29
nove

Beijingya, le restaurant chinois, ses tripes et ses oeufs de 100 ans

MADAME

MONSIEUR

Mme a évolué, depuis l’époque où, enfant, elle refusait d’aller au resto chinois, par peur de revivre le choc allergique au glutamate (nausées, rougeurs, indigestions, évanouissements). En furetant les rues de Bruxelles, on trouve encore des gargotes authentiques, qui ne noient pas les plats dans le glutamate. Chez Beijingya, on croise des Chinois heureux. La carte est vaste.

Elle n'en retiendra qu’un plat, ébouriffant : le Pídàn (l’œuf de cent ans) au tofu soyeux. Du temps où elle reniflait avec dégoût la jarre aux œufs de cent ans exposée dans le supermarché chinois Sun Wa qu’elle arpentait avec bonheur (devenu le Kam Yuen, Rue de la Vierge Noire 2), elle n’aurait jamais osé goûter cette chose. Quel met délicat !

En réalité, l’œuf de cent ans n’a que quelques semaines (100 jours max) et il est "pourri" avec un degré de raffinement élevé : conservé dans de la boue mélangée à du riz non décortiqué, de la cendre, des aiguilles de pin, des feuilles de thé et du sel. Sur l’assiette, le jaune devenu vert-noir, donne une sorte de crème au goût soutenu, et le blanc transparent se fait discret, comme l’umami. Servi avec un tofu soyeux qui évoque la texture du flan sans le sucre, c’est merveilleux, contrasté par une brunoise de légumes croquants, de gingembre et de piments, dans une sauce de soja et vinaigre.

Mise à jour du 29 novembre 2015: Mme et M. sont retournés plusieurs fois dans ce resto. La dernière, accompagnés de compères plus qu'éclairés, Carlo, le duo de la cuisineaquatremains et Myriam, ils ont fait un festin de plats à base de tripes. Une merveille !

M. aime la cuisine chinoise. Pas celle des menus tout frit ou tout glutamate, mais la cuisine aventureuse, hors des sentiers battus, des clichés de la Grande Muraille.

A quelques encablures du nouvel an chinois, nous avons poussé la porte du Beijingya, une adresse du centre ville.

Nos coups de cœur, le tofu soyeux aux œufs de cent ans, le feuillet de bœuf au gingembre, les gâteaux au radis, la côte de porc sauce piquante et le canard laqué à la pékinoise.

Du goût, de belles portions, des sauces relevées (quand ça pique ça pique) et le tout pour un prix modique.

Il y a aussi une spécialité de canard laqué, de la méduse et des vins abordables.

Le cadre est simple, le service poli sans être chaleureux, on n'est pas là pour devenir amis, on mange, on refuse du monde. 

A la commande du feuillet de bœuf la serveuse indique sont ventre et nous dit "Tripes, tripes", gentille attention nous rappelant que la feuillet est une des 4 parties d'un estomac de bœuf.

Une belle adresse pour manger autre chose qu'un porc sauce aigre-douce et pourtant se faire plaisir.

Restaurant Beijingya
Rue Melsens, 8
B - 1000 Bruxelles
Tél - 02 514 36 88

chinois, resto, restaurant, bruxelles, oeuf 100 ans, délicatesse, coup de coeur, pas cher, moins de 50 euros, moins de 40 euros, moins de 70 euros



24
nove

Humus Botanical Gastronomy, gloire aux légumes de Nicolas Decloedt !

 

MADAME

MONSIEUR

Mme a connu un orgasme de légumes chez le chef Nicolas Decloedt. Look de rockeur, un petit air d’Ozark Henry, le Flamand végétarien reçoit chez lui une vingtaine de convives à Jette. La table d’hôtes a ceci de particulier : le végétal y est roi.

Invitée à déguster de délicats vins belges de Popss, servis avec les plats de Nicolas Decloedt, Mme a vécu un moment épatant. Le légume a souri, pétillé, croqué, fondu, mordu, il a séduit les appétits sous diverses formes, grâce aux mains expertes du chef : Lentilles et poireaux. Betteraves - sarrasin - algues. Basilic - citron - fromage de brebis Roux des carmes. Potiron - ricotta fumée (un délice). Topinambour - coing - champignons. Salsifis pourpres - châtaigne - citron. Chou noir - blette - corne de gattes - pavé de Soignies (un fromage au lait cru que Mme ne connaissait pas et qui est fameux). Meringue aux raisins d’Overijse - amandes - agastache. Sucette myrtille – citron. Et avec le café, un petit beurre aux myrtilles, fait maison bien sûr. Quel festival de couleurs, de senteurs, de sensations !

