17
oct

Découvrir les villages authentiques d'Anatolie

 

L’Anatolie regorge de paysages bucoliques et de villages typiques, avec leurs vieilles pierres, leurs toits de tuiles rouges, témoignages d’une architecture ottomane. Certains villages ont connu des vagues de migration (bien avant celles qui occupent l’actualité), subi des tremblements de terre, des travaux de rénovation, d’autres sont restés tels qu’aux temps ottomans, avec leur façades à colombages en bois et leur fenêtre en baie. Voici les villages que Madame a aimés.

Le village de Sirince
Sirince a quelque chose de particulier avec ses maisons blanches aux toits rouges, homogènes. Jadis, sous l'Empire Ottoman, il était peuplé par une colonie grecque. Les Grecs sont partis en 1930. Très fréquenté par les touristes l’été, il mérite d’être visité. Il jouit d’une aura particulière pour les croyants : des légendes millénaristes prétendent que le lieu est sacré et que la Vierge Marie y serait venue. Selon Strabon, le géographe grec, Artémis y serait née… il est vrai qu’à une dizaine de kilomètres, à Ephèse, se trouve le temple de la déesse, l’une des Sept Merveilles du monde.

anatolie, turquie, voyage, sirince, village, cuisine, architecture, ottoman


Où déjeuner ?
Mme aime beaucoup le restaurant Artémis. Installez-vous à l’ombre et profitez de l’immense terrasse, qui offre une vue splendide sur le village de Sirince et ses vignobles. La cuisine est délicieuse et variée, comme ces mezze et le poulet cuit avec du boulgour dans une poêle.

turquie,voyage,culture,cuisine,itinéraire,anatolie, mezze, sirince

anatolie, turquie, voyage, sirince, village, cuisine, architecture, ottoman


Le vieux village de Doganbey
En traversant le parc naturel de Doganbey avec un guide nature, Madame a fait un saut au village situé en altitude. Abandonné suite à plusieurs incendies et un tremblement de terre, Eski Doğanbey (anciennement appelé Domatia) est peu à peu rénové par quelques familles. Certains en font un peu trop en exigeant cinq lires pour qu’on prenne en photo leur jardinet fleuri… Soit. L’architecture traditionnelle de ce village vaut le déplacement.

Le guide nature nous a dirigée vers la mairie pour visiter l'exposition du programme de protection de la faune et de la flore du parc naturel. Il y a du boulot, les rives du delta souffrent de pollution et mériteraient plus de financement pour parer aux migrations et au camping sauvage qui a lieu au bord de mer. Parmi les animaux qui ont disparu, le léopard d’Anatolie (panthera pardus tulliana) décimés par les chasseurs dans les années 1950… Il y a encore de l’espoir pour ce qui concerne les phoques moines (monachus monachus, il n'en reste qu'une  centaine en mer Égée) et les tortues caretta caretta, qui bénéficient d’une vigilance accrue dans la région.

anatolie, turquie, voyage,  doganbey, village, cuisine, architecture, ottoman

anatolie, turquie, voyage, sirince, village, cuisine, architecture, ottoman

anatolie, turquie, voyage, doganbey, nature, faune, flore, village, cuisine, architecture, ottoman

turquie,anatolie,voyage,nature,architecture, doganbey


Où déjeuner ?
Au bord de l’eau à quelques kilomètres de là, chez Karina.


Gelebeç, village chrétien abandonné
Dans ce paisible village subsiste une église de 1821, bâtie par les Grecs qui s’étaient installés à Gelebeç au XIXe siècle : l’église orthodoxe St Nikolaos. A cette époque, Turcs et Grecs vivaient ensemble dans ce village et partageaient l'église, qui faisait aussi office de mosquée. Elle a été abandonnée (photo).

anatolie, turquie, voyage, sirince, village, cuisine, architecture, gelebec, orthodoxe

 

 

Les commentaires sont fermés.