10
sept

Rouge Tomate, un peu de New York à Bruxelles

MADAME

MONSIEUR

Mme, à l'occasion de sa quatrième visite, avait envie de critiquer Rouge Tomate (juste pour l'exercice) or ce fut impossible.

Primo, le service, international, élégant, bref impeccable, même quand on hésite à traduire bottarga en poutargue et que Mme insiste (elle veut toujours avoir raison) et qu'on le lui concède : la poutargue (oeufs de poisson séchés, rares) en copeaux sur le risotto al dente est divine. La coupe de Roederer très bien et le pain aux graines de lin du Saint-Aulaye aussi.

Secondo, pour le goût dans l'assiette, en finesse, dans les jeux de correspondances : la salade d'herbes et de fleurs, carottes et cumin, moutarde ancienne, vaut bien un poème. Une explosion de saveurs met Mme en appétit.

Tertio, le dessert à base de pistache et de concentré de cerise a tellement plu à Mme qu'elle a goûté celui de M. pour voir si c'était mieux. Et oui !

Quarto, le sommelier, n'hésite pas à faire goûter ses surprises, tel ce Saumur pétillant Zéro pointé, léger et fruité comme un bonbon sur la langue.

Après un choix ardu entre cafés et tisanes de grandes maisons, le chef Alex Joseph - from New York - vient saluer les convives et sonder leur opinion. Mme est séduite !

M. à l'occasion de sa seconde visite, trouve toujours le service charmant, cosmopolite, matiné d'accents de toutes les parties du globe. Un luxe.

Un luxe aussi,  l'établissement qui s'offre les services d'un sommelier, il faut en profiter, pour sortir de l'ornière de l'habitude et se laisser porter par des conseils tout en comparaisons, métaphores éveil de la curiosité.

M. n'aurait jamais cru qu'il puisse prendre du plaisir avec un rouge de Moselle pour accompagner un King Crab aux tomates suivi d'une balotine de veau et ses haricots d'été.

Et M. apprécie la visite du chef US en fin de service, un moment pour récolter les impressions et échanger sur la table qui dénote une humble curiosité et qui fait plaisir aux hôtes.

L'assiette justement propose des produits de première fraîcheur, des tomates au comble de leur maturité, des haricots cuits à la perfection, du veau goutû, des poissons et crustacés surtout qui sont le dada assumé du chef.

Seule la musqiue lorsqu'elle devient up-tempo, un brin boumboumesque a tendance à taper sur les nerfs de M., une salle si vaste et si visitée, produit déjà son propre tumulte, inutile d'en rajouter. 

 
Nota Bene
Rouge Tomate propose une cuisine et des vins qui mettent en avant le respect de l'environnement, par une production durable/responsable/raisonnée. Une assiette qui permet aussi de se faire du bien puisque la diététique n'est pas oubliée.

Budget
Comptez 200 € pour deux personnes, trois services, une coupe de champagne et vins délicats.
 
Avenue Louise, 190
1050 Bruxelles
Tél.  02 647 70 44
Email: info@rougetomate.be
restaurant,bruxelles, gastronomie, chef, cuisine, terrasse, fleursrestaurant,bruxelles, New York, léger, chef, gastronomie, cuisine, resto, terrasse

04
sept

Champagne et chocolat : un resto cosy à Uccle

MADAME

MONSIEUR

Rien que pour le nom, Mme fond. Mais les restos de la chaussée d'Alsemberg, elle en a déjà visité plusieurs... Celui-ci relèvera-t-il le défi ?

L'accueil de Céline Moermans fait plaisir ! Malgré la fatigue due aux stations debout et le ventre gonflé par les sept mois de maternité, cette jeune maîtresse de maison regorge d'énergie et d'amabilité. Avec son mari aux fourneaux, Céline a envie de partager sa passion. D’ici quelques minutes, Stéphane Champion viendra saluer les convives et parler de son pays, la Normandie.

Dommage que le temps ne permette de s’asseoir au jardin. Cependant Mme sent qu’elle va passer une douce soirée, dans cette petite salle aux tons chocolat et champagne perlé. Tiens, elle prendra une petite coupe !

Mme sourit : le tartare de saumon à la ciboulette et sa vinaigrette sont réussis. Pour suivre, un délicieux dos de cabillaud, ni trop peu ni trop cuit, dont le jus se démarque. Enfin, Mme se laisse aller et ne le regrette pas : la tarte Tatin est bien, la glace vanille maison aussi.

PS : on suggère à Céline d’ajouter une praline au Champagne au moment du café, pour clore en beauté.

M. aime les adresses où le chef explique simplement les bonnes affaires qu'il fait auprès de ses fournisseurs. Pour conserver un rapport qualité-prix maximal. Pour sa clientèle. Ce trait de caractère révèle un sens inné du négoce et du sens pratique.

Le menu du marché est le point phare de la carte. 3 services, 34€. Des produits de saison et du savoir faire. 

Nappes blanches et jeux de miroir, lustre et grès cérame au sol confèrent une belle sobriété au lieu qui se prolonge par un jardin où il est possible de manger par beau temps.

L'Apéro maison est une variation sur le Kirr garnie d'une cerise marasquin, sec pas trop sucré, bien équilibré.

M. a pioché dans la carte les croquettes de crevette qui malgré une croûte un peu molle ne déméritent pas, et pour suivre des filets de sole accompagnés de scampis et nappé d’une sauce à la ciboulette. 

Un Sancerre floral égayait l'ensemble.

En dessert, une tuerie : un chaud froid alliant sabayon au porto et une boule de glace. 

M. envisage de tester le lunch.

Restaurant Champagne et chocolat
705 chaussée d’Alsemberg, 1180 Uccle – Belgique
Tél. 02 343 60 09

Menu du marché 34€ - Lunch 16€ - Entrées : 13 et 16 €, plats 15 -20 € - 10 € la coupe de Champagne Lamotte. Possibilité d’organiser un anniversaire sur le thème du Champagne.
http://champagnechocolat.be

resto,moins de 35 euros,champagne,chocolat,france,poisson

resto, Uccle, champagne, chocolat, cuisine, Bruxelles, terrasse, jardin