10
sep

Rouge Tomate, un peu de New York à Bruxelles

MADAME

MONSIEUR

Mme, à l'occasion de sa quatrième visite, avait envie de critiquer Rouge Tomate (juste pour l'exercice) or ce fut impossible.

Primo, le service, international, élégant, bref impeccable, même quand on hésite à traduire bottarga en poutargue et que Mme insiste (elle veut toujours avoir raison) et qu'on le lui concède : la poutargue (oeufs de poisson séchés, rares) en copeaux sur le risotto al dente est divine. La coupe de Roederer très bien et le pain aux graines de lin du Saint-Aulaye aussi.

Secondo, pour le goût dans l'assiette, en finesse, dans les jeux de correspondances : la salade d'herbes et de fleurs, carottes et cumin, moutarde ancienne, vaut bien un poème. Une explosion de saveurs met Mme en appétit.

Tertio, le dessert à base de pistache et de concentré de cerise a tellement plu à Mme qu'elle a goûté celui de M. pour voir si c'était mieux. Et oui !

Quarto, le sommelier, n'hésite pas à faire goûter ses surprises, tel ce Saumur pétillant Zéro pointé, léger et fruité comme un bonbon sur la langue.

Après un choix ardu entre cafés et tisanes de grandes maisons, le chef Alex Joseph - from New York - vient saluer les convives et sonder leur opinion. Mme est séduite !

M. à l'occasion de sa seconde visite, trouve toujours le service charmant, cosmopolite, matiné d'accents de toutes les parties du globe. Un luxe.

Un luxe aussi,  l'établissement qui s'offre les services d'un sommelier, il faut en profiter, pour sortir de l'ornière de l'habitude et se laisser porter par des conseils tout en comparaisons, métaphores éveil de la curiosité.

M. n'aurait jamais cru qu'il puisse prendre du plaisir avec un rouge de Moselle pour accompagner un King Crab aux tomates suivi d'une balotine de veau et ses haricots d'été.

Et M. apprécie la visite du chef US en fin de service, un moment pour récolter les impressions et échanger sur la table qui dénote une humble curiosité et qui fait plaisir aux hôtes.

L'assiette justement propose des produits de première fraîcheur, des tomates au comble de leur maturité, des haricots cuits à la perfection, du veau goutû, des poissons et crustacés surtout qui sont le dada assumé du chef.

Seule la musqiue lorsqu'elle devient up-tempo, un brin boumboumesque a tendance à taper sur les nerfs de M., une salle si vaste et si visitée, produit déjà son propre tumulte, inutile d'en rajouter. 

 
Nota Bene
Rouge Tomate propose une cuisine et des vins qui mettent en avant le respect de l'environnement, par une production durable/responsable/raisonnée. Une assiette qui permet aussi de se faire du bien puisque la diététique n'est pas oubliée.

Budget
Comptez 200 € pour deux personnes, trois services, une coupe de champagne et vins délicats.
 
Avenue Louise, 190
1050 Bruxelles
Tél.  02 647 70 44
Email: info@rougetomate.be
restaurant,bruxelles, gastronomie, chef, cuisine, terrasse, fleursrestaurant,bruxelles, New York, léger, chef, gastronomie, cuisine, resto, terrasse

Les commentaires sont fermés.