01
aoû

Une étape à Lyon au Royal Hôtel chez Bocuse


MADAME

MONSIEUR

Mme célèbre les premières fois. Comme lors d’une étape estivale à Lyon, passer la nuit au Royal Hôtel, fleuron de l’Institut Paul Bocuse. Une toile de Jouy bleue sur les murs, des sculptures de serviteurs désuets, ça et là des touches orientales. Le décor est monté dès le hall d’entrée. Un parfum d’autrefois plane dans les salons du Royal.

Cette bâtisse majestueuse située sur la plus belle place de Lyon s’offre pléthore de faïences, de céramiques kitsch, de références amusantes (un salon chien, des motifs  et des Delft, de la porcelaine chisnoise…).

Durant l’année scolaire, le Royal accueille la crème de l’école hôtelière, sous la direction de M. Bocuse. Un hôtel école, comme celui du Château de Namur.

Le soir, Mme s’enfonce doucement dans la literie grand style du Royal.

Comme le restaurant était fermé pour rénovation, Mme s’est fait plaisir en goûtant à l’offre variée du petit-déjeuner :  pains, brioches, oeufs préparés devant vous, confitures, fromages du pays, viennoiseries et pâtisseries maison (chocolat, pistache, citron). Les détails attirent l’attention, un jus de raisin rose, le café Malongo, des yaourts de la Mère Richard…

La grande salle a son charme, avec sa vraie cuisine et son armoire à souvenir de Paul Bocuse. Cependant Mme lui préfère le salon chinois, rouge et noir où l’on boit le thé Dilmah avec l’élégance qui sied dans ce genre d’endroit feutré.

Vers midi, elle a repris la route en songeant qu’elle reviendrait dans cette ville attachante.

M. a un panthéon personnel. Dans sa collection de divinités il aime particulièrement Lug (c'est sa fête aujourd'hui), le dieu celte inventeur de tous les arts, celui qui indique la route à suivre, qui guide le voyageur, il est celui qui est le plus capable de faire gagner de l’argent et de protéger le commerce (c'est Jules César qui le dit).

Un bon ami Lug, parfois M. lui trouve des surnoms actuels (M. ne vous a pas encore parlé d'Autoroutos).

Lyon, le Lugdunum d'antan, est donc une ville qui lui était consacrée. En se projetant aux temps immémoriaux de la fondation de la ville, on peut imaginer la colline majestueuse surplombant la confluence de la Saône et du Rhône, la plaine alluviale. Superbe Lugdunum donc, superbe Lyon qui 25 siècles et une christianisation plus tard ne démérite pas. Vieux Lyon tortueux où chaque quartier est placé sous le patronage d’un saint, Presqu’île classique, Confluence en mutation.

Il ne faut pas hésiter à goûter à la douceur de vivre lyonnaise, le faire dans les lieux de tradition. Sur la gigantesque place Bellecour, l’hôtel Royal est l’établissement d’application pour l’école Bocuse. L’hôtel propose des offres petit-déjeuner inclus avec départ tardif à 14 heures, pour 145€. 

De quoi faire une étape et profiter aussi du déjeuner le lendemain pour parfaire sa connaissance de la ville. Une étape longue durée entre sud et Royaume, idéale un samedi de bouchon où rejoindre Lyon par les petites routes à un train réduit est somme toute plus plaisant que l’attente immobile sur les autoroutes voisines. Le dimanche les dernières heures de route se font sans encombre et reposé. Enfin c’est selon les envies de chacun, on peut aussi rouler d’une traite si Lug veille.


Hotel Le Royal Lyon
20 Place Bellecour
F- 69002 LYON
+33 (4) 72 40 01 00
La chambre à p. de 145€ sur le site Accord

A lire aussi : Où manger à Lyon ? Chez Daniel et Denise, un vrai petit bouchon comme Mme en rêvait. Sans tralala, avec une atmosphère, un service alerte.
Substrat, resto de cueillette à Croix-Rousse : jeune et branché.
Et le restaurant de Jérémy Galvan : gastronomique.

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros

lyon,étape,gastronomie,france,paul bocuse,hôtel,petit déjeuner,4 étoiles,moins de 250 euros

Commentaires

C'est clairement une bonne adresse !

Écrit par : Michel de Lyon | 19/04/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.