Formé chez Kobe Desramaults (In de Wulf) et Christophe Hardiquest (Bon Bon), Nicolas a eu envie d’ouvrir sa table. Et il regorge d’idées, comme de créer une Wild farming, une ferme sauvage suivant le modèle du circuit court. Il cherche un terrain boisé, avec des amis pour lancer ce projet de forêt comestible et durable. On peut le suivre et s’inscrire à ses agapes végétales sur son Facebook.

Des vins belges
Sélectionnés par Popsss*, 3 vins de vignerons belges ont accompagné le repas : le Bacquaert brut du Wijndomein Entre-deux-Monts, un vin pétillant élégant et racé. Un Beaujolais Villages Blanc 2014, Cuvée Prestige du Château de Durette (propriété d’une famille liégeoise). Et enfin un rouge bio, la cuvée Les Rizannes 2013 du Domaine Constant-Duquesnoy, un Côtes du Rhône gouleyant.

M. n'a pas une grande pratique des tables d'hôtes.

Il a bien fréquenté régulièrement la table des Filles avant qu'elles ne bougent vers le centre. Mais jamais au grand jamais il n'aurait imaginé manger, à Jette, un service exclusivement végétarien, servi avec maestria par un jeune chef flamand.

Gloire aux légumes ! Gloire aux légumes ! Eructe-t-il depuis, charmé qu'il fût par le brio des assiettes servies.

Les épiphanies de M. sont parfois un peu exagérées. Mais ici c'est à peine. Enchainer des légumes de saison traités en croquettes, snackés, agrémentés de mousses de fromage, vinaigrés... les combinaisons sont quasi infinies et Nicolas Decloedt les maîtrise au point de proposer de beaux contrastes.

7 services qui comblent l'appétit d'un omnivore gourmand. Cette visite se faisait à l'occasion de la présentations de vins végétaliens par Popsss, le spécialiste des vins belges du Monde.

Un vin végétalien ? Un vin qui dans son processus de production ne mobilise aucun composant, dérivé animal. Oeuf ou poisson au collage par exemple. 

Après le repas, M. a oublié un beau foulard bleu au porte-manteau, c'est un cadeau de Mme Marghem, il se dit qu'il faudra repasser le chercher et sans doute croquer quelques végétaux, légumineuse, fruit ou légume... ah les légumes... 

Gloire aux légumes !

Humus Botanical Gastronomy
Avenue Giele 20
B - 1090 Bruxelles
Tél : 0474/65.37.06

*La boutique en ligne popsss.com distribue exclusivement les vins produits par des vignerons belges. Pour faire découvrir ces vins, Popsss s’associe régulièrement avec des chefs réputés et propose des colis “3 vins, 3 recettes” pour des accords mets-vins parfaits.

 

légume,végétal,végétarien,vin,vin bio,vin nature,table d'hôtes,bruxelles,restaurant,chef,belgique

légume,végétal,végétarien,vin,vin bio,vin nature,table d'hôtes,bruxelles,restaurant,chef,belgique

légume,végétal,végétarien,vin,vin bio,vin nature,table d'hôtes,bruxelles,restaurant,chef,belgique

légume,végétal,végétarien,vin,vin bio,vin nature,table d'hôtes,bruxelles,restaurant,chef,belgique,bio

 

 

19
nove

Carpe Diem à Ouffet - Restaurant et chambres

 

MADAME

MONSIEUR

Mme farfouille les bonnes combines : la table gourmande et le logis au vert, pour retrouver son tendre Monsieur le temps d’un week-end. En tête-à-tête, loin de l’agitation citadine, pour se ressourcer, arpenter les forêts d’Ardennes, les rives de l'Ourthe et de l’Amblève. Le Condroz liégeois recèle de petits villages aussi coquets que confidentiels, comme Ouffet, avec sa place arborée, son château, ses fermes carrées, sa tour de Justice du XVIe siècle, autrefois propriété de l’Évêque de Liège…

Sur la Grand'Place aux majestueux marronniers, le Carpe Diem cache bien son jeu : une façade discrète, malgré les enseignes de guides reconnus, une entrée vers les sept chambres et par une autre, le restaurant. 

