28
août

Concours gagnez 2 montres ICE de Ice-Watch


Voici l’avant dernier concours de l’été sur notre blog, pour vous remercier d’être fidèle depuis un an !

Concours du 28 août au 5 septembre 2013

A remporter :
1 montre « Ice » de Ice-Watch : Couleur verte. Unisexe, minimaliste et utra souple.
(valeur 69 €)
1 montre « Ice » de Ice-Watch : Couleur jaune. Unisexe, minimaliste et utra souple 
(valeur 69 €)

1 taille : Unisex- Bracelet en silicone. 10 ATM - Existe en 10 couleurs : White, Black, Blue, Sky blue, Green, Yellow,  Red, Cherries, Violet,  Gray.

Comment faire pour gagner ?
Vous « likez » notre page Facebook et répondez à 2 questions faciles ici ! Bonne chance.

ICE, la montre belge design épuré
C’est belge, c’est beau, c’est nouveau. ICE est la montre que Mme porte partout, et qui attire l’attention des curieux. Il n'est pas rare que les amateurs de design ultra sobre, de montres plates et souples abordent Mme dans la rue... en demandant : mais quel est ce modèle de montre que vous portez ?

Du coup, Monsieur a sa version lui aussi. Elle va avec tout. Mme & Monsieur voulaient offrir deux montres ICE à leurs lecteurs. C’est sur la page Facebook.com/madamemonsieur que le concours a lieu !

ICE

Façonnée d’une seule pièce du bracelet au boîtier, ICE est une montre seconde peau. Imaginée par de jeunes designers allemands, le studio Dreimann à Hanovre , elle est d’un minimalisme ravageur.

Le souci de sobriété se retrouve jusque dans la taille des aiguilles et trotteuses, qui  effleurent à peine les chiffres du cadran. Noires sur fond blanc, blanches sur fond  noir, orange sur bleu ou roses sur gris…

ICE est désormais disponible en 10 teintes, avec l’arrivée de deux nouveaux coloris, Green et Yellow que vous pouvez tentez de gagner ici. ICE existe aussi en version petits carreaux (pour les amoureux de Bardot dans les sixties et du célèbre motif Vichy).

concours, gratuit, montre, Ice, Ice watch, cadeau, design, belge, modeconcours, gratuit, montre, Ice, Ice watch, cadeau, design, belge, mode
Merci à Audrey de BEST PR Agency
Le site Ice-Watch



26
août

Salade de quinoa et halloumi au vinaigre de coquelicot

De temps en temps, Madame partage les recettes qu'elle invente au gré des saisons.

Le quinoa
Cette plante de la même famille que la betterave et les épinards provient d'Amérique du sud. Très digeste, sans gluten, pauvre en lipides, riche en fer, en oméga-3 et en protéines. Mme l'aime beaucoup germé, quand il garde un côté croquant sous la dent.

Le Halloumi
C'est un fromage de Chypre, que l'on peut griller ou poêler. Emballé sous-vide, il se conserve longtemps. Mme en a toujours au frigidaire. En vente chez Delhaize.

recette, quinoa, asperges, vinaigre coquelicot, haloumi, germé

Pour 4 personnes - Cuisson 15-20 min – Préparation du quinoa : min. 4 h, si vous le faites germer (ou une nuit).

Ingrédients
2 tasses de quinoa bio - 1 fromage halloumi - 1 botte de fines asperges vertes- 1 poignée de radis – 1 citron - vinaigre au coquelicot Oliviers & Co (ou à défaut vinaigre de pomme)- paprika en poudre - huile d'olive première pression à froid – moutarde -  sel – poivre.

Préparation
Rincer le quinoa dans l’eau froide. Faites-le tremper dans un grand bol d’eau, si possible durant plusieurs heures ou une nuit. Plus le quinoa trempe, plus les grains germeront et auront une texture croquante. Il ne faudra les cuire que deux ou trois minutes. Si vous préférez ne pas laisser tremper le quinoa, faites-le cuire directement dans une casserole d’eau bouillante, durant douze à quinze minutes, selon votre goût. Egoutter le quinoa. Laisser refroidir.

Eplucher délicatement les asperges avec un couteau économe, en partant de la tête vers le pied. Couper le pied.  Porter à ébullition une casserole d'eau salée. Plonger les asperges dedans, et laisser cuire de 12 à 15 minutes. Egoutter les asperges. Réserver.

Préparer une vinaigrette à base de moutarde, de vinaigre au coquelicot et d’huile d’olive. Couper les radis en rondelles et les asperges en petits tronçons.

Découper le halloumi en quatre ou cinq tranches. Griller les tranches dans une poêle, avec un peu d'huile d'olive. Retourner les tranches après quelques minutes, quand elles sont dorées. Ne pas saler, car le halloumi l’est déjà. Ajoutez du paprika.

Dans un grand bol, versez le quinoa et la vinaigrette. Mélangez délicatement. Parsemez de rondelles de radis, des tronçons d’asperges  et de halloumi grillé. Servez avec une tranche de citron sur chaque assiette.

