17
jui

Wim Ballieu ouvre Balls & Glory à Bruxelles

 

Madame et Monsieur avaient passé une soirée formidable à Gand, il y a deux ans, dans le premier Balls & Glory. Wim Ballieu l'avait promis, il l'a fait : le jeune chef en jeans, que Mme surnomme Le Jamie Oliver flamand a ouvert son enseigne à Bruxelles. Un pop up pour l'instant.

Alors ? Mme est allée voir, papoter, goûter. Le lieu est beau, lumineux, de style Art nouveau, il se loge dans la moitié du bâtiment qui abrite le bar Flamingo de Frédéric Nicolay. C’est temporaire, et ça va durer 6 mois (jusqu’au 31 décembre). Après on verra. Le quartier en mutation (rue de Laeken et ses "grues" sur le trottoir) à 20 mètres du fameux Théâtre flamand, où passent les spectacles les plus avant-gardistes de la capitale. Soit.
Le concept de Boulettes fourrées fait son chemin : Wim Baillieu l’a développé, il existe maintenant une douzaine de boulettes Balls & Glory faites maison, provenant de son atelier à Gand.

balls & glory, bruxelles, boulette, coup de coeur, wim ballieu, comfort food

Pickels, curry et Cie
Mme a choisi cette fois celle au chou-fleur et pickels, servie avec un stoemp aux carottes (12€). Toujours délicieuse, sa boulette géante est roborative et baigne dans un duo de sauces, un jus de viande (fond de veau, mirepoix, airelles et poires) et une sauce curry vert, coco, citronnelle). Ses boulettes de viande hachée légèrement panées avec de la chapelure maison, poêlées et garnies d’un nappage font plaisir. Le Comfort Food règne ici-bas.

Bonne franquette
A table, c’est à la bonne franquette, pareil en terrasse, chacun se sert de couverts, d’un verre d’eau gracieusement mise en carafe. Décidément, Balls & Glory a tout compris, en matière de convivialité, l’esprit bon enfant séduit les passants, les gourmands, même la serveuse nous confie que pour le deuxième jour d’ouverture à Bruxelles, l’équipe est sous-staffée mais on va y remédier.

Wim s’avance vers Mme, tout sourire, malgré le stress : « mes parents sont bouchers », rappelle-t-il. On sait. Il se souvient de nous, switche du néerlandais au français, revient sur la qualité de sa viande, son projet social lié à son atelier gantois, de son gin (Glorious Gin à base de Filliers Dry Gin 28, concombre et fenouil, 6 € le verre) et de ses friskos vanille chocolat qui remplacent les brownies, l’été. On l’écouterait à nouveau jusqu’au bout de la nuit mais c’est l’heure de midi, et déjà, Mme file à la rédaction où elle bosse.
Tot binnenkort, Wim. A bientôt.

Balls & Glory
Rue de Laeken, 169
B – 1000 Bruxelles
Lire aussi notre avis sur le Balls & Glory de Gand : "Boulettes with an attitude" !

balls & glory, bruxelles, boulette, coup de coeur, wim ballieu, comfort food

balls & glory, bruxelles, boulette, coup de coeur, wim ballieu, comfort food

Commentaires

Cela donne bien envie d'y goûter! merci Madame

Écrit par : Rosie | 17/06/2015

Répondre à ce commentaire

merci Rosie, on ira ensemble !

Écrit par : mme | 17/06/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.