Table Distinguée des Logis, récompensée par un "Espoir" en 2015, Carpe Diem accueille 30 couverts. Une salle lumineuse, un accueil feutré, une serveuse pimpante et attentionnée, un patron aux petits soins. On s’y sent bien.

Le menu gastronomique, de l’apéritif au café, suivant les arrivages du marché et les produits de saison, suscite l’enthousiasme : tout est appétissant. Un foie gras poêlé aux fruits d’automne, avec  de beaux légumes racines, est sublimé par un jus au porto. Quelle belle entrée. Un rouget (un peu trop cuit) déçoit, servi avec jambon, girolles, tomates séchées et amandes effilées mais une biche rosée relève le niveau avec des légumes de la forêt, pomme de terre dauphinois en croquettes. Pour finir, une tarte au chocolat et poire,  croûte sablée servie chaude marque ce repas sous le signe du bonheur. Mme se serait passée du rouget, vu les copieuses assiettes. La nuit venue, elle a dormi comme un loir dans la belle chambre rouge et grise au plafond oblong, dotée d’une confortable salle de bain. Pour se remettre du festin de la veille, elle a suivi l'itinéraire balisé des promenades de la région, battu la campagne, grimpé au sommet d'un château en écoutant le froissement des feuilles mortes sous son leste pas.

M. n'avait du Condroz qu'une vague connaissance de ses routes sinueuses. Convié par Mme à un week-end à deux, il a fait la découverte d'Ouffet et du Carpe Diem.

Coquet village, sa Grand'Place est arborée, bordée de rues aux maisons anciennes en pierre et on se promène avec plaisir vers la Tour de justice, une superbe demeure de couleur jaune et le sentier des Loups. Mais le tourisme pédestre n'était pas la véritable intension de cette escapade, Carpe Diem !

Quel beau nom. Le lieu fait plus restaurant avec chambres, qu'hôtel restaurant et ce n'est pas pour nous déplaire. Les chambres sont vastes, calmes malgré la route qui traverse le village, on dort à poing fermé et c'est bienvenu après les agapes qui s'annoncent.

Le Carpe Diem est affilié au réseau des Logis. M. voyage principalement, lors des étapes en famille en France, sous cette enseigne. Elle allie souvent un cadre authentique avec une table intéressante, le tout pour des prix qui, si il ne sont pas les premiers, ne confinent pas au luxe. La recette se confirme hors hexagone.

Pour la table pas de carte mais un menu du moment, qui fait quasi salle comble. Produits de saison, portions copieuses. Le choix des vins en accord était particulièrement plaisant. Un muscat du Golan, des rouges d'Amérique du Sud, on voit du pays.

Le service est charmant, la salle vaste permet de ne pas se sentir envahi par ses voisins. Un moment de relaxation, d'agapes et de complicité.

Carpe Diem
Grand'Place 2, 4590 Ouffet
Tél.  086/36.74.45
Menu retour du gibier, 55 € par personne.

Les Table Distinguée représentent le meilleur de la gastronomie des Logis. Bien plus qu’une dégustation de mets d’exception, ces établissements vous proposent de renouer avec l’art de la découverte et du dépaysement à travers une expérience culinaire unique. La catégorie Espoir, quant à elle, récompense les tables les plus prometteuses de la Fédération Internationale des Logis.. Perico Légasse et un collège d’experts ont sillonné la France et l’Europe afin d’évaluer l’excellence culinaire des Chefs Logis et élire 58 Tables Distinguées et 17 Espoirs.
 

ouffet, logis, table, chambre, hotel, resturant, ardenne, condroz, menu

ouffet, logis, table, chambre, hotel, resturant, ardenne, condroz, menu

ouffet, logis, table, chambre, hotel, resturant, ardenne, condroz, menu, gibier

ouffet, logis, table, chambre, hotel, resturant, ardenne, condroz, menu

ouffet, logis, table, chambre, hotel, resturant, ardenne, condroz, menu

ouffet, logis, table, chambre, hotel, resturant, ardenne, condroz, menu

ouffet, logis, table, chambre, hotel, resturant, ardenne, condroz, menu

Jolis villages du Condroz liégeois...

ouffet, logis, table, chambre, hotel, resturant, ardenne, condroz, menu

La tour de Justice d'Ouffet (16e siècle)

ouffet, condroz, chateau, voyage

15
nove

15 meilleures pâtisseries à Bruxelles

 