15
août

Concours : gagnez 3 cadeaux luxe et beauté


Voici notre 4e concours de l’été...

Pour fêter un an d’existence du blog Madame Monsieur et vous remercier de votre fidélité, nous vous offrons cette fois des cadeaux luxe et beauté. Ce concours a lieu sur notre page Facebook, du 15 au 25 août 2013 à minuit.

A gagner : 3 lots luxe & beauté :
1 superbe montre RODANIA pour femme (valeur 179 €)
1 fer à lisser Instyler (valeur 99 €)
1 parfum Burberry Summer Limited Edition 100 ml pour femme (valeur 62€)

concurs,beauté,luxe,parfum,montre,cheveux,fer,cadeaux,gratuit,anniversaire

Comment faire pour gagner ?
Vous « likez » notre page Facebook et répondez à 2 questions faciles ! Bonne chance !

PS: Merci à Andrée et Vivi chez A Luxury Approach PR Agency, notre partenaire pour ce concours.


01
août

Une étape à Lyon au Royal Hôtel chez Bocuse


MADAME

MONSIEUR

Mme célèbre les premières fois. Comme lors d’une étape estivale à Lyon, passer la nuit au Royal Hôtel, fleuron de l’Institut Paul Bocuse. Une toile de Jouy bleue sur les murs, des sculptures de serviteurs désuets, ça et là des touches orientales. Le décor est monté dès le hall d’entrée. Un parfum d’autrefois plane dans les salons du Royal.

Cette bâtisse majestueuse située sur la plus belle place de Lyon s’offre pléthore de faïences, de céramiques kitsch, de références amusantes (un salon chien, des motifs  et des Delft, de la porcelaine chisnoise…).

Durant l’année scolaire, le Royal accueille la crème de l’école hôtelière, sous la direction de M. Bocuse. Un hôtel école, comme celui du Château de Namur.

Le soir, Mme s’enfonce doucement dans la literie grand style du Royal.

Comme le restaurant était fermé pour rénovation, Mme s’est fait plaisir en goûtant à l’offre variée du petit-déjeuner :  pains, brioches, oeufs préparés devant vous, confitures, fromages du pays, viennoiseries et pâtisseries maison (chocolat, pistache, citron). Les détails attirent l’attention, un jus de raisin rose, le café Malongo, des yaourts de la Mère Richard…

La grande salle a son charme, avec sa vraie cuisine et son armoire à souvenir de Paul Bocuse. Cependant Mme lui préfère le salon chinois, rouge et noir où l’on boit le thé Dilmah avec l’élégance qui sied dans ce genre d’endroit feutré.

Vers midi, elle a repris la route en songeant qu’elle reviendrait dans cette ville attachante.

M. a un panthéon personnel. Dans sa collection de divinités il aime particulièrement Lug (c'est sa fête aujourd'hui), le dieu celte inventeur de tous les arts, celui qui indique la route à suivre, qui guide le voyageur, il est celui qui est le plus capable de faire gagner de l’argent et de protéger le commerce (c'est Jules César qui le dit).

Un bon ami Lug, parfois M. lui trouve des surnoms actuels (M. ne vous a pas encore parlé d'Autoroutos).

Lyon, le Lugdunum d'antan, est donc une ville qui lui était consacrée. En se projetant aux temps immémoriaux de la fondation de la ville, on peut imaginer la colline majestueuse surplombant la confluence de la Saône et du Rhône, la plaine alluviale. Superbe Lugdunum donc, superbe Lyon qui 25 siècles et une christianisation plus tard ne démérite pas. Vieux Lyon tortueux où chaque quartier est placé sous le patronage d’un saint, Presqu’île classique, Confluence en mutation.

Il ne faut pas hésiter à goûter à la douceur de vivre lyonnaise, le faire dans les lieux de tradition. Sur la gigantesque place Bellecour, l’hôtel Royal est l’établissement d’application pour l’école Bocuse. L’hôtel propose des offres petit-déjeuner inclus avec départ tardif à 14 heures, pour 145€. 

De quoi faire une étape et profiter aussi du déjeuner le lendemain pour parfaire sa connaissance de la ville. Une étape longue durée entre sud et Royaume, idéale un samedi de bouchon où rejoindre Lyon par les petites routes à un train réduit est somme toute plus plaisant que l’attente immobile sur les autoroutes voisines. Le dimanche les dernières heures de route se font sans encombre et reposé. Enfin c’est selon les envies de chacun, on peut aussi rouler d’une traite si Lug veille.


Hotel Le Royal Lyon
20 Place Bellecour
F- 69002 LYON
+33 (4) 72 40 01 00
La chambre à p. de 145€ sur le site Accord

A lire aussi : Où manger à Lyon ? Chez Daniel et Denise, un vrai petit bouchon comme Mme en rêvait. Sans tralala, avec une atmosphère, un service alerte.
Substrat, resto de cueillette à Croix-Rousse : jeune et branché.
Et le restaurant de Jérémy Galvan : gastronomique.

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros