09
juin

La maison du chou à Paris

MADAME

MONSIEUR

Mme vit avec un maestro de la la pâte à choux. Aux amis, M. sert ses gougères à l’apéro. Au dessert, elle raffole de religieuse ou de pets de none. Fermons la parenthèse et filons à Paris, où le chou est roi.

Si par une embellie d’un samedi de pluie, M. l’attire à l’ombre d’immenses paulownias place de Furstenberg, c’est pour mieux l’embrasser et lui montrer sa trouvaille. La Maison du chou. On n’y vend que des choux. Des petits choux fourrés juste devant vous, d’une crème oncteuse et fraîche, simplissime. Pas de nappage au sucre, pas de décorum dans la salle, ni de couleur pastel pour attirer les cupcake girls.

Le retour aux valeurs sûres, aux techniques de pâtisseries les plus classiques. Car, comme le dit le pâtissier, le chou est fragile, madame. Il ne s’emporte pas. On le fourre et on le déguste. Parmi les trois goûts de crème, Mme préfère celle au sabayon, nature. Le chou, c’est la pâtisserie dans sa perfection.

Et ne lui parlez plus de macarons.

M. aime aussi les maisons où l'on travaille un minimum de produits, où les recettes sont comptées.

Elles offrent théoriquement de goûter la quintessence du travail du chef. Souvent sa vision personnelle de ce que le produit doit être. C'est donc toujours radical et si c'est en phase avec vos goûts, c'est un coup de coeur.

La place de Furstenberg, son réverbère, ses paulownias imperialis en fleur, ses boutiques de déco (Flamant ! Gosh !) son musée en travaux et sa Maison du chou à une encablure de Saint-Germain et ses cafés, voilà de quoi faire un détour.

Que des choux, frais, fourrés minute d'une garniture composée d'un aérien mélange de sabayon, fromage frais et crème fouettée. Ce nature est complété d'une variation café et chocolat. On débourse 5€ pour 3 choux.

Le chou traité ainsi et consommé à la suite de son fourrage garde une tenue impeccable, son croquant, renforcé par un craquelin de speculoos, contraste avec superbe avec cette image d'éponge ou de carton qui prévaut dans le domaine. Pour s'assurer de sa parfaite fraîcheur, 3 à 4 fournées viennent renforcer l'étalage en cours de journée.  

La Maison du Chou
7 place de Furstenberg
75006 Paris
+33 9 54 75 06 05
Train Bruxelles-Paris à partir de 22 € sur thalys.com !
maison du chou, chou, pâte, dessert, pâtisserie, france, délice, coup de coeur, artisan, Paris,

maison du chou, chou, pâte, dessert, pâtisserie, france, délice, coup de coeur, artisan, Paris,

maison du chou, chou, pâte, dessert, pâtisserie, france, délice, coup de coeur, artisan, Paris,

maison du chou,paris,france,pâtissier,pâtisserie,dessert,sabayon,crème,coup de coeur,moins de 5 euros

12
nove

Grand Hotel ***** Villa Castagnola au Lac de Lugano

MADAME

MONSIEUR

Mme n’avais jamais dormi dans un 5 étoiles suisse.  C’est chose faite, grâce à sa prestation de juré lors des Swiss Cheese Awards 2012. L’occasion de partager une tranche de rêve avec ses semblables.

Mme, parfois, se rêve en héroïne de Thomas Mann, descendant dans de Grands Hôtels au charme d’antan, dotés d’un jardin tropical; elle y prendrait  le thé avec M. En peignoir de bain moelleux sur la terrasse d’une villa autrefois habitée par une famille de princes russes, plongeant sur un paysage lacustre embrumé, après s’être baignée au spa et siroté un cocktail au bar, au son d’une harpe. La nuit, elle ouvrirait les doubles fenêtres et se pencherait sur les cimes des palmiers effacées par la brume du lac.

Ne dit-on pas que l’hôtellerie suisse surpasse les autres ? Mme en est quasiment convaincue. Autant le service en chambre (simple plaisir d’un délicieux petit déjeuner au lit, avant une journée chargée) que le concierge sont aux petits soins. Dans le salon de la suite, un message personnalisé accueille Mme, accompagné d’une corbeille de fruits. Le dressing est si grand qu’on pourrait y loger deux ou trois enfants… Les produits Clarins, que l'on retrouve au spa, embaument la salle de bain aux carrelages Valentino. Ce genre de détails qu’on n’oublie pas.  Qui sait si un jour elle retournera à la Villa Castagnola.

M. mangeait des pâtes au beurre  à la maison avec les enfants.

Grand Hotel Villa Castagnola Lugano
Viale Castagnola 31
6906 Lugano (Switzerland)
Phone +41 (0)91 973 25 55
info@villacastagnola.com
www.villacastagnola.com

hôtel, palace, villa, suisse, Lac, Lugano, 5*, spa

hôtel, palace, villa, suisse, Lac, Lugano, 5*, spa

hôtel, palace, villa, suisse, Lac, Lugano, 5*, spa

hôtel, palace, villa, suisse, Lac, Lugano, 5*, spa

hôtel, palace, villa, suisse, Lac, Lugano, 5*, spa

 

hôtel, palace, villa, suisse, Lac, Lugano, 5*, spa

23
sept

A la catalane : tapas et bières du Cap d'Ona

MADAME

MONSIEUR

Depuis que Mme se laisse conduire par Monsieur (en voiture), elle accepte d'entrer par hasard dans des lieux incongrus. Et d'avoir d'excellentes surprises. Là, à deux pas de la mer, un petit jardin attire par sa fraîcheur, la pergola aux fauteuils profonds invite au prélassement.