 

 

MADAME

MONSIEUR

Mme papillonne de pâtisserie en pâtisserie, pour dénicher le chef-d’œuvre : la couque au beurre, le merveilleux, le blanc-manger, la Forêt noire, le macaron…

Fabrice Collignon
Formé dans les grandes maisons (Roger Souvereyns, Daniel Boulud et Alain Ducasse), Collignon a ouvert un salon de thé l'été dernier, à quelques numéros de son ancienne enseigne. Il invite à prendre le temps, à déguster un thé Mariages Frères, un macaron ou un gâteau maison. En novembre, Fabrice Collignon présente le Blanc-manger à la crème de pistache, fourré à la griotte. Quel contraste !
Chaussée de Waterloo 637 - 1050 Ixelles
www.fabricecollignon.be

Sasaki
Un pâtissier d’origine japonaise à Woluwe, avec une belle personnalité. Une pâtisserie aérienne, peu sucrée. Des concours internationaux. Yasushi Sasaki étale ses créations et de grands classiques dans sa boutique. A essayer : Le rubis (génoise, mousse chocolat, crème brulée aux framboises) et l’éclair au thé vert, un matcha rapporté du Japon (la pâte à choux parfaitement maîtrisée). La simplicité dans toute sa maîtrise.
Av. des Franciscains 10, 1150 Bruxelles - www.patisserie-sasaki.be

Saint-Aulaye
Cet artisan boulanger séduit le tout Ixelles grâce à ses pains au levain, ses buches glacées et ses pâtisseries. Divine création, La bise d’automne. Une tartelette qui marie le sucre du marron glacé et l’acidité du cassis. Original et de saison. Le croissant aux amandes est irrésistible.
Rue Vanderkindere 377 – 1180 Uccle
saintaulaye.be/boulangerie

Giovanni
Depuis plus de 25 ans que Mme avale un espresso au comptoir, en fondant de bonheur pour un cannolo à la ricotta. La meilleure pâtisserie italienne. Les babas au rhum sont gigantesques et bien humides.
Chaussée de Louvain, 303 - 1030 Bruxelles
www.pasticceriagiovanni.be

Wittamer
Une grande maison établie au Sablon depuis 1910. Paul et Myriam Wittamer sont "Fournisseur Breveté de la Cour de Belgique". Leur Forêt Noire est une mousse et génoise au chocolat mi-amer, à la crème fraîche et corolles de chocolat au lait.
Place du Grand Sablon 12-13 - 1000 Bruxelles
www.wittamer.com/fr

Marcolini
Le grand chocolatier de la rue des Minimes a aussi un salon de thé, La Manufacture, qui a plus d’un bijou à offrir, éclairs, tartes au chocolat ou crème brûlée … Juste à côté s’est installé Ladurée. Qui fait le meilleur macaron ? Les Parisiens répondent Ladurée, et nous, Marcolini. Celui du mois de novembre est à la clémentine. Perfection de la pâte et du goût, subtil.

Voir aussi ses minaudières dessinées par Olympia Le Tan et ses fabuleux cristaux de Noël (photo infra).
Place du Grand Sablon, 39 – 1000 Bruxelles
www.marcolini.be


Et pour les monomaniaques, une adresse ouverte l'été dernier :

Aux Merveilleux de Fred
La vague des enseignes monomaniaques continue : après l’éclair, voici les merveilleux. Le Français Frédéric Vaucamps s’installe près de la Grand Place. A travers les vitres, le chaland admire les mains délicates des pâtissières qui roulent les meringues dans un enrobage de crème fouettée :  chocolat noir, spéculoos-chocolat blanc, café, cerise, praliné – éclats d’amandes et noisettes, caramel. Autres tentations : brioches et cramiques.
Rue du Marché aux herbes 7 – 1000 Bruxelles www.auxmerveilleux.com

 

M. a ses habitudes...

De Baere
A Woluwe-Saint-Lambert, la maison De Baere attire les foules depuis 1990, avec ses tartes aux fruits, ses croûtes aux framboises, ses gâteaux au chocolat blanc, et ses couques au beurre, aériennes. Seraient-ce les meilleures de Bruxelles ? M. a aussi un faible pour la tarte au riz.
Av. Heydenberg 20 - 1200 Woluwé-Saint-Lambert
www.debaerepatisserie.be

