et d'ailleurs (ils aiment la Bourgogne), de vins nature, bio, ou en biodynamie. C'est un lieu où l'on peut débouler avec une grande tablée d'amis, et faire un repas merveilleux, composé d'omelette aux truffes, de pâtes à la poutargue (ou bottarga, des œufs de mulets séchés), de tartare de bœuf extraordinaire (une race bovine italienne, la chianina, provenant d'un éleveur local), de croquettes de lapin avec des pommes de terre dorées au four, au romarin... C'est simple, les goûts et les produits ont plu.

Mme y est retournée la même semaine avec des amis, tant elle avait aimé l'accueil, la table, le vin.

 

Manger par 37°C en terrasse entre amis relève plus du sauna de groupe que du moment de détente. M. cherchait donc à caser 8 personnes sans réservation et au frais à Perugia. 

Passées les places touristiques, quand la ville "redescend", dans la via Viola, le Civico 25 nous tendait les bras. Bar à vins, la carte est pléthorique !!, le lieu propose une cuisine locale resserrée.

5 entrées, 5 plats, 5 desserts.

Mojito d'agneau, cuit longtemps servi avec un taboulé mente citron... frais, fondant, gras, superbe.

Les vins lorgnent sur toutes les régions de l'Italie, mais notre coup de coeur fût pour un vin de la région de Todi en Ombrie, la cuvée Prova d'Autore de la Cantina Roccafiore.

 Ambiance musical rock un peu présente, mais le sourire affable des patrons et la qualité des mets vaut que l'on hausse le ton pour discuter.

 

Civico 25
25 Via della Viola
06122 Perugia
Italie

+39 075 571 6376

resto, restaurant, perouse, italie, ombrie, cuisine, pas cher, moins de 50 euros, moins de 75 euros, moins de 100 euros, coup de coeur

resto, restaurant, perouse, italie, ombrie, cuisine, pas cher, moins de 50 euros, moins de 75 euros, moins de 100 euros, coup de coeur