Juste deux ou trois bières primées et une assiette de tapas (Bellota 18 € : jambon, chorizo, olives, anchois Roque, pommes de terres et bouchées croustillantes...). Bien bien.

Finir sur un café gourmand catalan (5 € ), servi avec 3 délices irrésistibles : chocolat, flan catalan et une tranche de Touron, la spécialité catalane (praliné, miel, amandes). Une tuerie !

En cadeau, faire un saut à la boutique à côté, et admirer le brasseur à travers la vitre. Si c'est pas de l'artisanat, ça...

M. aime au détour d'une route couper le moteur et pousser la porte d'un établissement. Surtout si celui-ci n'a pas la tête de l'emploi, ne fait pas couleur locale.

Tomber sur une brasserie en pays catalan, à Argelès-sur-mer, entre un lotissement et une zone commerciale, voilà le type d'incongruité qui suscite la curiosité de Monsieur. Surtout si la brasserie, en plus d'arborer le sang et or régional, se targue de prix nationaux décernés à ses produits.

La brasserie du Cap d'Ona c'est une pergola, quelques tables et un hangar où se brassent les bières servies avec les tapas.

Bières bouteille

Blonde bio, blanche, ambrée, brune et surtout la Banyuls (4,50  €).

Bières pression
50 cl : Blonde (4,50 €), ambrée (5 € ), spéciale saison (6 €)...

La bière au Banyuls (ce vin rouge doux qui fait la fierté de la région) est sans doute un bière unique en son genre puisqu'elle mèle une pils et un vin doux. Le résultat est délicat, frais, plus charpenté, un heureux mariage improbable. 

Brasserie Cap d'Ona
29 av. des Flamants Roses
66700 Argelès-sur-mer

brasserie,moins de 30 euros,bière,artisanal,locavorre,slow food,tapas,touron

brasserie,moins de 30 euros,bière,artisanal,locavorre,slow food,tapas,touron

brasserie,moins de 30 euros,bière,artisanal,locavorre,slow food,tapas,touron

19
sept

Carcassonne et son Jardin de l'Evèque

MADAME

MONSIEUR

Mme est fâchée. Très fâchée avec Carcassonne. L'été, c'est l'enfer. Trop de touristes, trop de boutiques à souvenirs made in China, trop de touffeur.

Alors trouver un restaurant dans cette cité médiévale relève carrément du défi ! Malgré la mise en garde de notre hôte Bernard, qui tient l'agréable Demeure Saint Louis, un Bed & Breakfast parfait, Madame a voulu faire sa maligne.

Suivant les conseils du Guide vert Michelin, elle s'est dit que dîner au Jardin de l'Evèque serait bien agréable. Erreur! Madame a commandé des Côtes d’agneau des Pyrénées grillées, gnocchi de polenta aux olives et parmesan (20€). La polenta ressemblait à un carré de chewing gum ! Sans parler du dessert sorti du congélateur (Abricot du Roussillon poché au romarin, crème fouettée au lait d’amande et pain de Gênes (9€) sans intérêt. Le menu truffé de fautes n'était pas clair; le résultat dans l'assiette rebutant.

Irritée mais téméraire, Madame a fait un saut en cuisine pour rencontrer le responsable de ce gâchis, un chef d'une vingtaine d'année, sans doute en stage d'été. Qu'importe, c'est une soirée ratée.

C'est sûr, Madame ne suivra plus aveuglément les petites adresses du Michelin.

Une note positive ?
Mme a aimé les olives Lucques à l'apéro et le pousse-café fluo au joli nom de Micheline. Si ça lui prend, M. vous en parlera.

La ville touristique est un exercice de style. Faire vivre sur une saison les marchands du temple, les opérateurs touristiques, les restaurateurs et hoteliers; et contenter les touristes venus découvrir un lieu mythique à la va vite. Il est clair qu'à Carcassone l'équilibre est précaire.

Le visiteur moyen y passe 4 heures, cherche principalement une expérience médiévale et dans la région le cassoulet est roi. Si ce paradigme vous parle la Cité de Carcassone saura vous séduire, si vous cherchez à creuser, si vous voulez manger autre chose vous risquez d'être déçu. Personne ne se donne la peine de faire plus que ce qui est attendu, un bien triste strict minimum. 

Ville ravalée au 19e s. selon le point de vue d'un architecte qui se faisait son idée de la ville médiévale; on ne sort pas de ce schéma directeur 150 ans plus tard. 

Et la table ? Mme & M. ont opté pour le jardin de l'Evèque, une terrasse ombragée où s'affairent des apprentis serveurs sous l'oeil austère d'un maître d'hôtel expérimenté. Affublée d'un Bib gourmand, au grand air, elle semblait convenir à un dîner d'après canicule. Funeste erreur d'apréciation.

M. n'a pas trop envie de décrire l'enchaînement de mauvaises surprises, mais au final à force de renvoyer les entrées ("Grosse brochette de gambas, taboulé maison à la menthe fraîche, tomates cerise en salade" (16€).) et d'argumenter le pourquoi ce qui est dans l'assiette est une insulte aux descriptions de la carte, le maître d'hôtel a consenti à passer au bleu une partie de l'addition. 

90€ pour mal manger, se prendre la tête avec le personnel, il est des meilleurs souvenirs de vacances.

Restaurant Le jardin de l'Evèque
Rue Saint-Louis
Carcassonne, France
Tél. 04 68 71 98 71

moins de 50 euros,resto,colère,fâchés,jarsin,terrasse,bib gourmand,michelin,sud,midi

moins de 50 euros,resto,colère,fâchés,jardin,terrasse,bib gourmand,michelin,sud,midi