Herman Van Dender
Fournisseur Breveté de la cour, Herman Van Dender s’est fait un nom au nord de la capitale. Ses pâtisseries à base de ganache au chocolat, de café, de fruits rouges ou de citron sont un régal. M. a un faible pour Herman quand il reste simple : le maton et la tarte au sucre. Médaille d'or en 1995 à Lyon.
Chaussée de Louvain 416 - 1030 Schaerbeek
www.vandender.eu/index.jsf

Sirre
A l'ombre de la Basilique, la maison Sirre distille le péché mignon (mousse chocolat, croquant), c'est diaboliquement sapide tout en paraissant léger. Les palmiers sont faits au beurre et croquent sous la dent. La croûte au citron, les boules de Berlin ont aussi nos faveurs.
Av. Emile Bossaert 2 - 1081 Koekelberg
www.sirre.be 

Jean-Philippe Darcis
Mme et M. se souviennent d’une fête dans un château à Verviers, fief du chef pâtissier, où ils plongèrent dans l’univers bariolé de ses macarons. Bardé de récompenses, apprécié au Japon, Darcis a aussi un salon de thé à Bruxelles, près de la Grand-Place. Son pêché ? Le Saint-Honoré chocolat-café. Parfait.
Petite Rue au Beurre 14 - 1000 Bruxelles
darcis.com


Eclairs et gourmandises
Trois Français ont créé cette enseigne autour de l'éclair, et invité des Champions du Monde de Pâtisserie, comme Julien Alvarez, à peaufiner leurs recettes : éclairs façon Tatin, citron meringué, Saint Honoré, Paris Brest, forêt Noire... Parmi les goûts variés, pistache griottes, mandarine, exotique ou chocolat, M. préfère l'éclair café. Établi depuis avril 2014 à Uccle, le temple de l'éclair salé et sucré ouvre un comptoir dans le quartier de Stockel, dès le 6 décembre.  La vague du mono-produit persiste et M. en est ravi.
Rue Xavier de Bue 67 - 1180 Bruxelles
Rue de l'église 177a - 1150 Woluwe-Saint-Pierre
www.eclairsetgourmandises.com

Quand les mômes de Mme et M. veulent "juste une tarte aux fruits, au sucre ou au riz", on se rend chez ces artisans de qualité, qui savent encore sourire :

Serge Renard
La meilleure tarte aux prunes ou aux groseilles vertes de la capitale !
Place Fernand Cocq 3 - 1050 Ixelles
patisserie-renard.com

Patrick Bevernaege
Les tartes sont sensas ! Les gaufres au sucre sont un plaisir simple qu'il faut oser, un délice.
Rue Victor Hugo 142 - 1030 Schaerbeek

Option monomaniaque :

Garcia
Lisbonne à Ixelles : c’est ce que propose Garcia dans sa pâtisserie traditionnelle et sans prétention. Son chef d’œuvre ? Les pasteis de nata, tartelettes à la crème, pâte croustillante et dorée. Avec un café, un, deux, trois... pourquoi compter ?
Av. de la Couronne, 75 -77 – 1050 Ixelles
www.patisseriegarcia.be

 

Mise à jour du 15 novembre 2015: nous aimons aussi beaucoup  Yves Guns (le meilleur pain de Bruxelles, Charli, Chouconut et Meert.

pâtisserie, pâtissier, bruxelles, coup de coeur, meilleur pâtissier, douceurs, sucreries, tartes

pâtisserie, pâtissier, bruxelles, coup de coeur, meilleur pâtissier, douceurs, sucreries, tartes

pâtisserie, pâtissier, bruxelles, coup de coeur, meilleur pâtissier, douceurs, sucreries, chocolat

pâtisserie, pâtissier, bruxelles, coup de coeur, meilleur pâtissier, douceurs, sucreries, tartes

 

pâtisserie, pâtissier, bruxelles, coup de coeur, meilleur pâtissier, douceurs, sucreries, tartes

pâtisserie, pâtissier, bruxelles, coup de coeur, meilleur pâtissier, douceurs, sucreries, tartes, éclairs

pâtisserie, pâtissier, bruxelles, coup de coeur, meilleur pâtissier, douceurs, sucreries, tartes

pâtisserie, pâtissier, bruxelles, coup de coeur, meilleur pâtissier, douceurs, sucreries, tartes